C’est vite passé, Charlie

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
charlie rené le honzec hollande chomage

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

C’est vite passé, Charlie

Publié le 28 janvier 2015
- A +

Le regard de René Le Honzec.

charlie rené le honzec hollande chomage

Pépère, qui s’était retrouvé tout guilleret et plein d’allant, shooté par les odeurs de poudre, les copains venus manifester leur solidarité émue dans la rue spécialement réservée à cet effet, le baril auquel il est allé présenter ses salamalecs, les trucs sur le Climat, paf, paf, paf. Malgré le sésame à la mode « Je suis Charlie », aucune porte magique ne s’est manifestée… Ou plutôt si, non pas aux voleurs (y’en a beaucoup plus, pas la place ici), mais aux 4 millions de chômeurs dont vous devez vous souvenir que le Fakir rose avait promis d’inverser la courbe.

Et son terrible ministre Premier, celui qui doit remettre la France sur les rails TGV, qui va nous foutre tous les vilains djihadistes dehors (ou dedans, en taule) s’est retrouvé ridiculisé par ses camarades citoyens républicains que sont les CéGéTistes qui lui ont coupé l’électricité à son meeting dans le Doubs. Au-delà de l’injure et de l’humiliation, il y a le problème de la CGT qui conchie le Premier ministre (pour les choqués du mot, c’est une vieille tradition soviétique remontant au regrettable Aragon « qui conchiait sur l’Armée française », lui ayant choisi Staline). Ce mépris des gros bras de la Centrale rouge souligne que la CGT n’est pas un syndicat comme un autre. Il est toujours dans un concept de front de classe, ses dirigeants sont des apparatchiks, comme le dernier secrétaire vient de nous le rappeler, il est incapable d’accepter un comportement citoyen. Même si j’ai trouvé très drôle Valls coincé, impuissant, hué en plus par d’autres protestataires. La CGT ne respecte pas le gouvernement français.

Charlie est enterré. Va falloir balayer les confettis, affronter les guerres (au radicalisme islamique, au Mali, en Centrafrique, en Syrie, en Irak, en France), affronter le chômage, la dette, les investissements, le financement de nos guerres et de la Conférence du Climat à Paris avec des milliers de spécialistes incompétents. Tout reste à faire, Hollande s’étant contenté de défaire, comme il l’avait promis, tout ce que Sarko avait tricoté. Mais, pas plus qu’en 2012, Flanby n’a pas de programme, à part libéraliser les taxis. Parce que, un socialiste, ça ne sait pas faire.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Et ben moi, ve fuis fans dents. Et ve refte fans voix !

  • C’est bizarre, les chômeurs radicaux, ils sont juste bons à s’immoler par le feu devant Polemploi. Comme manifestation du désespoir on a connu mieux … on a connu ceux avec les rivières de miel, les vierges … et tout et tout …

    En résumé, c’est trop gentil un chômeur.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Alain Mathieu.

Jean-Pierre Farandou, le pdg de la SNCF a déclaré : « C’est le moment de réinventer le modèle TGV. »

La situation de la SNCF n’est pas brillante : des grèves à répétition, 14 milliards d'euros par an de subventions payées par les contribuables, une dette gigantesque, dont 63 % repris par les contribuables (soit 2200 euros pour chaque contribuable à l’impôt sur le revenu), des retards fréquents, des TER remplis à 25 %, etc.

Pourquoi Jean-Pierre Farandou ne réinventerait-il pas la SNCF, en s’inspirant de... Poursuivre la lecture

Par Olivier Maurice.

Elles ne sont plus très nombreuses, les personnes qui ont connu la guerre. La guerre, la vraie, celle de 1914-1918, celle de 1939-1945, celle de Corée, d’Indochine, du Vietnam, d’Algérie ou d’ailleurs. Celle qui dévore, brûle, détruit, ravage. Celle où des gens tuent des gens parce qu’ils en ont à la fois le droit et le devoir. Celle où la mort est partout.

Cette guerre, nous ne la voyons plus que dans les jeux-vidéo, les images d’archive et des fictions cinématographiques. Parfois aussi dans quelques images... Poursuivre la lecture

Par Frédéric Mas.

À quelques jours du premier tour des élections régionales, la vie semble un peu reprendre son cours d’avant la crise sanitaire. Le Premier ministre Jean Castex a annoncé la fin du port du masque en extérieur ce jeudi et du couvre-feu dimanche, deux mesures phares de l’Absurdistan français.

? "Ces évolutions positives sont à mettre sur le compte de la mobilisation des Français et du succès de la campagne de vaccination. Nos objectifs ont été tenus", affirme le Premier ministre Jean CastexPoursuivre la lecture

Voir plus d'articles