Le suicide économique de l’UE par les émissions de CO2

Qui sont les gens qui dictent des objectifs d’émissions de CO2 à la justification douteuse et dont on ne sait comment les atteindre sans effondrement économique ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Pollution Paris (Crédits Storm Crypt, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le suicide économique de l’UE par les émissions de CO2

Publié le 24 octobre 2014
- A +

Par Eric Worrall

L’Union Européenne vient de commettre un suicide économique, par un accord qui fera date, pour couper les emissions de CO2 de 40% d’ici 2030.

Étant donné que les émissions européennes, selon toute mesure rationnelle, augmentent régulièrement, ceci ressemblerait, au premier abord, à un but impossible.

Pollution Paris (Crédits Storm Crypt, licence Creative Commons)

Mais quiconque s’attendrait à une réévaluation rationnelle de la politique environnementale européenne ne doit pas sous-estimer la détermination aveugle de l’élite verte européenne d’accomplir son rêve d’une Europe sans émission. À mon avis, elle bombardera l’économie européenne jusqu’à retourner à l’âge de pierre pour atteindre ce but ridicule.

Comme exemple des gens qui dirigent l’Europe, prenez le commissaire le plus récemment nommé, Violetta Bulc. D’après Roger Helmer, un eurodéputé eurosceptique proéminent du UKIP, Bulc a déclaré pratiquer la marche sur le feu comme chamane.

Sur son blog, Bulc se décrit comme experte en stratégies de développement durable équilibré, en croissance organique et en écosystèmes d’innovation. Elle croit dans la puissance des réseaux, dans l’individu holistique, et dans l’énergie positive. Un billet récent sur son blog concerne « La vibration des lions blancs de la nouvelle ère ».

Et cependant, Bulc est maintenant, ou va bientôt devenir, une des personnes les plus puissantes d’Europe, un des 28 commissaires, qui ont seuls le pouvoir d’émettre de nouvelles législations qui sont habituellement, à mon avis, juste tamponnées par un Parlement européen presque impuissant. La Commission européenne est aussi le seul organisme responsable d’assurer que les législations dont elle est la source sont exécutées – la Commission combine les pouvoirs exécutifs, de surveillance, et législatifs, dans une seule administration.

Bulc n’aura jamais à faire face à une élection – seuls les membres du Parlement européens doivent s’embarrasser de tout ce non-sens populiste qu’est la démocratie –  les commissaires, eux, sont nommés.

Quelqu’un peut-il imaginer une personne comme Bulc relâchant sa détermination de fer à réduire les émissions européennes, juste parce que quelques misérables capitalistes prétendent qu’ils vont faire faillite ? Après tout, c’est pour la planète ! Et Bulc n’est pas seule. La plupart des membres de la Commission partagent son zèle pour tout ce qui est vert.


Sur le web. Traduction : Contrepoints.

Voir les commentaires (67)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (67)
  • Tout ceci n’est que du flanc, de la déclaration politique, avec un objectif fumeux pour 2030.
    Comment voulez vous que des pays qui ne sont même pas capable de respecter des engagements de réduction de déficits à 3% pour l’euro et donc leur survie, puisse respecter un engagement à 25 ans.
    Tout ça n’est que du cinéma pour occuper le chaland politique de nos démocraties européennes…

  • Les écologises les plus extrémistes ont dut, il y a déjà longtemps, que la démocratie était un obstacle à leurs visées.
    Il est gravissime de donner du pouvoir à ce genre de personnage.

  • Doutez de la réalité du réchauffement actuel, mais il existe des faits indiscutables prouvés vérifiables par chacun de nous, qui me font très peur pour nos enfants :
    Mes framboises sont mures un mois plus tôt qu’il y a plus de 40 ans passant de début juillet à début juin !!
    pareil dans plein d’endroits dans le monde, observé par chacun, comme au Japon, par un Japonais venu me voir.
    Bien pire, le climat de la terre est devenu de plus en plus instable sur les 5 derniers millions d’années avec pourtant les mêmes causes de faibles fluctuations de différences d’insolations solaires, ce qui a entrainé le passage d’oscillations du niveau des mers dues à ces mêmes fluctuations de 10m environ il y a 5 millions d’années, à 120m ( montée de 120m des mers à la fin de la dernière glaciation, avec des pointes de vitesse proches de 2m par siècle, et une fonte des glaces qui continue actuellement rapide) .
    La mer était 5m plus haute qu’actuellement, avec 3°C à 5°C en plus, il y a 125000 ans sans aucun CO2 en excès pour la causer, à part l’insolation solaire cyclique, et donc notre CO2 humain en excès, avec un aussi faible échauffement qu’il y a 125000 ans, fait fortement craindre de provoquer le même réchauffement que celui qui s’est produit il y a 125000 ans, mers 5m plus hautes en 2 à 3 siècles.
    Avec le CO2 que nous allons mettre dans l’atmosphère, il y a quelques dizaines de millions d’années, la terre était bien plus chaude, sans glaces, même aux pôles et les mers 60m plus hautes !!!
    Nous avons sous terre stocké par la vie sur les derniers 600millions d’années en carbone à bruler ( gaz de schistes et méthane, pétrole, charbon ) de quoi bruler tout l’oxygène que nous respirons, après un échauffement énorme, car la vie produit et renouvelle sans cesse tout l’oxygène que nous respirons tous les 200000 ans environ, stockant non brulé autant de carbone en atomes que de molécules d’oxygène produites !!
    Aucun modèle ni calculs ne sont nécessaires, ce sont des faits géologiques prouvés et indiscutables !!
    Ils font fortement peur pour nos enfants futurs !!
    Nos enfants, au tribunal de l’histoire, accuseront les sceptiques d’être égoïstes négationistes de la réalité .

    De plus pour se chauffer on n’a pas besoin d’électricité pour pompe à chaleur, il suffit de garder en été la chaleur solaire perdue sur nos toit pour se chauffer avec en hiver comme cela fonctionne depuis 2007 à http://www.dlsc.ca
    et expliqué sur
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing
    qu’il vaudrait mieux simplifier et développer en France, car gratuit et perpétuel une fois installé, sans aucune pollution, sans aucun CO2, sans radioactivité, sans aucune pompe à chaleur fragile, sans éolienne, un système de chauffage capable de réduire le réchauffement climatique bien réel.

    C’est économiquement bien plus efficace que nos EPR nucléaires à prix multiplié par trois et durée de vie courte à côté de ce système gratuit à perpétuité et inusable comme notre soleil depuis 4,5 milliards d’années de sa fusion nucléaire.

    • La filière CANDU est très sure, la filière qui produit du plutonium n’est pas la seule.
      Convainquez aussi les autres, car si l’Europe est la seule à faire un effort, je vous garanti que cela ne va pas aller.

    • derfus: « Mes framboises sont mures un mois plus tôt qu’il y a plus de 40 ans passant de début juillet à début juin !! »

      Aaah, le bon sens de bistrot qui a donné les meilleurs heures à la sorcellerie sciônce…

      derfus: « car gratuit et perpétuel »

      Je me demandait quand ça allait arriver dans tout ce fatra mal digéré…
      Et vous en vendez beaucoup ?

    • LOL!… instable sur les 5 derniers millions d’années…. Ok. Et donc, elle est ou notre superbe machine a réguler la température, dans laquelle on se propose d’engloutir des milliards? Voyez vous l’absurdité qu’il y a entre la proposition que vous faites (le climat est naturellement instable) et les solutions qu’ils veulent y apporter?

      « Bien pire, le climat de la terre est devenu de plus en plus instable sur les 5 derniers millions d’années avec pourtant les mêmes causes de faibles fluctuations de différences d’insolations solaires, ce qui a entrainé le passage d’oscillations du niveau des mers dues à ces mêmes fluctuations de 10m environ il y a 5 millions d’années, à 120m ( montée de 120m des mers à la fin de la dernière glaciation, avec des pointes de vitesse proches de 2m par siècle, et une fonte des glaces qui continue actuellement rapide) . »

    • Si vos framboises ont un mois d’avance, j’aurai plus de chance avec mes cornichons sur mon balcon ❗ :mrgreen:

      Content d’avoir pu la placer celle-là ❗ 🙂

    • Ce qui est marrant chez les verdatres, c’est leur manie systématique, face aux critiques concernant la viabilité de leurs politiques, de ramener ça au déni du réchauffement changement dérèglement climatique…

      Il y a 1 problème (vraiment si problématique?), il y aurait une solution : la leur. Nier leur solution, c’est, dans leur tête, nier le problème… Tout comme nier l’efficacité de la saignée, c’est nier l’existence de la maladie…

      Dans ce débat, il y a du scientifique, il y a de l’idéologique, pour un escrolo, critiquer les points idéologiques, c’est donc nier les faits scientifiques…

    • « Aucun modèle ni calculs ne sont nécessaires, ce sont des faits géologiques prouvés et indiscutables !! »

      Et c’est ainsi que meurt la science et que vient le dogme…

      « Ils font fortement peur pour nos enfants futurs !! »

      Comment peuvent-ils avoir peur, puisqu’ils n’existent pas ? Ne parlez pas au nom des autres !

      « Nos enfants, au tribunal de l’histoire, accuseront les sceptiques d’être égoïstes négationistes de la réalité . »

      Ben tant pis.
      Nos grands parents, ils ont fait 2 guerres mondiales, imposé des systèmes totalitaires, commis des génocides, vous les condamnez ?

      Au fait, vous avez quel age ? Seriez-vous, comme la plupart des écolos, de la génération boomer ? C-a-d, cette génération qui a bien profité dans un système peu réglementé et peu fiscalisé, avait comme slogan « il est interdit d’interdire », a endetté ses enfants, imposé un état providence qui a rendu l’économie morne, et qui au moment où elle a atteint l’age de la retraite, exige que leurs enfants paient leurs retraites, paient l’addition et en plus se serrent la ceinture au nom de soi disant générations futures en les accusant d’égoïsme ?

    • Le seul truc qui me fait peur pour mes enfants (pas futurs, mais bien jeunes) c’est la dette et la disparition de liberté concomitante, partout sur la planète les Etats grossissent, à crédit (dette) et pour justifier cela s’immiscent dans toutes les affaires des gens (liberté qui s’étiole).

      Le climat et sa variabilité ça ne me fait pas peur du tout (si on pousse fort on arriverait, d’après le GIECC à 3° de hausse des températures d’ici la fin du siècle. L’écart entre Paris et Grenoble… ou même Paris et Melun… j’en tremble !) Les politiciens et tous ceux qui prétendent s’en occuper pour moi, si.

  • « The earthquake and tsunami will clearly have a severe impact on the economic and social activities of the region. Some islands affected by climate change have been hit. Has not the time come to demonstrate on solidarity — not least solidarity in combating and adapting to climate change and global warming? Mother Nature has again given us a sign that that is what we need to do. »

    -Staffan Nilsson, président du comité économique et social européen…

    Président du conseil économique et social … « Mother nature has given us a sign »…

    Donc nous somme gouvernés par des gens qui attendent des « signes » de la nature. Encore quelques temps et on lira l’avenir dans les entrailles….

    • Et le signe de 3 centrales nucléaires pétées au Japon est aussi un signe dans les entrailles des centrales nucléaires que nous fous Français refusons de respecter jusqu’au jour, tôt ou tard, mais inévitable en France, une ou plusieurs de nos centrales nucléaires péteront, coulant notre économie de plusieurs milliards d’€, avec toute une région de France radioactivée vidée de tous ses habitants pour des siècles, car nous ne sommes pas plus infaillibles que les Japonais.

      Un signe passé indiscutable, prouvé scientifiquement, visible par tous dans les entrailles à la surface de la terre, (moraines de glaciers jusqu’à Lyon ou Londres, les fjords Norvégiens, les défenses de mammouth au fond de la Baltique, etc.. ) est que la mer est remontée de 120m sur les 18000 ans passés à raison souvent d’environ 2m par siècle de façon inexorable, et il reste 60m de remontée des mers (7m le Groenland seul) avec le CO2 que nous allons mettre, à une valeur qui avait fait fondre toutes les glaces aux pôles il y a quelques dizaines de millions d’années !!
      Il s’agit de faits réels prouvés scientifiquement vérifiables par chacun de nous, et si suivant les lobbys très actifs nous les refusons, nos enfants souffrirons de notre folie aveugle.
      La mer remonte encore surement actuellement et nous accélérons cette remontée inexorable en brulant les carburants fossiles sans hésiter avec les lobbys qui nous trompent et manipulent pour nous empêcher de réduire cette croissance du CO2.

      • la mer est remontée de 120m sur les 18000 ans passés à raison souvent d’environ 2m par siècle de façon inexorable

        Gloups, on va mourir tous noyés à cette vitesse ❗

        • Et oui, gloup pour nos enfants, dans le futur, comme si on avait vécu il y a 14000ans (même il y a 8000ans au fond de la Baltique bien au sec ou la mer Noire, car les mers étaient 30m plus basses ) en croyant comme actuellement que c’était fini la remontée inexorable des mers, avec des lobbys trompeurs qui racontent n’importe quoi, on aurait été submergé brutalement, sur beaucoup de villes voisines de la mer, digues rompues à répétition sans cesse, vagues brutales engloutissant tout, comme l’Atlantide !!
          Ces lobbys nous aveuglent sur les sites internet pour ne rien changer à leur domination.

          • Les vagues brutales, ce n’est pas récent. Il fera peut-être plus chaud. Et alors ?

            Selon vous il faut interdire de suite TOUS les transports, et chauffages et cuisson électriques car cela utilise trop d’énergie qu’elle soit fossile ou nucléaire.

            La pilule sera dure a faire passer, gloups !

            • Mais non, le solaire simple à concentration à stockage géothermique d’été pour l’hiver (deux technologies qui marchent déjà, juste à associer ) donne de l’électricité à perpétuité sans pollution pour tous les usages et quasiment gratuite une fois installée, car inépuisable comme le soleil et rien qui s’use .

              Ah les lobbys manipulateurs qui déforment et étouffent toute créativité, en bloquant tout changement !!

              • tout marche ce n’est pas vraiment la question.

              • Mettez la machine en marche chez vous, et montrez nous : rien de telle qu’une bonne démonstration avec voltmètre et ampèremètre.

              • MichelC et les lobbys qui le manipulent, semble ne pas avoir conscience de l’horreur de l’effet du CO2 en trop, que nous allons laisser à nos enfants dans le futur, qui nous reprocherons ce que nous leur avons laissé !!
                En effet ce réchauffement futur qui a démarré, sera comme celui passé dans les dernières 18000 ans, inexorable avec un effet retard et une remontée inexorable sans cesse du niveau des mers impossible à stopper, une fois bien démarré (c’est pratiquement le cas déjà ), comme celui qui s’est produit de 120m sur les 18000 ans passés, inexorable, continu, impossible à contrôler ou à inverser (même en supprimant tout CO2, car le retour aux glaces est bien plus lent que la fonte ).

                5m plus haut qu’actuellement s’est produit spontanément il y a 125000ans sans CO2 (une bonne partie du Groenland fondue ) et va se reproduire vite avec notre CO2 actuel, réchauffant bien plus, !!

                Il ne s’agit pas de modèle, mais d’une certitude inexorable, inévitable si nous n’agissons pas très vite, prouvée et observée sans faire de calculs, par l’instabilité du climat terrestre sur le dernier million d’années.
                A la moindre quichenaude chaude, le climat bascule, avec retard, les mers remontant vite à environ 2m par siècle (et plus si CO2 en trop qu’il n’y a pas eu depuis une dizaine de millions d’années ), et en sens inverse les glaciations reviennent 10 fois plus lentement après le choc thermique fini !!!

