Nouvelle année : mode d’emploi pour survivre en 2015

Un mode d’emploi pour survivre en 2015… et tenir jusqu’en 2017 !

Un billet d’humeur de Nicolas Nilsen

smiley_anim3

Vous n’en pouvez plus ? Le quinquennat de Hollande n’en finit pas de vous saper le moral ? Vous vous demandez comment vous allez pouvoir survivre en 2015 sans être submergé par la montée de la bêtise politicienne ? Une seule solution : travailler vos états d’âme. C’est salutaire et finalement assez fastoche…

Il suffit de faire deux listes, de sélectionner soigneusement les mots qui correspondent aux états d’âme souhaités, et ensuite de pratiquer en essayant tous les jours un mot différent.

  • Par exemple, le lundi, vous vous levez et vous essayez d’être joyeux,
  • le mardi, vous vous efforcez d’être paisible,
  • le mercredi d’être serein,
  • le jeudi vous tâchez de rester imperturbable,
  • le vendredi d’être impassible,
  • le samedi vous décidez d’être guilleret,
  • le dimanche vous devriez vous sentir profondément pacifié
    Et puis vous recommencez la semaine :
  • le lundi suivant vous essayez d’être inspiré,
  • le mardi placide,
  • le mercredi enjoué,
  • le jeudi chaleureux,
  • le vendredi rieur,
  • le samedi enthousiaste,
  • et le dimanche reconnaissant

Et vous continuez au fil des semaines… Vous verrez, avec un peu d’entraînement, ça marche. Si vous pratiquez assidument, vous pourrez même panacher dans la même journée et être facétieux le matin et jovial l’après-midi !

Le tout est évidemment de ne pas vous tromper d’état d’âme, et donc de piocher dans la bonne liste : ceux qui me connaissent savent que, parfois, je me trompe de pioche – surtout en ce moment où je trouve que tout va mal. Pour vous aider, je vous recopie mes deux listes. Surtout ne vous trompez pas.

  • Première liste : morne, morose, désolé, navré, abattu, minable, accablé, affligé, peiné, affecté, attristé, soucieux, aigri, maussade, lugubre, préoccupé, mélancolique, pessimiste, trouble-fête, rabat-joie, désenchanté, mélodramatique, tragique, funèbre, lugubre, lamentable, pitoyable, poignant, déchirant, pathétique, pénible, maussade, crève-cœur, mélancolique…
  • Deuxième liste : joyeux, gai, content, radieux, rayonnant, de belle humeur, jovial, en fête, en liesse, allègre, gaillard, réjoui, folâtre, badin, enjoué, enchanté, ravi, drôle, plaisant, satisfait, rieur, guilleret, facétieux, folichon, enjoué, plaisant, amusé, réjoui, calme, tranquille, doux, paisible, serein, placide, imperturbable, impassible, flegmatique, indifférent, sans-souci, insouciant, pacifié, inspiré, mystique, illuminé, ivre, emporté, transporté, ravi, extatique, lyrique, épique, ardent, chaleureux, enflammé, fanatique, enthousiaste.

Vous continuez à trouver que Hollande est néfaste, nuisible, pitoyable, pathétique, désastreux, destructeur, toxique, funeste et minable… ? Justement, raison de plus pour essayer de rester serein, impassible et indifférent… Il continuera à foutre la France par terre et à vous taper sur le système mais vous verrez, ça vous aidera à rester calme et à garder espoir.

Sinon vous pouvez évidemment choisir de rester avec la rancœur, le ressentiment, l’exaspération, l’indignation, l’irritation, l’impatience, la grogne, la hargne, la fureur, la rage… Mais tiendrez-vous jusqu’en 2017 ?


Sur le web.