Le patrimoine mondial a plus que doublé depuis 2000

Malgré la crise économique, la richesse des ménages continue de s’accroître à un rythme soutenu dans toutes les régions du monde.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
famille credits luis fernando reis (licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le patrimoine mondial a plus que doublé depuis 2000

Publié le 15 octobre 2014
- A +

Par Aymeric Pontier.

 
famille credits luis fernando reis (licence creative commons)

Malgré la crise économique, la richesse des ménages continue de s’accroître à un rythme soutenu dans toutes les régions du monde. D’après les dernières estimations de la banque Crédit Suisse, le patrimoine planétaire devrait atteindre 260 000 milliards de dollars en 2014, ce dernier ayant plus que doublé depuis l’an 2000. En tenant compte de l’augmentation de la population, le patrimoine par adulte s’est lui accru de plus de 75 % durant la même période pour atteindre en moyenne 56 000 dollars par adulte.

pontier

Via le rapport 2014 sur la richesse mondiale de l’Institut de recherche du Crédit Suisse.

Sur le web 

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • C’est bien sûr une bulle car une grande partie de ce patrimoine (pas encore payé mais en cours) a été acquis a crédit sur une quantité d’argent prêtée par les banques qui n’existe pas dans la réalité, compte tenu de la structure actuelle du financement du monde entier, une gigantesque structure de Ponzi, les États prêtant aux baques qui prêtent aux États, sans cesse. Où est l’argent réel ayant permis cet accroissement de richesses : personne ne le sait ? Il circule nous disent-ils ! Il ne fait que cela d’ailleurs puisqu’il est virtuel. Une évidence pour tous ceux qui vivent dans la réalité de la vie : le périmètre de la richesse réelle au quotidien, hors crédit, se réduit miette par miette, mois par mois, années après années. La pompe à finance s’assèche inexorablement comme un puits qui ne serait plus alimenté, quand on vit au réel et non pas à crédit.

    Par ailleurs ces systèmes de financement eux-mêmes n’ont plus de critère de sélection du crédit à l’ancienne (caution, hypothèques, taux d’emprunts sélectifs basés sur la réalité du coût de l’argent et sur le risque) puisqu’elles pratiquent le crédit à ciel ouvert tel qu’il fut pratiqué avant la crise des subprimes, avec une surabondance de liquidités virtuelles crées par les planches à billet des banques centrales. Le tout pour que la machine de crédit et de consommation ne s’enraye pas, accélérant de fait la virtualité du système dispendieux dans lequel les États et les citoyens sont engagés pied au plancher droit dans le mur.

    Tous les scénarios de la fin de ce système sont écrits et éprouvés par l’histoire.

  • De même, il faut relativiser cette augmentation de capital quand on connait la valeur de l’immobilier qui a plus que doublé ou triplé dans certains pays occidentaux, le patrimoine réel en dur ne changeant pas de périmètre dans ce même laps de temps.

    • Oui, il est vrai qu’une bonne partie du patrimoine mondial est composé d’immobilier. Or, dans un contexte d’urbanisation intensive sur la planète, sa valeur ne peut qu’augmenter dans des proportions considérables. Si la population mondiale stagne comme c’est prévu, il est probable que le phénomène ralentisse fortement dans les décennies à venir.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Article disponible en podcast ici.

Pénurie de blé, de pétrole, de gaz, de métaux ou d’huile, etc. Le tout avec une inflation de 5 % et une belle croissance de 0 %. Notre situation ressemble à l’Allemagne de 1920 avant l’hyperinflation…

L'Allemagne de 1920

Durant la Grande guerre, le gouvernement allemand a massivement émis de la monnaie pour financer sa guerre, soit par l’émission d’obligations, soit par la création du mark-papier à la place du mark-or, mettant fin à l’étalon-or.

Une fois sorti des poches de l’État, tout ... Poursuivre la lecture

L’invasion de l’Ukraine constitue un réveil brutal pour une Europe qui s’était endormie depuis de nombreuses années dans un idéalisme naïf. Si la réponse à l’invasion a été rapide, l’Europe reste très affaiblie. Au-delà des prochaines semaines, sa stratégie doit impliquer un changement profond de modèle mental sur son développement économique.

Quels sont les ressorts de la puissance ?

La question n’est pas nouvelle et elle a préoccupé les stratèges depuis des millénaires. Elle se pose avec une nouvelle acuité depuis l’invasion de l’Ukr... Poursuivre la lecture

Au mépris d’une histoire monétaire multimillénaire, les autorités (gouvernements et banques centrales) se sont lancées dans une grande expérience planétaire : la monnaie n’a plus d’ancrage dans le réel, elle repose sur de la dette :

Aujourd’hui l’argent de votre compte en banque est une dette que votre banque reconnaît avoir à votre égard. Elle vous le rendra… si elle le peut, et si les autorités y consentent (comme les Canadiens, les Libanais ou les Russes peuvent en témoigner). Votre livret A est adossé à de la dette publique française... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles