Révélations de Trierweiler au Times : son hospitalisation en janvier 2014 aurait été planifiée par l’Élysée

trierweiler_drogue

Valérie Trierweiler donne une interview fleuve au Times magazine, dans laquelle elle tacle de nouveau François Hollande.

Quelques jours avant la sortie au Royaume-Uni de son livre, Valérie Trierweiler donne une interview fleuve au Times magazine, dans laquelle elle tacle de nouveau François Hollande.

Par Nicolas Nilsen

trierweiler_drogue

Dans une interview exclusive au Times du 22 novembre, Valérie Trierweiler accuserait l’Élysée d’avoir ordonné aux médecins de la Pitié-Salpetrière, où elle avait été admise après son « exfiltration » de l’Élysée en janvier 2014, d’avoir « augmenté la dose de sédatifs pour l’empêcher de rejoindre François Hollande à Tulle ». C’est ce que rapportent les médias français qui reprennent ces révélations faites au journal britannique. Une BD de l’époque raconte comment cela s’est vraiment passé…

trierweiler_julie_gayet_b_tot

L’interview exclusive de Valérie Trierweiler dans The Times du 22 novembre 2014 :

trieweiler times

Et ce que titre Le Figaro du 22 novembre 2014 après l’interview choc de l’ex-première dame :

Assommée de somnifères sur ordre de l’Élysée

Dans le Times, elle accuse l’Élysée d’avoir ordonné aux médecins de la Pitié-Salpetrière, où elle avait été admise après son « exfiltration » de l’Élysée, d’ « augmenter la dose » de sédatifs pour l’empêcher de rejoindre François Hollande à Tulle.


Sur le web.