Coup de coeur : le drone-ambulance

Une nouvelle démonstration de l’utilité des drones pour le bien être de chacun.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Coup de coeur : le drone-ambulance

Publié le 5 décembre 2014
- A +

Par Charles Bwele.

bwele

Pour fournir les premiers soins, le drone-ambulance a l’immense mérite de son ergonomie et de sa rapidité comparativement à l’ambulance classique.

Conçu par Alec Momont, étudiant de 23 ans à l’Université Technique de Delft, ce petit deus ex machina peut couvrir un périmètre de 12 km carrés à la vitesse de 100 km/h, transporter une charge de 4 kg (trousse médicale, défibrillateur), géolocaliser et atteindre la provenance de l’appel d’urgence. Pour couronner le tout, un assistant médical 100% humain peut livrer des instructions en ligne aux individus proches de la victime grâce au microphone et à la camera embarqués de l’appareil.

Selon l’étudiant néerlandais, un réseau de drones d’urgence (à 15 000 € l’unité) peut être développé aux Pays-Bas et couvrirait des zones mal desservies par les services médicaux. Les enjeux de réglementation, de sûreté et de sécurité (couverture médicale, assurances, transport, espace aérien, risques accidents, etc) liés à l’usage d’un tel engin relèvent déjà d’un casse-tête mais n’en sont pas pour autant insurmontables. Ainsi, les autorités devront-elles délivrer des autorisations de vol à des hôpitaux/cliniques afin que leurs drones naviguent librement dans l’espace aérien à basse altitude ?

En savoir plus sur Alecmomont.com : Drones For Good

Sur le web

Voir les commentaires (8)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (8)
  • Et si, par suite d’un bon gros bug informatique, ledit drone se barre en arrachant les électrodes au moment idoine, ça fait aussi feu d’artifice ! ;-p)

  • la robotique est l’avenir de l’humanité. c’est une chance pour la population viellisante occidentale. malheureusement, la france est en train de rater le train de la robotique comme elle a raté le numérique

    • « la robotique est l’avenir de l’humanité »
      Vi, vi, vi, et surtout à €15K la pièce…

      J’ai beau être plutôt d’obédience libérale, disons plutôt libériale, ça fait (très) cher la pièce – à comparer avec les actuels défibrillateurs installés un peu partout qui, même si l’on tient compte d’un éventuel vandalisme augmentant la facture, ne contiennent guère plus de €30 d’électronique.

      Allez, montons à €50 avec le pack de piles au Lithium, et montons même à €100 (tout le monde sait que les marchés d’état sont truffés et que l’état est un bien piètre acheteur) – ça fait la bagatelle de… 150 défibrillateurs équivalent drone, excusez du peu; mais avec ce peu, on couvre facilement les 12km2 cités (une pièce environ tous les 288.67m, mais il est vrai que la marche n’est plus à la mode, alors la course, n’en parlons pas).

      La technologie peut, certes, apporter à l’Homme, encore faut-t-il qu’elle soit utilisée avec discernement (mot presque éradiqué de la langue) et surtout à bon escient – on voit ce que ça donne quand des cerveaux en état de mort clinique décident d’inclure une puce RF dans les cartes bancaires sans aucune sécurité (fait quand même dénoncé depuis… 2008 par différentes associations qui, elles, ont des cerveaux en état de marche).

      • On en est aux balbutiements de cette technnologie. J’image qu’en 1880 il y avait un … enfin quelqu’un comme vous qui disait : « oh, des médecins transportés par automobile ? Mais elles avancent à peine à 10 km/h, tombent tout le temps en panne et coûtent si cher, quelle hérésie ! »

      • 15 kE la pièce ? Vous rêvez. Pour que le drone soit capable d’intervenir 24/24, il faut 5 personnes qualifiées qui se relayent en travail posté au centre de commande. 500 kE à 1 ME, par an, avec peu de possibilités d’économies d’échelle.

      • Jiff, tu pourras m’en mettre une centaine de défibrillateurs à 100E vu que dans le commerce ça serait plutôt 500E pour un modèle complètement automatique made in China (1,500E en france) et ton prix là ça ne couvre même pas le changement des électrodes et des piles.

        Accessoirement tu n’as pas dû connaître les cabines téléphoniques saccagées. En mettre une tous les 250 mètres, à quoi ça sert si elles sont vandalisées. Sûr est mieux que peut-être.

        • J’ai travaillé un certain temps dans l’électronique; alors, je ne sors pas mon chiffre d’un chapeau.

          Quant aux déprédations, je n’en ai pour l’instant pas vu, même en ville, sur ce type de matériel – peut-être le décérébré moyen a-t-il encore assez de jugeote pour se dire qu’on ne sait jamais…

          Et « sûr est mieux que peut-être » à €15,000 la pièce nécessiterait un développement autrement plus important qu’une ligne – notamment au sujet de ce qui fait atteindre un tel chiffre (à part la marge commerciale; un cognac de l’année de la révolution comme cordial, peut-être).

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Comment traiter une information à l’heure où des cataractes de données jaillissent en continu des réseaux divers ?

À la manière des scientifiques et selon les préceptes de Popper : une information est exacte ou fausse ou indéterminée. La source et le messager n’ont qu’une influence annexe. Oublions-les.

C'est faux parce que :

vous n’êtes pas un professionnel de la question le meilleur médecin du monde a dit l’inverse l’OMS n’a pas validé parce que la revue Bidule dit le contraire…

 

On n’entend que cela, on ... Poursuivre la lecture

santé
4
Sauvegarder cet article

Jusqu’à l’arrivée du covid, une majorité de Français pensaient disposer du meilleur système de santé au monde. Si un jour ça a été le cas, cela remonte à de nombreuses années. S’il fallait un exemple de dysfonctionnement du système de santé français, c’est bien la gestion de l’arrivée du covid.

En effet, cette crise a démontré combien l’administration était incompétente aussi bien dans la gestion des masques et du matériel de réanimation que dans l'organisation de la campagne vaccinale qui a fait perdre plusieurs mois de protection aux... Poursuivre la lecture

Biden Riyad inflation Etats-Unis récession
5
Sauvegarder cet article

Le président Biden a décrété dernièrement que la pandémie covid serait enfin terminée. Il devance l’OMS qui prétend que la fin de la pandémie est en vue.

N’oublions pas qu'en 2009 l’OMS a changé sa définition du terme en expurgeant les notions de morbidité et de mortalité : « … resulting in several, simultaneous epidemics worldwide with enormous numbers of deaths and illness. »

La conséquence, voulue ou non, est d’aggraver le tableau, de faire dans le catastrophisme.

Parce qu’en effet, de quoi une maladie sans morbidité e... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles