Sur le réchauffement climatique…

réchauffement climatique (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Le regard de René Le Honzec.

réchauffement climatique rené le honzec

Je n’ai pas l’intention de me lancer dans un énième débat sur le « réchauffement climatique » devenu, faute de mieux, « changement climatique ». Pour les fans, je rappellerai que je suis un climato-sceptique depuis toujours, parce que je suis historien féru de l’histoire du/des climats (Le Roy Ladurie), que je suis observateur, assez vieux pour avoir une mémoire de plus d’un demi-siècle, etc. Pour ceux qui désirent en savoir plus, mon site de prédilection pensee-unique.org avec des milliers de pages très scientifiques (et quelques petits dessins de votre serviteur qui ont été repris dans divers sites climato-sceptiques dans le monde).

Bref, tout cela pour souligner que parler de réchauffement global (global warming) est une aberration intellectuelle quand on sait qu’on distingue climat équatorial, climat tropical à tendance sèche, climat tropical aride, climat sec et sans intempérie, climat subtropical des façades orientales, climat méditerranéen, climat tempéré continental, climat polaire, de montagne et autres… Eh bien le GIEC a réussi à établir que sur un siècle, tous ces climats résumés en un seul théorique auraient pris… 0,8°… en moyenne !

Vous trouvez ça crédible, sachant tous les aléas de la simple prise de la température à travers tout le globe, du Kamtchaka au Brésil (8 millions km2) au Canada (10 millions) en passant par la Terre de Feu ou la Côte d’Azur… depuis 1880 ? Pour finir, savez-vous qu’on distingue 630 vents divers en France… Prétendre modéliser des systèmes mathématiques pour prévoir ce futur se heurte à la multitude des données qu’il faut/faudrait maîtriser. En attendant, Hollande est en train de proposer l’expertise des entreprises françaises pour aider à exploiter les pétroles bitumeux du Canada à Steve Harper !

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.