                Regardez la courbe du climat terrestre passé en arrêtes de poisson, identique au niveau des mers, aucun calcul nécessaire :
                http://en.wikipedia.org/wiki/File:Five_Myr_Climate_Change.svg
                http://en.wikipedia.org/wiki/Ice_age
                http://fr.wikipedia.org/wiki/Glaciation

                Nous allons laisser à nos enfants sur cette courbe un pic horrible futur à un niveau comparable à celui d’il y a plus de 6 millions d’années, mers plus hautes de quelques dizaines de mètres, vu la croissance du CO2 actuel et la négation de cette réalité par les lobbys, mers plus hautes qu’il y a 125000 ans !!!

                Aucun calcul ou simulation n’est nécessaire !!

                • MichelC et les lobbys qui le manipulent

                  Dérapage, mon cher, personne ne me manipule. Si on vous suit, c’est le grand retour des maladies respiratoires par l’augmentation des poussières.

                  Et les 2 m par siècles, ils sont ou? Cachés dans un choux, hou hou ?

                  • Non non, tu es manipulé. Les méchants lobbies judéoreptiliens controlent ton cerveau, te font taper des mots que tu ne penserais pas normalement. Tout ça pour qu’ils puissent conquérir le maaôôôôônde !

                • les lobbys verts sont parmi les lobbys les plus puissants. les lobbbys pétroliers s’en foutent du réchauffement climatique car les gens continueront à utiliser le pétrole. je nesuis pas scientifique donc j’y connais rien à l’environnement mais je suis suffisamment bon en économie pour dire que l’europe est en train de suicider écnomiquement. les énergies vertes sont non rentables, ils recoivent des subsides de l’état. je sais aussi que la plupart des prédictions du giec et des écolos par le passé se sont rélevés fausses par après.

                • Et vous derfus, quels sont les lobbys qui vous manipulent ❓

                  Allez, ne faites pas votre tête de cochon, ne nous le cachez pas, on le saura bientôt …

                • @derfus tu dors encore la nuit ?? Vu le catastrophisme de la situation ?

                  On a detruit le monde, condamne nos enfants et on va tous aller au bucher pour ca ( un truc me dit que les bourreaux seront des ecolos heureux de liquider des affreux humains )

                  Les discours ecolos ne visent qu a nous culpabiliser nous Hommes. Je trouve les progres accomplis par l humanite impressionnant. Plutot mourrir que de vivre comme il y a 100 ou 200 ans ( solutions des ecolos ) j aime le comfort de la vie moderne et je n y renoncerai pour rien au monde et je crois encore plus a la beaute du future et de ce qu on decouvrira. Les ecolos ont tellement peur de l avenir qu ils projettent si deprimant qu ils ne voient pas a quel point nous avons la capacite d innover et d inventer des nouvelles solutions. Le future est dans les technologies et dans la science … Pas dans la peur et le retour a l age de pierre.

                  Ta machine fabuleuse elle n existe pas encore mais elle existera peut etre un jour ? Fusion nucleaire, captage reelement rentable de l energie solaire, … Mais pour ca il faut la science, des scientifiques et le progres ( pas de la decroissance )

              • derfus: « Mais non, le solaire simple à concentration à stockage géothermique d’été pour l’hiver (deux technologies qui marchent déjà, juste à associer ) »

                Faut absolument vendre votre machine magique™ aux Allemands qui sont pourtant bien plus au sud que le Canada. Eux ont aussi testé le solaire, ça marche pas. Factures énorme et trois fois plus de CO2.

                derfus: « Ah les lobbys manipulateurs qui déforment et étouffent toute créativité, en bloquant tout
                changement !! »

                Des comme vous qui vendent des machines miracle™, Internet en pond dix à la douzaine, si un jour il existe une infime preuve qu’effectivement ça marche, la moitié du monde l’adoptera en 5 ans.

          • Oh p*** c’est trop drôle. ..  » si il y avait eu des lobbies il y a 14000 ans ».. c’est génial tant de bêtise.

            C’est vrai, il y a 14000 ans, heureusement qu’on a écouté les conseils du paleo-giec et que le clan a adopté la loi sur la transition énergétique et la réduction de la part de silex dans le mix énergétique, sinon, on serait tous morts. Voire pire : on manquerait de silex…

            Purée ce qu’il faut pas lire…

        • Surtout avec un vitesse de montée terrifiante de 1,7 mm/an depuis plus de 100 ans, et qui continue au même rythme.

          http://www.sonel.org/spip.php?page=maregraphe&idStation=1736 (marégraphe Brest)
          http://www.sonel.org/spip.php?page=maregraphe&idStation=1802 (marégraphe Marseille)

          Regloups!

    • Hahaha c’est joli. Plein de mots qui font peur et tout.
      Bon mais si vous essayiez de dire des choses sensées et de vérifier vos affirmations avant de balancer des énormités plus grosses que vous ?

      Je sais c’est une révolution intellectuelle pour un ecolo, tant ils sont habitués à raconter absolument n’importe quoi sans se préoccuper de cette notion démodée appelée « réalité », en application du théorème de Duflot « plus c’est con plus ca passe. Ou sinon, on force. »

  • Il faut d’urgence sortir de l’Europe !

    (D’ailleurs on n’a jamais demandé à y entrer !)

  • « elle bombardera l’économie européenne jusqu’à retourner à l’âge de pierre pour atteindre ce but ridicule »

    Voyez, cette phrase résume à elle seule l’article. De la caricature, de la démagogie, toujours les mêmes logorrhées…
    Encore une fois, on oppose environnement et « décarbonation » à économie.. . La réalité est tout autre. L’obscurantisme productiviste du XIXe siècle, voila ce qu’est en réalité la doctrine de l’auteur.

    • Affirmer que la critique technique d’une pensée magique et de grands principes idéologiques ne peuvent fonctionner – surtout que les autres expériences de grands bonds en avant et de plans quinquennaux ont largement échoué -, c’est de l’obscurantisme productiviste, c’est vraiment lolesque…
      Visiblement, vous n’y connaissez rien en économie pour affirmer de telles choses…

  • Étant donné que les émissions européennes, selon toute mesure rationnelle, augmentent régulièrement, ceci ressemblerait, au premier abord, à un but impossible.

    Malgré les gains en efficacité énergétique réguliers ?
    La population augmente trop vite ?

    20 % j’aurais compris, car c’est atteignable, à la rigueur 25 %.

    Mais 40 % c’est un pur délire sans camp de rééducation, et 50 % de sans emploi.

    • Et si, c’est possible avec les immenses possibilités technologiques actuelles négligées, voire méprisées et étouffées, ( par exemple géothermie solaire rentable car gratuite à perpétuité une fois installée, avec un amortissement de durée infinie ) et surtout avec les progrès futurs assez imprévisibles, mais très probables, rendement meilleur du photovoltaïque, batteries meilleures avec métaux communs, etc..
      Il y a 170 ans, on s’éclairait à la lampe à huile de baleine, et on était au peak de l’huile d’éclairage, qui allait manquer, sans savoir l’existence des immenses réserves de pétrole, imprévisible aux futurologues de cette époque !!!
      Pareil actuellement, on ignore les immenses possibilités futures, bien moins dans le nucléaire, la fusion et le pétrole, que dans l’énergie solaire de la fusion solaire qui arrive avec un KW par m2 perpendiculaire au soleil, largement sur le toit de ma maison et son garage (sans compter les parkings autour ) pour me chauffer et vivre chaque année sans isoler par l’extérieur une maison de 41 ans, juste en rénovant son toit et stockant sous la terre du parking voisin ( une aquifère stocke encore mieux )!!

      Alors je réduis à perpétuité de plus de 80% voire 90% ma consommation d’énergie polluante pour le prix d’une rénovation intelligente au lieu de ce qui est proposé actuellement, absurde, par des démarcheurs arnaqueurs !!

      Il n’y a aucune entreprise réalisant cela, car vu qu’après on ne dépense plus rien, les lobbys, comme sur ce site, étouffent systématiquement pour faire consommer du nucléaire (au mieux pompe à chaleur à vie courte comme j’ai constaté chez moi, une véritable arnaque ) ou des combustibles, même granulés de bois, juste 30% moins cher que le gaz, alors qu’ il m’est impossible de bruler dans un poele à granulés moderne les végétaux broyés de mon jardin, que je jette en grande quantité, ce qui n’est pas un hasard, car les lobbys font très attention à conserver dépendant les clients qui consomment ces granulés, pour ne pas tuer la poule aux oeufs d’or des consommateurs obligés de consommer sans cesse comme des shadoks.

      Je viens de vous proposer, vous les libéraux, deux projets de créations d’entreprise écologique simple, qui sont torpillés par les lobbys !!

      Et il y a multiplication d’emplois à concevoir et à installer.

      • une aquifère stocke encore mieux

        Il ne faut pas que l’eau s’échappe, sinon tintin …

      • difficile après un tel étalage d’incertitudes ( optimistes) d’approuver une planification de la diminution de consommation d’energie, car en gros c’est ça maman Europe est certaine qu’on manquera d’énergie alors elle veut sevrer le bébé en douceur…

        en gros on a eu consommation d’énergie= richesse et demain en sera encore plus riches avec moins d’énergie à cause que plein de belles choses merveilleuses.

      • derfus: « Je viens de vous proposer, vous les libéraux, deux projets de créations d’entreprise écologique simple, qui sont torpillés par les lobbys !! »

        Le bon vieux système de vente pyramidale d’une machine magique™, quelle arnaque opportunité effectivement.

        Sur ce je vais demander une augmentation à Total, je viens d’apprendre que mon collègue qui a pondu l’article est mieux payé par Shell, je suis vert. :mrgreen:

        • Cela marche réellement à w.dlsc.ca depuis 2007, à 1000m d’altitude, à la la latitude des Pays bas, avec des -30°C en hiver dernier et vous pouvez sur le site suivre son fonctionnement !

          Clairement un bon nombre sont des sous marins de lobbys, à affirmer n’importe quoi, pour dénigrer.

          En Allemagne il existe des systèmes suivant le même principe.

          • ————————————————————————————————————-
            derfus: « Cela marche réellement à w.dlsc.ca depuis 2007, à 1000m d’altitude »
            ————————————————————————————————————–

            Avec des travaux gigantesques et millimétré sur un terrain soigneusement étudié, ce n’est pas du tout une « solution miracle » au gain évident.

            ————————————————————————————————————-
            derfus: « Clairement un bon nombre sont des sous marins de lobbys, à affirmer n’importe quoi, pour dénigrer. »
            ————————————————————————————————————-

            On vous l’a déjà dis à d’autres endroits mais laissez tomber cette paranoïa inepte, vous y gagneriez en crédibilité ! Les lobby ont autre chose à faire que de payer des milliers de gens pour troller tous les forums/fils de discussions.

            Aucun lobby n’a JAMAIS pu résister à un progrès qui procure des avantages indéniable.
            Vous présentez la facture des travaux, les gains et vos factures de chauffage et ça suffit pour que tout le monde l’adopte nous les premiers.

            Évidemment si ça coute une blinde en investissement et que les gains ne sont pas certifiés ni les risques maitrisés vous allez vous faire jeter.

          • que ça marche n’est pas la question, la question est le coût, quand vous dites gratuit, vous vous trompez.

            techniquement un pv fonctionne, une éolienne fonctionne,les biocarburants fonctionnent…une voiture à air comprimé peut rouler! Il y a aussi des avions solaires que le lobby de l’industrie aéronautique cloue au sol, les vilains!

            un bateau à voile ça fonctionne!

            il y a aussi les tours thermodynamiques des tas de trucs…
            Au fait le moteur pantone » marche « aussi, bon m^me si ses zélateurs n’ont pas compris que le but d’un moteur n’était pas de ne pas consommer de carburant mais d’en consommer le moins possible pour fournir une certaine quantité d’énergie mécanique..

            La faisabilité technique est presque secondaire ( même si sur le net certains passent même cette question).

            A propos des lobbies, ce n’est pas le lobbying qui pose problème c’est le capitalisme de connivence et la corruption qui fleurit sur l’interventionnisme d’état dans le domaine économique, ce que vous évoquez , une forme de pression physique ou mafieuse sur un individu afin de le contraindre à arrêter un projet est un délit…

            Parler des lobbies de façon vague est ridicule, c’est une espèce de chiffon rouge agité pour rameuter les amis anticapitalistes, détailler les agissements et les accords politiques industrie en vue de limiter la concurrence est salutaire…

            • Oui cela roule avec l’air comprimé, juste une question d’infrastructure pas gratuite. D’ailleurs en hybride, cela démarre avec Peugeot/Citröen.
              Alors son argument des lobbys, c’est plus que largement creux.

      • « Je viens de vous proposer, vous les libéraux, deux projets de créations d’entreprise écologique simple, qui sont torpillés par les lobbys !! »

        Mais voyons, si ces entreprises sont viables comme vous le dites, faites-le ! Et vous vous imposerez par la loi du marché si vous savez convaincre les gens d’utiliser votre système.

        Ah oui, si ça marche pas, c’est à cause du grand complot pétrolier… Tout comme le communisme… Si ça fonctionne pas, c’est la faute à la conspiration CIA-bourgeoisie et parce qu’on n’a pas assez endoctriné les gens dont la pensée est enfermée dans un carcan capillotractiste…

    • Et ils créeront une armée de fonctionnaires, ou alors une usine à gaz de type portiques Ecomouv, pour contrôler que notre respiration ne dégage pas trop de CO2. Et les contrevenant seront sévèrement sanctionnés…

  • purée quand ils ont changé la tva d’un point sur je ne sais quoi c’était une grande victoire fruit d’un labeur de longue haleine; on est incapable de faire passer le déficit de 4 à 3 % MAIS ça..pas de problème…

  • Qui c’est cet illuminé de Derfus ? Qu’il annonce la couleur pour être crédible et dire pour qui il travaille !!!!

    • Après recherche (sceptique≠borné) c’est visiblement un utilisateur qui s’est fait viré de plusieurs forum d’amateurs de solaire/pompe à chaleur parce qu’il n’a convaincu personne.

      C’est le genre à prendre les estimations les plus optimistes des transferts et a totalement passer sous silence les couts (terrassement gigantesque, panneaux, tuyauteries etc.), les risques et la faisabilité.

      Hop hop abracadabra= énergie libre.

      Voir Ici, utilisateur « dedereu » et réactions:
      http://forum.apper-solaire.org/viewtopic.php?t=7934&postdays=0&postorder=asc&start=30

    • C’est pourtant bien réel fonctionnel et je mesure la puissance des lobbys qui nous étouffent en bloquant les progrès réels.

      Avec ce système on peut chauffer gratuitement en hiver une serre en utilisant la chaleur en trop de l’été !!

      Il est scandaleux que personne ne s’en soit rendu compte à part quelques versions très simples et très anciennes, alors que nos technologies actuelles permettent de faire bien mieux !!

      • mais bon sang , calculez combien ça coute au total…c’est pas gratuit!
        je ne connais pas ce dont vous parlez mais dans le registre accumulateur de chaleur « gratuit » il y a le puit canadien, je crois,
        sinon je propose de munir chaque éolienne d’une masse de 10000 tonnes et d’une poulie et quanky a trop de vent on remonte le machin …on peut se passer de barrages…
        purée ça marche!!!

      • Les roues à aubes et les moulins à vent ça marchait bien mais bizarrement ils ont été remplacé par des moteurs à vapeur puis par des moteurs électriques alors que pourtant l’énergie était gratuite.
        La question est mais pourquoi donc les gens ont investit dans ces technologies alors qu’ils avaient une énergie gratuite fournit par le courant et par le vent?
        Et corollaire pourquoi n’investissent-ils pas dans celle que vous préconisiez?
        Je vous donne une piste de réponse le prix et le retour sur investissement.

        Il faut arrêter de prendre les gens de hauts et pour des abrutis finis incapables de voir ou est leur intérêt entre consommer des énergie fossiles (souvent lourdement taxées) et de l’énergie soit disant gratuite.
        Je vous rappelle qu’à une époque selon vos préceptes la nourriture était gratuite car offerte par dame nature mais des abrutis d’humains au Néolithique ne trouvaient pas ça satisfaisant et ce sont mis à pratiquer l’agriculture comme des imbéciles plutôt que de profiter de la générosité de Gaïa.

  • Il y a 50 ans, on nous promettait la voiture volante pour tous. En l’an 2000, chacun devait posséder un tel véhicule.

    C’était évident. Il suffisait de constater les progrès de l’aviation et le développement spectaculaire de l’automobile pour en déduire par induction que les 2 allaient se combiner pour aboutir à ce résultat. Mais alors pourquoi cette prédiction ne s’est-elle pas réalisée ?

    – parce qu’un avion est complexe, cher à concevoir aussi bien qu’à produire et à entretenir et difficile à piloter, ce qui limite fortement le nombre de personne potentiellement cliente.
    – parce que cela ne peut exister sans des infrastructures et une organisation importante : impossible de faire voler des engins dans tous les sens pour des raisons de sécurité.
    – parce que cela suppose une consommation de ressources trop grande : matériaux pour la construction et l’entretien, heures de travail pour l’usinage précis, énergie pour l’utilisation.

    Au final, c’est tout simplement un investissement trop important et impossible à amortir. Alors qu’une automobile demande une formation relativement limitée pour la piloter et que le coût de possession et d’entretien est inférieur au gain de productivité de l’individu qui possède l’automobile personnelle, il n’en est pas le cas pour un avion !

    Il ne suffit donc pas de dire « c’est réalisable », « c’est intéressant », « tout le monde le veut », ou « c’est l’avenir ». Les progrès techniques sont insuffisants pour compenser par exemple la complexité et la nécessaire qualité de fabrication (qui demande des heures de travail) ainsi que la formation des utilisateurs.

    Tous les beaux rêves technologico-écolos risquent de se heurter au même problème : trop de précision et d’heures de travail donc trop cher, trop d’entretien donc impossible à amortir, trop pointu donc inutilisable pour la plupart des gens. Cela n’empêche pas les écolos de nous affirmer que c’est l’avenir et les politiciens de tirer des plans sur la comète, car ils n’ont aucune connaissance technologique, industrielle, économique ou commerciale. Arrêtons ces cinglés avant qu’ils nous envoient au mur : laissez faire le privé, car c’est le rôle des entrepreneurs et des industriels de prendre des risques et de rechercher des solutions réalistes aux vrais problèmes qui correspondent à une vraie demande du consommateur.

  • Faut-il se trouver surpris de ces décisions imbéciles ? Les éponges (dites élites) placées à la gouvernance de maints organes « supra » se trouvèrent lobotomisées il y a plus de quinze années déjà. Hypnotisées par des angoissés, paranoïaques et experts autoproclamés es sciences vertes, quasiment toutes ces éponges obéirent à ces manipulations « grand public ignorant ».

    Leurs nombreux complices, ces gens serviles des médias, les aidèrent pour des opérations aux effets hasardeux. Effets ayant pour conséquence d’affaiblir notre continent tout entier, mais dont les « causes publiées » resteront toujours attribuées à d’autres raisons que celles réelles !

    Faut-il s’étonner de voir ces mêmes éponges du conformisme mental nous forcer à foncer, aujourd’hui et demain, mais tous ensemble dans le cul-de-sac ? La clairvoyance et la vision ayant été chez eux absentes de longue date, le courage n’ayant jamais été leur trait dominant, les éponges nous entraînent.
    1) Climat, 2) euro-monétaire, 3) prises de positions absconses en géopolitique.

    Observateur proche de ces instances, j’approuve sans guère de réserves les postures UKIP, eurosceptiques et contestataires en tous genres. L’Europe est devenue Tour de Babel XXIe siècle. Il ne lui faudra plus cinq années pour un gigantesque effondrement … Eponges serviles mais enrichies, à l’instar du public ignorant qui les porte au pouvoir ! Tragique destinée !!! Et les chinois et arabo-islamistes s’en réjouiront…

    • Oui, je suis persuadé que l’Europe est foutue. Quand les marchés de rendront compte qu’elle s’engage dans une voie sans issue pour l’économie, ou que simplement ces marchés feront un pari spéculatif dans ce sens, tout va s’écrouler comme un château de carte à cause de la dette et de la pression populaire.

      L’Europe a une croissance au point mort et est au bord de la faillite économique ET politique, mais au lieu de s’en préoccuper elle entend donner des leçons d’écologie au reste du monde.

  • Voici les trois axes du delirium carbonum et energicum de l’UE «… réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 % d’ici à 2030 par rapport aux niveaux de 1990 ; élever la part des énergies renouvelables à 27 % du «mix énergétique» de chaque État membre ; réduire la consommation d’énergie dans l’Union de l’ordre de 30 % ».
    Les deux premiers objectifs sont incompatibles, car développer les EnR entraîne nécessairement l’utilisation de centrales à démarrage rapide, donc à combustibles fossiles, pour équilibrer le réseau en fonction des intermittences aléatoires et des puissances variables. Quant à réduire la consommation d’énergie de 30%, c’est un objectif irréaliste, car son coût est pharaonique et ses conséquences dramatiques pour nos économies.

    Nous sommes dirigés par des incompétents.

    • En fait, réduire la consommation de 30% en 15 ans suppose purement et simplement de réduire les besoins de chauffage de moitié. C’est infaisable à bas coût pour la plupart des bâtiments, soit parce qu’ils disposent déjà d’une isolation de base, soit parce que la conception initiale ne le permet pas (absence d’étanchéité et ponts termiques …).

      Les citoyens seront donc heureux d’apprendre que par décision européenne, le logement qu’ils ont acquis en s’endettant pour 30 ans ne vaut plus rien et est juste bon à raser (à leurs frais).

      Le développement des EnR suppose en outre que leur facture énergétique va augmenter à un point tel qu’il n’auront plus les moyens de se déplacer et de se chauffer. En outre l’intermittence éolienne et solaire sera résolue par des délestages, coupant le circulateur du chauffage central ou simplement les radiateurs pour le chauffage électrique. Les citoyens sont donc appelés à revoir leur installation de chauffage en conséquence ou acheter des doudounes.

      De toutes façons, ces perspectives restent très utopiques car de toutes façons la plupart des citoyens seront au chômage du fait du sabordage de l’économie. Ils n’auront plus besoin de chauffage en journée car occupés à l’extérieur à faire la queue dans les boutiques vides pour obtenir les rations de survies que leur confèrent leur tickets de rationnement.

      A part ça le CO2 et le réchauffement sont de grandes catastrophes. Enfin surtout pour les autres pays car pour nous toute élévation de la température sera bien-venue si on ne peut plus se chauffer …

      • Et quelle politique énergétique préconisez-vous? Hausse du prix de l’énergie, explosion de la consommation et de la démographie, réserve en volume d’hydrocarbure finie, le défi est immense et rejeter des propositions ne mènera à rien. Quelle alternance serait possible (à part ne rien faire) ?

        • Ne rien faire tant qu’il n’y a pas d’intérêt à le faire. Quand j’ose écrire ça, je me sens stupide de rappeler de tels lieux communs, mais avec la multiplication des prophètes qui tiennent absolument à faire des choses contre-productives parce qu’ils ont eu une révélation de l’avenir où elles cesseraient de l’être…

        • Si croyez à ces âneries, il est trop tard ❗
          On va tous griller sur nos balcons … !!!

          Laissez faire, les taxes sont déjà assez nombreuses.

        • Moi je preconise de construire pour l instant quelques EPR : pas d emissions de CO2 et reduction de la facture energetique pour les menages.

          Et de continuer a rechercher des solutions pour le futur pour l apres nucleaite. c est pas la solution miracle non plus mais c est plus realiste que les machines de la ruine economique vendue par les ecolos. C est vrai qu en deteuisant l economie ils vont mecaniquement reussir la decroissance … Au moins la strategie semble coherente avec le but! On peut pas leur retirer ca 🙂

        • Les prix des combustibles baissent. La « hausse du prix de l’énergie » c’est des taxes et des interdictions de produire, en particulier sous des pretextes « verts ».

          La solution consiste à supprimer ces taxes et ces politiques « vertes ».

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
photo d'une ville
3
Sauvegarder cet article

Ceci est la première partie d’une analyse sur la disqualification de l’industrie.

Je suis souvent perplexe devant la manière dont les acteurs de l’industrie se perçoivent. Ils se contentent souvent d’être le zèbre pas-tout-à-fait-le-plus-lent de la horde, qui continue de brouter joyeusement parce qu’aujourd’hui les lions se repaissent de la carcasse d’un autre.

Mais que feront ces zèbres demain, lorsque des militants anti-industrie reviendront dans la savane réclamer du sang ? Vont-ils radicalement changer d’attitude ? La horde ... Poursuivre la lecture

https://www.youtube.com/watch?v=GMF5v6ImGqQ

 

La propagande gouvernementale affirme que la guerre à l’Ukraine, qui multiplie par cinq le prix du gaz en Europe, devait (selon RTE, un appendice de l’exécutif) entraîner en France une hausse du prix de l’électricité de 35 %.

Mais dans sa générosité, notre gouvernement a mis en place un « bouclier » qui va limiter cette hausse à 4 % en 2022, et à 15 % en 2023. Vous êtes invité à dire bravo et merci. En réalité, un quintuplement du prix du gaz européen n’a qu’un effet très... Poursuivre la lecture

Par François Brunschwig et Michel Gay.

 

Les récentes déclarations de la ministre Agnès Pannier-Runacher lors de son interview le 3 novembre 2022 par la chaîne Public Sénat et quelques jours plus tard lors de l'examen devant le Sénat de la loi d'accélération des énergies renouvelables, interrogent sur les intentions du gouvernement.

 

Des slogans pour arguments

La ministre traduit-elle une manipulation habile de l'opinion publique (qui manifestement fonctionne) et un piège tendu aux sénateurs (dans lequel... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles