Quand la recherche est devenue une affaire privée

Recherche scientifique (Crédits : Novartis AG, licence Creative Commons)

Quand et pourquoi la recherche se fait désormais essentiellement dans le secteur privé ?

Par Aymeric Pontier.

Recherche scientifique (Crédits : Novartis AG, licence Creative Commons)
Recherche scientifique (Crédits : Novartis AG, licence Creative Commons)

 

Il n’y a pas si longtemps, la majorité des chercheurs en France travaillait au sein des administrations publiques (hors entreprises publiques) sous contrôle et financement de l’État. Ce n’est plus le cas à ce jour puisque les deux tiers des chercheurs travaillent désormais dans les entreprises privées.

Cette inflexion est principalement due aux recrutements massifs réalisés par les entreprises à partir du début des années 2000, qui ont plus que doublé leurs effectifs de recherche en l’espace d’une décennie. Les équivalents temps plein recherche n’augmentant que de 20 % dans le public durant la même période.

Cette hausse sans précédent des chercheurs d’entreprises a concerné surtout les activités informatiques, l’industrie automobile, ainsi que la construction aéronautique et spatiale. Par ailleurs, la recherche privée emploie des personnels relativement jeunes avec un âge médian de 39 ans, inférieur de 8 années à celui de la fonction publique. En revanche, la recherche publique est plus féminisée que la recherche privée, avec 35% de femmes contre 20 %.

Aymeric Pontier (tous droits réservés)

Sur le web