Le chômage a-t-il vraiment baissé en août ?

La baisse du chômage observée en août en France coïncide avec une augmentation des radiations administratives.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Entretien d'embauche recrutement chomage (Crédits Troisième Histoire, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le chômage a-t-il vraiment baissé en août ?

Publié le 28 septembre 2014
- A +

Par Charles Sannat.

Entretien d'embauche recrutement chomage (Crédits Troisième Histoire, licence Creative Commons)Youpi, le chômage en France a enfin baissé, de 11 000 personnes ! N’imaginez surtout pas que je ris de voir autant de gens dans toutes les familles subir les affres d’un marché du travail devenu épouvantable. Je ne suis pas seul dans mon coin avec un CDI tranquillou bien au chaud. Non, je suis comme chaque Français d’en bas avec plus ou moins de dents mais, en ce qui me concerne, beaucoup de mordant. Et nous avons dans notre entourage forcément des personnes qui galèrent, et qui galèrent vraiment. Alors non, je ne rigole pas de cela, je rigole car il vaut mieux en rire qu’en pleurer et que l’humour doit être une arme et une protection de l’incurie de ceux qui nous gouvernent, de leur incompréhension totale de ce qu’est la vraie vie des vrais gens, de ce que c’est de vivre avec 500, 1 000 ou même 2 ou 3 000 euros par mois mais pas avec 10 000€, une voiture de fonction et la « cantoche » de l’Assemblée Nationale.

Je me gausse de François Rebsamen, notre mamamouchi en charge du bien mal nommé « ministère de l’Emploi », rien que le nom de ce ministère en pleine période de chômage de masse est une blague. Une blague, le ministre l’est aussi. Celui-là et ceux d’avant. Incapables, ne faisant rien, ne pouvant rien, ne voulant rien, otages bien consentants d’un système économique devenu fou et que personne, personne ne veut réellement faire changer tant la minorité qui gagne se goinfre désormais sur le dos du reste du peuple.

Je ris, oui, je ris de ces pleins de la bonne soupe (payée par nous autres pauvres con-tribuables) et qui nous expliquent doctement, comme ce fut le cas de François Rebsamen, celui qui voulait sanctionner les chômeurs, que les chiffres du mois d’août permettent de « respecter les objectifs, c’est-à-dire moins de 3 millions de chômeurs ». Sauf qu’ils ne sont pas 3 millions les chômistes chômant mais très exactement : 5 595 600… soit en gros 5 millions et demi. Je m’excuse de réduire ces souffrances à un chiffre et à une statistique mais, toutes catégories confondues, ils seront bientôt 6 millions.

Comment ça 6 millions, le gouvernement parle de 3 ? Tu racontes n’importe quoi mon pauvre Charles. Ce n’est pas ma femme pour une fois qui est dubitative mais mon père. Il a tout de même fallu que je lui mette sous les yeux l’impression du document de la DARES (qui est le service qui comptabilise les chômeurs) pour qu’il me regarde l’air éberlué… « Ben ça alors, ça m’en bouche un coin… » Je sais papa… « Ben ça doit être au moins deux fois plus dur de trouver du travail vu qu’ils sont deux fois plus nombreux que ce que je pensais… » Oui, c’est exactement ça papa.

« Mais alors fils, l’autre, là, le Rebsamen, il a dit qu’il voulait sanctionner les chômeurs, et qu’est-ce qu’il a fait depuis ? » Eh bien il a sanctionné les chômeurs, enfin disons qu’il dit qu’il y a 11 000 chômeurs de moins que le mois d’avant, mais il en a viré 28 700 de plus que le mois d’avant pour « cessation d’inscription pour défaut d’actualisation ». Donc en fait + 28 700 – 11 000 = + 17 700 chômeurs chômant en plus.

« Mais c’est quoi une cessation d’inscription pour défaut d’actualisation ? ». Papa, quand tu es chômeur, tous les mois tu dois actualiser ta situation par internet en te connectant sur paulemploi.fr (regard éberlué du père qui se tient loin de tout ce qui peut ressembler à un écran avec clavier)… Heu, tu dois remplir un formulaire en cochant des cases pour savoir si tu as ou pas travaillé ce mois-ci, si tu recherches bien du boulot ou si tu as fait quelques heures de temps partiel à droite ou à gauche. Si tu bricoles un peu, tu dois le dire. En fait, tous les mois, tu dois faire une déclaration à Pôle emploi. Évidemment, au mois d’août, le soleil brille, les employeurs et les DRH sont tous en vacances, donc… les chômeurs n’ont pas grand-chose à faire et tous les étés il y en a plein qui oublient tout simplement de renvoyer ce papier (et maintenant de se connecter sur internet). Ils sont donc automatiquement radiés et pas payés bien sûr.

« Tu m’en diras tant… » Mais ce n’est pas tout papa. Il y a même 1,7% de fin de missions de CDD en plus qu’en juillet, sans oublier les licenciements économiques qui augmentent encore d’un petit poil, environ 0,7%. Je te passe le fait qu’il y a 3 000 malades de plus qui, du coup, relèvent de la sécu et plus du Pôle emploi (les chômeurs aussi peuvent être en arrêt maladie)…

« Ce n’est vraiment pas bon alors ? » Vraiment pas bon, non, et pas du tout encourageant.

« Mais comment peuvent-ils nous débiter autant d’âneries et nous mentir à ce point tous les jours alors ? Ils disent que ça baisse alors que tu viens de me démontrer preuves à l’appui que ça monte… C’est dingue ! » Le problème c’est que nous sommes dans une ère d’hyper-communication où plus personne ne prend la peine de se donner de la peine. Personne ne veut plus lire plus de 30 secondes, toute pensée doit être réduite à un slogan ou à un tweet de 140 caractères, alors il n’y a plus de place pour l’analyse. Juste quelques chiffres, quelques faits, pour le reste, la « star-ac » et autre émission de télé-réalité pourvoiront à l’occupation du temps de cerveau disponible des masses.

Un chiffre chassera l’autre, demain une autre information viendra tout balayer, puis on passera à la suivante dans un flot continu et perpétuel qui finalement empêche les gens de voir la situation, de prendre du recul, le temps de la réflexion… et donc de réagir.

Étouffés sous l’immédiateté de l’information et de la société, nous sommes condamnés à regarder les trains passer sans jamais pouvoir monter dedans.

« Tu n’es pas très optimiste dis-donc, mais tu as raison, tout va trop vite. » Oui et c’est fait exprès, c’est volontaire, c’est un outil de ce que l’on appelle « la fabrication du consentement », cette immédiateté nous met par définition dans une position de soumission et cela altère fondamentalement le fonctionnement démocratique de nos sociétés. Ralentir n’est pas un luxe, c’est devenu une nécessité.


Sur le web

Voir les commentaires (9)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (9)
  • invité , en tant que chomeur ( non indemnisé ) , à participer à un atelier pour sénior , ( savais pas qu’on était vieux à 52 ans ! ) , j’ai envoyé un courrier à pole emploi , pour les prévenir que je ne pourrais me rendre à ce RV en expliquant pourquoi ; bingo , ça n’a pas trainé , j’ai été radié ; du coup , j’ai décidé de me passer des  » services de pole emploi  » ; je pars du principe que ces gens là ont besoin de nous pour toucher leur salaire , ce qui n’est pas réciproque ; le chomage  » baisse l’été et aux fêtes de fin d’années parce qu’il y a normalement plus de travail à ces époques là , mais le chomage ne baissera pas parce que rien n’est fait pour qu’il baisse ;

    • Senior ne veut pas dire vieux, mais plus vieux que les autres. On est toujours le plus vieux d’un autre, même à un an.
      Désolé, à 52 ans, vous êtes senior, ce n’est pas une insulte, ça signifie juste que vous avez plus d’expérience que les autres et c’est une bonne chose.
      A 25 ans, quand vous êtes le plus vieux d’une équipe renouvelée, vous êtes un senior. Ca arrive plus vite qu’on ne pense 😉

  • Je prends la liberté de compléter votre point de vue en signalant cette note : http://www.sciencespo.fr/liepp/sites/sciencespo.fr.liepp/files/LIEPP-PB-13-baisse-chomage.pdf

  • Un cas vécu! Une amie chomeuse longue durée et qui avait retrouvé un cdd dans l’aide de personnes agées à domicile a été « débarquée » à l’issu de celui-ci pour etre remplacée par Pole Emploi par une personne à la recherche d’un emploi aidé . Meme pole emploi a des consignes c’est dire!!

  • Merci de nous donner le nombre de radiations car partout nous n’avons vu que les 11000 et nulle part les 17700 chômeurs supplémentaires.
    Pôle emploi c’est le monde de Kafka.
    Il vous file des RDV plus ou moins réguliers dans le temps avec un « Conseiller » qui ne sert à rien, ne vous propose rien de plus que les offres que vous pouvez consulter vous-même, vous demande où vous en êtes comme si le fait de vous retrouver face à lui ne répondait déjà pas à la question.
    Quand aux formations, « votre super conseiller » ne vous en propose même pas, il faut pleurer ne serait-ce que pour savoir celles qui existent ou sont disponibles (aux quelles vous ouvrez).
    Bref Pôle Emploi, c’est une grosse usine à gaz bourrée de personnels à 10% concernés par la mission qui est la leur. Un vrai scandale, c’est révoltant. Les chômeurs, qui sont au demeurant, pour une grande majorité d’entre eux, des personnes ayant bossé durant de longues années auparavant, sont mal considérés voire méprisés surtout quand ils sont passés dans la catégorie « LD ».
    On oublie aussi que la majorité, étant en fin de droit, ne touche absolument plus rien.
    Il faut y être passé pour savoir et surtout pour comprendre qu’un tel organisme, tout en coutant un pognon fou, ne sert à rien et n’est pas adapté à la situation, ce que nos politiques visiblement ignorent. Ils devraient aller y faire un tour, ils changeraient surement de discours après avoir galérés plusieurs mois ou années financièrement comme moralement.
    On est gouverné par des gens qui sont totalement déconnectés de la vraie vie et de ses galères qu’ils contribuent à créer avec les décisions ubuesques qu’ils prennent.

  • Supprimons :
    – les cotisations chômages obligatoires,
    – les allocations chômages étatiques,
    – le ministère du travail,
    – et Pole Emploi.

    Ceux qui veulent une assurance chômage cotiseront dans des assurances/mutuelles privées.
    Pole Emploi est une usine à gaz qui ne sert à rien tout en coutant des milliards tous les ans.
    Le Ministère du Travail sert uniquement à permettre à un type de dire qu’il est ministre dans les diners mondains parisiens.

  • « …il vaut mieux en rire qu’en pleurer et que l’humour doit être une arme et une protection… » Oui. Mais aujourd’hui, ce n’est plus suffisant. La prochaine grande manifestation montrera à nouveau que le président Hollande et son équipe se contrefichent du peuple français. Alors, si Paris veut semer le « désordre » (restons poli) en France, la France ira semer le « désordre » (id.) à Paris. Pas à pieds ! En voiture, à cheval, en camion… Nous bloquerons Paris ! Pas le dimanche ! En semaine, toute la semaine, le temps qu’il faudra pour qu’ils entendent enfin le bruit sourd qui monte de la France profonde…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
10 plaies
5
Sauvegarder cet article

 

Étatisme

C’est certainement la plaie la plus nocive qui a touché notre pays à l’arrivée au pouvoir des socialistes en 1981, même si le mal était latent avant cette date. Souvenons-nous du célèbre « Mais arrêtez donc d’emmerder les Français » de Georges Pompidou en réponse à un certain Jacques Chirac.

Déjà à cette époque le ver était dans le fruit, la machine à loi et décrets commençait à faire des ravages, mais au lieu de la stopper elle s’est emballée pour arriver à 400 000 normes et décrets actuellement, là où nos amis ... Poursuivre la lecture

Le gouvernement se félicite à juste titre du rebond de l’économie française après la crise liée au covid et juste avant la guerre en Ukraine. Le chômage continue de baisser, ce qui est bien ; il n’en reste pas moins que la comparaison avec nos voisins allemands et hollandais est beaucoup moins flatteuse puisqu’ils ont des niveaux de chômage moitié moindre du nôtre sans parler de la Suisse où il est négatif.

Cet écart date depuis longtemps et si on cherche le moment où la France avait moins de chômage que l’Allemagne il faut revenir au ... Poursuivre la lecture

Tout l’art de la méthode Coué consiste à faire croire que tout va bien, voire très bien alors que la situation est catastrophique.

Notre gouvernement est adepte de cette méthode dans tous les domaines et pour lesquels nous avons droit à l'autosatisfaction de la majorité de ses acteurs.

 

Économie

À la tête d’un ministère très étendu Bruno Le Maire est le champion.

L’industrie

Pour lui, elle se relève grâce aux mesures que le gouvernement à engager durant ce quinquennat.

Il s'agit plutôt de mesure... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles