Hollande face aux Femen

hollande femen rené le honzec

hollande femen rené le honzec

Le pauvre Flanby s’est vu prendre en sandwich dans un guet-apens par deux Femen dans une charmante petite ruelle parisienne qui lui ont hurlé dessus « qu’elles n’étaient pas des salopes » (à ce que j’ai cru comprendre dans le brouhaha). Il m’a semblé que c’était là, enfin une occasion pour le sexy François de sortir son programme politique qui lui avait si bien servi avec Ségo(lochka), Valéri(skaïa) et Juli(ska), et que la France entière, pâmée, s’attend à admirer pour être sautée (sauvée, pardon). Mais non, Hollande s’est misérablement contenté de piller l’adresse du Général de Gaulle aux Pieds-Noirs : « Je vous ai comprises » (sic) a-t-il spirituellement répondu pendant que son service d’ordre nous refaisait « l’enlèvement des Sabines » (de Poussin, 1638, Le Louvre). À part ça, les socialistes sont si forts qu’ils arrivent à faire des morts AVANT la rupture du barrage pas construit de Sivens. De mon temps, 400 morts à Fréjus, c’était autre chose, APRÈS la rupture…

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.