Climathon, semaine 4 : à la face du monde

La plus belle pièce de propagande climatique francophone de cette semaine !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
chat credits wester (licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Climathon, semaine 4 : à la face du monde

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 28 janvier 2015
- A +

Par Benoît Rittaud.

chat credits wester (licence creative commons)

Comme il l’a déjà dit, le jury est sensible aux petites initiatives locales de propagande climatique. C’est donc avec plaisir qu’il accorde un accessit à Claude Henry, professeur à Sciences Po et à l’université Columbia, pour son tract de propagande article pondéré et subtil publié sur son blog du Huffington Post. Titré en toute sobriété « Climat : au revoir les enfants ? », l’article recycle tous les classiques du genre : le destin de nos enfants, les terribles conséquences de l’inaction, les « plus 5°C », les hordes de réfugiés climatiques futurs… L’auteur conclut ce brillant papier par une autopromotion de bon aloi pour son dernier livre. Sans le prodige de propagande réalisé par le vainqueur de cette semaine, Claude Henry aurait certainement reçu les lauriers du climathon – mais qu’il ne désespère surtout pas : le jury sait aussi récompenser la constance.

Un autre accessit est accordé cette semaine à Yann Arthus-Bertrand, l’un des favoris naturels de la compétition, pour sa suggestion adressée aux jeunes de se désintéresser du problème du financement des retraites au profit de ce que nous savons, évidemment « beaucoup plus important » :

« Pour les jeunes d’aujourd’hui, le changement climatique aura un impact beaucoup plus important que l’évolution du système des retraites. La Conférence climat, à Paris du 30 novembre au 15 décembre 2015, sera cruciale. »

Le vainqueur de la semaine 4

climathon rené le honzec

Comme les fans du climathon le savent, le jury s’inquiétait de récompenser un peu trop souvent des compétiteurs politiquement plutôt à gauche, et en appelait aussi à l’élargissement du concours hors des frontières françaises. Ce double appel a été entendu.

Il n’est pas excessif de dire que la réalisation primée cette semaine effectue une percée. Entendre un compétiteur lier le réchauffement climatique aux attentats en France d’il y a deux semaines faisait partie des secrets espoirs du jury, qu’il n’osait formuler tout haut tant l’exploit semblait exagérément ambitieux.

C’était compter sans cette lumineuse envolée de Klaus Schwab, président du forum économique mondial, à l’occasion de son introduction du président français François Hollande avant son allocution à Davos (c’est ici, à 3’18). Klaus Schwab, donc, notre vainqueur de la semaine, a lancé juste après avoir évoqué les attentats du 7 janvier :

« Enfin, le monde a besoin d’une France qui continuera à défendre un message de liberté, de justice et de paix à travers le monde, comme elle l’a fait toujours. Dans cet esprit, je me réjouis que la France joue un rôle essentiel dans les négociations internationales sur le climat, avec un grand sommet à Paris à la fin de cette année. Et nous sommes fiers d’y contribuer. La meilleure réponse aux extrémistes, c’est de construire un meilleur monde, et pas de la détresse. »

Lutter contre le réchauffement climatique, c’est lutter contre le terrorisme. Qui dit mieux ? Le climathon, en cette semaine 4, vient de se trouver un nouveau compétiteur de grand talent.


Sur le web

Suivre le Climathon.

Voir les commentaires (20)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (20)
  • ben dis donc…il fume quoi ce klaus schwab ?pour délirer à ce point il faut vraiment être à coté de ses pompes ….

  • Pas d’amalgame je vous prie !

    😀

  • J ‘aime beaucoup cette savoureuse chronique tres bien écrite . Merci

  • J’aime bien ce petit article court et concis, tout y est!
    Nature et liberté vont bien sur de pair, pas besoin d’envolée pr savoir cela…!

  • Je ne serais pas étonnée qu’un jour ils fassent passer une loi sur le négationnisme climatologique et imposent un filtrage des sites « complotistico-climato-septiques » .

  • Je n’ai pas la connaissance pour dire si cet article est un bon candidte mais il y a du potentiel
    http://www.wired.com/2015/01/global-warming-blizzard-worse/?mbid=social_gplus

  • Les abrutis joyeux prédicateurs de l’apocalypse de « l’horloge de la fin du monde » repris un peu partout mériteraient aussi le panthéon, une autre fois peut-être ?

    « Les efforts actuels sont complètement insuffisants pour empêcher un réchauffement catastrophique de la Terre. »
    http://www.konbini.com/fr/tendances-2/horloge-fin-du-monde/

  • « Lutter contre le réchauffement climatique, c’est lutter contre le terrorisme »

    La citation n’en fait absolument pas mention. Je ne vois vraiment pas quels sont les éléments qui peuvent être regrettés ou contestés dans ce passage.
    Et pourtant, ce raccourcis n’aurait rien de faux d’une certaine manière, c’est évident.

    • Djamal: « c’est évident. »

      C’est évident, rejeter plus de co2 pour un cout plus élevé et construire des centrales au charbon comme dans la très écologique Allemagne va faire baisser le terrorisme….

      Le réel fait irruption des fois dans votre vie ?

      • C’est marrant cette manie de citer l’Allemagne sans cesse; elle a choisi une stratégie mais qui ne saurait régir et définir celle de la transition énergétique.

        • Alors tu n’as visiblement rien lu sur la futur transition énergétique française.
          Parler c’est bien, se renseigner avant, c’est mieux.

          • Faut pas trop en demander non plus. On est en France. Le pays où les gens infusent le savoir universel via France Inter et l’ednat. Se renseigner ailleurs (sur « internet », ce  » media de la haine ») c’est antisocial.

            Depuis 15 jours ce pays fout des ados paumés en prison pour leur statut facebook et auditionne des gamins de 8 ans pour « apologie du terrorisme ».

            Djamal a bien raison de policer consciencieusement son discours sur les sujets bisoubisou vivreensemble mignons tous pleins, on ne sait pas ce qui pourrait être retenu contre nous dans le futur.

            Je vais d’ailleurs m’empresser de suivre son exemple, et je vous annonce donc ma conversion officielle au rechauffisme. Trop dangereux.

            Hum.. Hum broumbroum…
             »
            Mais si le GIEC a raison vous n’êtes que des négationnistes qui propagez la haine et le pasvivrensemb. »
            « On devrait interdire les blogs dans vitre genre sur internet. D’ailleurs, on devrait interdire internet »

          • Est-ce que je parle d’une transition énergétique précise? D’où vous me parlez de la France? Je parlais en termes génériques… vous précédez mes propos et vous écrivez n’importe quoi.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
l'histoire
0
Sauvegarder cet article

Harold Innis est sans doute le principal théoricien canadien de la communication même si son nom est moins connu de nos jours que celui de son compatriote Marshall McLuhan. La profondeur de ses analyses fait que sa réflexion sur les médias a traversé le temps pour garder toute son actualité.

Pouvoir et connaissance au cœur de la communication

Si McLuhan et Innis assument tous deux la centralité de la technologie de communication, ils en déduisent des implications différentes.

Alors que McLuhan considère que les technologies de l... Poursuivre la lecture

fausses nouvelles destabilisation entreprise
4
Sauvegarder cet article

Par Tiffany Donnelly.

L'éditeur du New York Journal, William Randolph Hearst, aurait dit : "Vous fournissez les images, je fournis la guerre !"

Hearst et son rival, Joseph Pulitzer, ont fait du sensationnel, exagéré et carrément menti quotidiennement à des millions d'Américains avant la guerre hispano-américaine, répandant ce que beaucoup appelleraient aujourd'hui de la désinformation. La presse à sensation a notoirement attisé les flammes du conflit, accusant à tort les Espagnols d'avoir coulé l'USS Maine. Mais si les mensonges... Poursuivre la lecture

N’en déplaise aux révisionnistes, les États-Unis ont été fondés sur une promesse de liberté et de gouvernement limité. Au fil des années, de nombreux amendements à leur Constitution ont généralement respecté le premier point.

Malheureusement, le second point, surtout au niveau fédéral, est un échec total. Washington ne cesse de prendre de l’expansion, et sa proximité avec le totalitarisme s’affiche maintenant au grand jour.

En effet, voilà maintenant que l’administration Biden vient de créer un Bureau de lutte contre la désinfor... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles