Quand je pense à Hollande…

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand je pense à Hollande…

Publié le 5 février 2015
- A +

Le regard de René Le Honzec.

rené le honzec sondages hollande

Nous sommes envahis par les sondages, dont la seule valeur avérée est de justifier sur les plateaux TV et dans les tribunes libres (ou pas) des journaux subventionnés la présence des spécialistes et débatteurs diplômés du PAF. Hausse spectaculaire de la côte de Flanby, suite à son attitude amidonnée après l’attentat-que-vous-savez et le déferlement d’abonnements à Charlie ainsi que de dons aux veuves de terroristes (pas ici, chez Daesh). Valls aussi, même sans ses talonnettes. Et pensez-vous que Sarko, ou bien Juppé-Front auguste et Républicain (et déplumé, comme le front en question) feront de bons candidats ? Et Marine, un danger fasciste, Mame Michu ? Mélenchon vous paraît-il le candidat idéal pour les finances de votre localité (95% non) Oh, et le nouveau défenseur de la Veuve et de l’Orphelin, Cazeneuve sera-t-il le Karcher de vos quartier ?

« Souvent femme varie, bien fol qui s’y fie », horriblement machiste, cette maxime fut de François Ier (prescription, Taubira !) et illustre parfaitement ces états d’âmes de sondés qui, malgré la quantité ahurissante de conneries dites ou/et faites par nos hommes politiques sur des décennies ne peuvent pas s’empêcher de penser que, comme le chantonnait Brassens (pardon, Maître) « Quand je pense à Hollande, je bande, je bande… »

Je dois avouer, personnellement, que ma vie amoureuse politique est aux abonnées absentes. Question Viagra, il y a bien de temps en temps une mesurette par-ci, par-là, un livre, un article qui réveille quelque chose, mais quand je pense à la dette, je débandette. Comme les grands vainqueurs des élections, les abstentionnistes.

Parce que, Papa, la débandelette, ça ne se commande pas.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Virginie Tisserant|1. Doctorante Histoire de la Politique (laboratoire Telemme-CNRS), Aix-Marseille Université.]. Un article de The Conversation

L’opinion publique n’existe pas écrivait Pierre Bourdieu dans un texte fondateur publié en 1973. Cet intitulé questionnait le fonctionnement, la pertinence et le degré de représentativité des sondages apparus au cours du XXe siècle.

En effet dès la fin du XIXe siècle, l’évolution des démocraties libérales et l’organisation des masses participent à la naissance du citoyen et du consomma... Poursuivre la lecture

Ce dimanche 10 avril se tiendra le premier tour de l'élection présidentielle. À l'approche de celui-ci, certaines stars ont déjà choisi leur camp et l'ont exprimé haut et fort à la télévision ou sur les réseaux sociaux. Dernièrement, 2000 artistes, comédiens, écrivains et cinéastes appellent à voter pour Jean-Luc Mélenchon dans une tribune commune.

Le 4 avril, l’IFOP Fiducial a mesuré "en temps réel" les intentions de vote pour LCI, Paris Match et Sud... Poursuivre la lecture

Zemmour Etat vichy Zemmour Twitter
0
Sauvegarder cet article

À une semaine du premier tour, voici le dernier volet de notre série d’analyses réalisées à partir des chiffres d’audience du média social Twitter, chiffres accessibles à tous. Une fois de plus, l’approche est critiquable mais elle permet de faire son propre avis justement sur la popularité et l’attractivité des candidats ou personnalités politiques sans le filtre des sondages.

Certains diront que Twitter n’est pas représentatif ? Nous avons le parti pris de dire que c’est faux. Si MBappé y est suivi par plus de 7 millions de personnes... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles