Sénat : plein les ratiches !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
sénat sans dents hollande rené le honzec

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Sénat : plein les ratiches !

Publié le 29 septembre 2014
- A +

Le regard de René Le Honzec.

 

sénat sans dents hollande rené le honzec

La santé de Hollande, notre bien-aimé Cheerleader inquiète ses ferventes supportrices (-teurs) : tous ces oublis et défaillances de mémoires sur les promesses, les chiffres, la croissance, bref des signes avant-coureurs d’Alzheimer qui, cependant, sont difficiles à distinguer des habituelles défaillances d’un esprit socialiste bien formé.

Bon, mais il y a aussi le physique : ce remarquable arrondissement des bajoues, qui fait penser, au choix, au hamster de votre chérubin ou à Georges Pompidou, symptôme d’une altération accentuée de ce physique de rêve qu’il s’était imposé pendant la campagne présidentielle et qui me rappelait, à titre tout à fait personnel, un croque-mort défunt de notre paroisse.

Et là, depuis ce dimanche, Flanby-le-bien-aimé vient de perdre quasiment d’un coup toutes ses ratiches, devenant brutalement un de ces sans-dents dont il se gaussait affectueusement en privé. Il avait déjà paumé le bas du râtelier aux européennes, et, là, vlan, la prothèse supérieure, le Sénat, qui s’est barrée. Faut dire que question alimentaire, il s’est tapé un régime terrible avec des plats lourds, genre réforme territoriale, salade de départements en sauce, budget des collectivités genre sushi, gâteau de potes pourris… Je peux avancer un diagnostic : le scorbut, carence létale en vitamine C. C comme Croissance.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
sncf
0
Sauvegarder cet article

Par François Turenne. Un article de l'IREF Europe

Le 9 mars dernier, la commission des Finances a rendu un rapport au vitriol sur la SNCF. Les deux auteurs font le constat que le modèle du groupe ferroviaire doit se réformer en profondeur car il ne pourra pas éternellement compter sur le soutien public pour éponger ses dettes. Ils saluent la libéralisation du rail, génératrice d’un cercle financier vertueux pour l’ensemble du secteur ferroviaire. Enfin, ils dénoncent le poids financier de plus en plus important de l’opérateur historiqu... Poursuivre la lecture

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe.

Les supputations sont allées bon train après que François Hollande a récemment déclaré qu’« un ancien Président peut très bien être candidat à l’élection présidentielle ». Pourtant, la question essentielle n’a pas été posée : comment François Hollande peut-il encore exister en politique ?

L’exception française

Les commentateurs n’ont pas manqué de railler les ambitions présidentielles toujours vertes de l’ancien chef de l’État. On peut comprendre humainement que François Ho... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles