Ukraine : Peace and Love

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Ukraine : Peace and Love

Publié le 13 février 2015
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Ukraine rené le honzec

Bien qu’étant un partisan inconditionnel de notre bien-aimé Président, je dois reconnaître qu’il a fait le job en Biélorussie, avec sa copine Angela et les deux affreux d’en face. Bon, l’espoir fait vivre, mais j’ai comme un doute : il y a des exaltés des deux côtés bien installés dans leur guéguerre, des mafias puissantes qui contrôlent certaines unités,des politicards qui trouvent plus facile d’entonner la Marseillaise du coin plutôt que de se préoccuper de sauver le pays de ses vrais agresseurs, la corruption, le népotisme, les mafias,les pourris et une économie héritée de l’URSS décatie et obsolescente, et en plus située surtout dans le Donetz séparatiste avec ses mines de charbon. Encore un gouffre à dollars d’aides européennes et timidement américaines en perspective pour un pays qui, comme la Grèce, doit se reconstruire tout un système étatique, une administration, une moralité à tous les étages. Donc, bof… N’oublions pas que ces gens sortent d’un système oppressif soviétique tentaculaire qui a profondément marqué les esprits et les mentalités.

J’ai eu l’occasion de distraire avec mes dessins des enfants de Tchernobyl en vacances en Bretagne. Une jeune accompagnatrice ukrainienne me racontait les systèmes coercitifs jusque dans les têtes et me disait qu’il faudrait au moins une génération pour voir éclore des mentalités plus ouvertes, plus libres. Nous n’y sommes pas, les haines séculaires entre « Ukrainiens » et « Russes » ne peuvent être ignorées dans les délicats équilibres à définir.

En Ukraine, il n’y a pas les « bons » de l’Ouest pro-européens et les « méchants » russophiles de l’Est. J’ai espoir que Merkel et Hollande l’ont compris, loin des agitations des BHL des médias.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les missiles balistiques sont issus du fracas de la fin de la Seconde Guerre mondiale, d’un rêve de représailles dans l’Allemagne écrasée sous les bombes alliées. Récupérés comme vecteur d’armes de destruction massive par les vainqueurs, ils proliférent bientôt chez les États clients des superpuissances, alimentant soit des ambitions nucléaires nationales, soit des projets de super-artillerie.

C’est que le missile balistique offre une spécificité discriminante : flirtant avec les limites de l’espace (sous les 100 km d’altitude pour des... Poursuivre la lecture

législatives 2022
4
Sauvegarder cet article

Lorsqu’ils ont visité Kiev la semaine dernière, les dirigeants européens Emmanuel Macron, Mario Draghi, et Olaf Scholz connaissaient parfaitement la situation militairement compliquée dans laquelle se trouve l’Ukraine. Selon un fonctionnaire ukrainien, leurs victimes militaires (morts ou blessés) se comptent maintenant au rythme de 30 000 par mois : une énorme tragédie.

Comme beaucoup d’experts militaires occidentaux retraités confirment depuis plusieurs mois, et comme l’a reconnu le général Twitty (aussi retraité) dans un débat organi... Poursuivre la lecture

services secrets russes
1
Sauvegarder cet article

Par Gaston Erlom. Un article de Conflits

Encore un livre sur l’espionnage par les sbires du Kremlin ? Oui, mais un très bon livre. Cet ouvrage doit être recommandé aux néophytes qui souhaitent acquérir d’emblée une vue synthétique des activités et des méthodes des services russes et soviétiques d’hier et d’aujourd’hui. Andreï Kozovoï nous offre en effet un panorama des principales actions et affaires connues, replacées avec soin dans leur contexte géopolitique, ainsi qu’une analyse fine des mécanismes de l’espionnage « russoviétique » ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles