« Pour éviter d’être violée par un policier, restez dans les clous », explique un policier

Quelques conseils pour ne pas se faire violer par les flics lors d’un contrôle de routine…

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
flic credits Elvert Barnes (licence creative commons)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

« Pour éviter d’être violée par un policier, restez dans les clous », explique un policier

Publié le 3 octobre 2014
- A +

Par Elisabeth Nolan Brown.

flic credits Elvert Barnes (licence creative commons)

En moins de deux mois, trois policiers ont été arrêtés en Oklahoma (US) pour violences sexuelles sur des femmes pendant le service. Un de ces policiers, Eric Roberts, est accusé d’avoir violé les conductrices qu’il arrêtait pour non-respect du code de la route. C’est dans ce contexte que la chaîne KJRH a interviewé le capitaine George Brown sur les moyens par lesquels les femmes peuvent s’assurer de ne pas être victimes à leur tour. Sa réponse :

« Débrouillez-vous pour obéir au code de la route et vous ne vous ferez pas arrêter. »

Voyez comme c’est simple : ne donnez pas aux policiers une chance de vous violer ! Si vous n’approchez jamais d’un officier de police, alors il ne pourra bien évidemment pas vous agresser sexuellement (ni vous frapper, ni vous tuer). C’est pourtant simple !

Le capitaine Brown a par la suite affirmé dans une interview au Huffington Post qu’il n’avait pas voulu laisser entendre que tous les policiers d’Oklahoma sont des violeurs en puissance, mais qu’il donnait simplement des conseils d’ordre général pour les conductrices.

Traduction pour Contrepoints de « To avoid Cop Rape Just Don’t Just Break Any Laws, Says Oklahoma Police Captain« 

Voir les commentaires (10)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (10)
  • HOOOOOOOOOOO ! Il est bon le cow boy !
    Ca c’est pas le mariage pour tous !
    Mort de rire !

  • Y’a une autre recommendation qui marche.
    « Ayez une arme chargée sur vous et soyez prête à l’utiliser ». En général ça calme le prédateur sexuel, même policier.

  • Il vient de donner une raison légitime de ne pas arrêter sa voiture quand un policier l’ordonne!!!!!

  • Si vous collez une balle dans la tête de chaque policier que vous croisez, vous ne serez pas violé non plus, à ce compte-là.

    Ça m’a aussi l’air plus sûr que de simplement respecter la loi, puisque le cas des arrestations arbitraire est aussi traité.

    • Il n’y a pas que les policiers qui violent. Je dirais même que ce n’est pas représentatif.
      Pour les autres, préparez les chargeurs.

  • Quelle belle collaboration entre ce flic et cette dame ..LOL

    • Ok, alors si je vois une conductrice sexy violer le code de la route, je peux donc la violer aussi, non? Ah, je ne suis pas fonctionnaire, ça ne peut pas marcher alors?? La vie est injuste, je veux être fonctionnaire!

  • quel pauvre con ,ce type !!

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Une procédure antitrust est engagée contre le géant de la technologie au nom de la protection des consommateurs. Mais l'innovation pourrait bien être la véritable victime de cette affaire.

Nous connaissons tous cette personne qui semble toujours avoir le dernier gadget Apple. À bien des égards, les produits Apple sont devenus un symbole de statut social. Bien qu'il existe un groupe dévoué et loyal de fans d'Apple qui pensent qu'il n'existe pas d'autres options, et ceux qui considèrent ces produits comme un signal au monde qu'ils sont s... Poursuivre la lecture

Ce vendredi 2 février, les États membres ont unanimement approuvé le AI Act ou Loi sur l’IA, après une procédure longue et mouvementée. En tant que tout premier cadre législatif international et contraignant sur l’IA, le texte fait beaucoup parler de lui.

La commercialisation de l’IA générative a apporté son lot d’inquiétudes, notamment en matière d’atteintes aux droits fondamentaux.

Ainsi, une course à la règlementation de l’IA, dont l’issue pourrait réajuster certains rapports de force, fait rage. Parfois critiquée pour son ap... Poursuivre la lecture

Nicolas Tenzer est enseignant à Sciences Po Paris, non resident senior fellow au Center for European Policy Analysis (CEPA) et blogueur de politique internationale sur Tenzer Strategics. Son dernier livre Notre guerre. Le crime et l’oubli : pour une pensée stratégique, vient de sortir aux Éditions de l’Observatoire. Ce grand entretien a été publié pour la première fois dans nos colonnes le 29 janvier dernier. Nous le republions pour donner une lumière nouvelles aux déclarations du président Macron, lequel n’a « pas exclu » l’envoi de troupes ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles