« Le Monde » accuse le libéralisme à Gaza

« Le Monde » accuse le libéralisme à Gaza. Où comment se mettre le doigt dans l’œil jusqu’à l’omoplate.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Logo journal Le Monde (tous droits réservés)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

« Le Monde » accuse le libéralisme à Gaza

Publié le 11 août 2014
- A +

Par Baptiste Créteur.

Logo journal Le Monde (tous droits réservés)Pour Le Monde, qui offre une tribune à François-Xavier Plasse-Couture, le conflit entre Hamas et forces armées israéliennes peut être analysé sous le prisme de « l’économie néolibérale de la violence en Israël » (sic).

À la décharge de l’auteur, malgré la bêtise de l’idée même d’une violence libérale, il satisfait ici les thèses de nombre d’ennemis du libéralisme : Naomi Klein, avec The Schock Doctrine: The Rise of Disaster Capitalism, considérait déjà le « néolibéralisme » comme un mélange entre capitalisme de connivence et usage de la force publique pour imposer des mesures libérales impopulaires, salissant au passage le nom d’une des figures associées au libéralisme contemporain : Milton Friedman.

Elle accusait l’économiste d’avoir fourni au régime de Pinochet un soutien et une expertise économique, et le rendait alors coupable de collaboration et complice des méfaits du dictateur. Sa méconnaissance des idées libérales la conduit à ignorer l’ouvrage majeur de Milton Friedman, Capitalism and Freedom, dans lequel il explique comment il est impossible de dissocier liberté économique et liberté politique, et comment on ne peut avoir l’une sans l’autre.

Le libéralisme n’a rien à voir avec ce que beaucoup appellent aujourd’hui « néolibéralisme ». Si une telle chose existait, elle aurait des auteurs et ouvrages de référence (comme le libéralisme et ses différents courants), des représentants, des adhérents. Il n’en est rien. Le « néolibéralisme » est un bouc émissaire, idéologiquement incohérent et inconstant, qui favorise les grandes entreprises au détriment des consommateurs et des citoyens, qu’il détrousse en collusion avec les États.

Si elle s’informait sur les idées libérales, Naomi Klein comprendrait qu’elle les partage en grande partie. Elle refuse que les citoyens soient spoliés par des grandes entreprises tirant les ficelles d’États-pantins. Que la « Guerre contre le terrorisme », qu’elle soit menée de bonne foi ou avec de plus sombres desseins, ne justifie pas la torture et la mort d’innocents par milliers.

Mais elle comprendrait aussi (c’est à espérer) que le seul moyen de garantir des droits à l’individu, c’est de lui garantir les seuls droits de l’homme qui soient et qui puissent être : libertés fondamentales de pensée et d’expression, propriété privée, sûreté ; et de lui en reconnaître un que seul lui peut garantir, le droit de résistance à l’oppression.

En assimilant le vrai libéralisme et le fantasmagorique néolibéralisme, elle fournit des arguments (erronés, qui plus est) aux étatistes, dirigistes, collectivistes ; elle offre aux corrompus protagonistes du capitalisme de connivence l’occasion d’élargir leur champ d’action. Et propage de l’idéologie la moins violente, reposant sur l’idée d’une coopération libre et volontaire entre les hommes, une vision apocalyptique : les néolibéraux aux commandes seraient responsables de la guerre, de la torture et des violations de libertés individuelles pour mieux imposer de violentes privatisations à leur profit.

Notons que Contrepoints défend systématiquement (entre autres), en cohérence avec sa ligne éditoriale libérale :

  • les libertés individuelles, contre la surveillance étatique et les multiples menaces qui pèsent sur elles ;
  • la liberté éducative et de la culture ;
  • les droits des consommateurs, contribuables et citoyens, contre le capitalisme de connivence et le collectivisme ;
  • la pluralité des opinions, notamment en donnant la parole aux climato-sceptiques et aux partisans de choix énergétiques alternatifs (et ce, malgré des divergences parmi l’équipe rédactionnelle ainsi que des auteurs) face à la censure et aux manipulations ;
  • la liberté des salariés de travailler dans des conditions choisies par eux plutôt que décidées par des syndicats notoirement corrompus et nuisibles à l’emploi, notamment dans le choix de leurs horaires de travail.

Difficile de voir là une apologie des collusions entre État et grandes entreprises. Que penserait Naomi Klein des positions d’Arnaud Montebourg sur la concurrence de Free envers les trois opérateurs en place, notoirement influents auprès du gouvernement ?

L’article du Monde commet les mêmes erreurs, en associant les doctrines libérales à des politiques d’optimisation des interventions militaires (sic), à l’influence du complexe militaro-industriel sur l’action de l’État (re-sic) et au blocus (re-re-sic).

Une telle méconnaissance du libéralisme est ahurissante, et incompréhensible de la part d’ennemis déclarés du capitalisme de connivence.

D’un point de vue sémantique, le capitalisme de connivence n’a rien du capitalisme authentique, tel qu’il devrait être compris de tous : le capitalisme de laissez-faire.

On peut s’opposer au capitalisme de laissez-faire. Mais il faut alors des arguments autrement mieux construits que l’associer au poids de l’État dans l’économie, utilisé à de sombres fins par d’influentes corporations. Qui, aux États-Unis comme en France, s’opposait au bail-out des banques ? À la guerre contre le terrorisme ? Aux violations de libertés individuelles ?

Après la chute du communisme, la liberté aurait pu triompher. Mais le sens a été détourné, et la faillite du collectivisme et du dirigisme n’est apparue que comme la faillite d’une certaine forme de collectivisme et de dirigisme. Et une voie intermédiaire a été tracée alors que les idéologues de l’économie mixte triomphaient, selon lesquels il faut encadrer une liberté naturellement chaotique. Le même pouvoir de diriger a survécu, mais a été utilisé désormais au profit non pas du peuple au détriment des entreprises, mais des entreprises au détriment du peuple.

La liberté aurait pu triompher, à condition de bien passer le message que « les entreprises » et « le peuple » ne sont pas ennemis, au contraire, et que la liberté n’est pas ennemie de l’égalité, puisqu’elle repose sur l’égalité de tous en droits.

Voir les commentaires (91)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (91)
  • Magnifique ! Félicitations M. Créteur.

  • Article très intéressant mais concernant la guerre dans la bande de gaza, vous ne prenez pas position.

    • peut-être parce-que son but ici n’est pas de prendre position sur le sujet, mais de dénoncer les manoeuvres d’un journal qui se dit « de référence »…?

    • Oui c’est un problème de libéralisme. Il est clair qu’un Etat viole les contrats internationaux qu’il a signés et les contrats locaux de propriété privée des populations et voudrait les remplacer par de nouveaux contrats par la force. Il n’y a rien de si compliqué si on ferme les yeux sur le fait que les populations sont barbus et leurs femmes voilées …

      • La colonisation de la Cijordanie et le bombardement d’hôpitaux et d’écoles dans la bande de Gaza est une violation du droit international. Le non respect des contrats existants des palestiniens et les remplacer par d’autres en usant de la force est évidemment anti-libéral. le respect des contrats signés est une des caractéristiques principales du libéralisme.

        • Le non respect des contrats existants des palestiniens et les remplacer par d’autres en usant de la force est évidemment anti-libéral.

          Vous avez un sacré casque à pointe bourré de poncifs. Il est de 1914 ❓ :mrgreen:

      • Non, ce n’est pas un problème de libéralisme, mais de comportement d’une démocratie soumise à des lobbys.

        En quoi cela me concernerait-il le fait que des barbares agissent dans chaque camps et non pas comme dans un seul camp comme vous semblez le clamez ❓

    • Et pourquoi prendre position pour tel ou tel autre abruti ?

      Les victimes ne sont-elles pas assez nombreuses ?

      Ne serait-il pas plus efficace de faire revenir les parties à la raison ❓

    • « vous ne prenez pas position »

      Ce n’est pas le sujet de son article.

  • C’est bien beau mais il faut alors tirer la conclusion que le libéralisme n’existe plus à l’heure actuelle. Il faut reconnaître que le capitalisme est devenu l’exploitation de la population (et pas seulement des salariés) sous prétexte de croissance et de compétitivité. De même la droite comme la gauche adorent créer de nouvelles contraintes, règlements, …. Et effectivement c’est bien loin du capitalisme et du libéralisme d’un Henri Ford.

    Dans le cas Israël – Palestine, il faut aussi reconnaître qu’il existe une composante économique importante – surtout le contrôle de la nappe phréatique de Cisjordanie dont l’article du monde ne parle pas – et qu’il existe une vérité dans la description de ce qui se passe même si l’utilisation du terme « libéralisme » est inadéquat. Mais cette erreur est due au fait que beaucoup se prétendent libéraux alors qu’ils ne le sont que pour les petits domaines qui les intéressent personnellement ce qui donne une image tronquée d’un libéralisme à la manoeuvre

    • alain … de loin ?

    • plus généralement j’a lu par un non libéral mais un peu hérétique (thierry curty) une vision de ce qu’est la social démocratie…

      un fait la manière de fonctionner du capitalisme about tit naturellement a produire plus avec moins de resources matérielles et de travai… chomage=vacances et développementdurable

      mais on a oublié que les grands capitalistes, qui étaien condmanés par la compétition, se sont allié avec les politiciens de la démocratie, pour maintenir un système où l’état, le travail, comme les grandes entreprises soient protégés de leur disparition programmé.

      on a défendu le salarié au travail au lieu d’en faire un capitaliste en vacances qui exploite des robots.
      on a défendu la production a outrance, pour donner du travail, en maitenant une classe de lemmings dépendant de l’état pour maintenir l’emploi, dépendent lui des grands patrons pour maintenir ces emplois.

      évidemment on interdit aux petits, aux pauvres, de devenir de vrais capitalistes, de vrais entrepreneurs…
      a coup de lois contre les crowdfunding, uber, airbnp, le bitcoin, les vendeurs à la sauvette, en faisant exploser les normes sanitaires, sociales, de constructions, au point qu’aucunne entreprise de moins de 500 personnes ne puisse y comprendre quaoi que ce soit, faute d’un DRH, 5 juristes, 10 experts par domaine , 100 ingénieurs , 50 informaticiens…

      combien de gens trouveraien des revenus et des logement si on facilitait la location de chambre, et donc l’expulsion des indélicats (sinon qui louerait a des inonnus)… regardez commen blablacar fait peur, parce que des gens, des méchanst font de l’argent et pas du bénévolat…

      même curty se désole de ces gens qui font de l’argent, pourtant il parle bien de toute cette économie, celle qu’on retrouve bien lucrative dans un pays émergent comme l’indonésie, dans les kampung des villes et de la campagne… ou des salopards de capitaliste achètent une mobylette ou une auto pour rendre des services… quand ce ne sont pas des cantines à roulettes…
      quand des gens vienne prendre vos ordures pour les recycler, boulot qui paye bien et objet de monopoles déjà.

      j’ai compris, que comme les tunisiens l’on découvert, la principale liberté est celle de monter son business quand ya pas de boulot, d’exploiter ses biens comme un capitaliste plutot que de les vendre ou de mendier.

      le pire c’est que ces salopards de capitaliste, proche de leurs clients, offrent des services qui facilitent la vie des autres pauvres.
      l’économie informelle, parlez en a ceux qui se sont pris les 3 crises asiatiques successives, est celle qui a tenu le mieux face aux faillites bancaires…

  • C’est vraiment dégueulasse de la part du monde, c’est de l’escroquerie intellectuelle.
    A l’inverse on pourrait dire qu’au contraire ce conflit montre une différence entre un Etat (Israel) qui a choisi la voie du libéralisme et est prospère et avancé..et un autre Etat (Le Gaza du Hamas) qui a choisi l’islamisme.

    • La Palestine n’a rien choisi du tout, ils ne sont pas en position de faire des choix économiques. Ils votent pour ceux qui défendront leur parcelle de terre face à l’envahisseur.

      On voit surtout la différence entre un Etat qui bénéficie d’accointance scandaleuses avec les occidentaux, et un autre qui se fait raser à blanc tous les ans…

      • Ben si, quand on veut la paix et la prospérité on vote pas pour un mouvement qui rêve d’établir un état islamique et jurant d’exterminer Israël, ça marche ainsi.
        Les habitants de Gaza doivent se rebeller et soutenir le Fatah, un Gaza sous contrôle du Fatah permettrait à Israël de mettre fin au blocus.

        • Il n’est pas question d’islamisme. Il est question de résistance pour défendre sa terre. dans les années 80 c’était le Fatah mouvement laic de gauche qui représentait la résistance … ils étaient traités de terroriste aussi …

          • En envoyant des roquettes lors de négociations ❓

          • Yabon la résistance quand celle-ci permet à de nombreux dirigeants du Hamas de s’enrichir sur le dos de la population.

          • Hamid, tu es musulman? On imagine que oui.

            Quand les musulmans se lèvent tous comme un seul homme pour défendre une cause de musulmans contre des gens d’autres confessions, quand par contre l’inverse relève de la même fréquence qu’un jackalop dans mon jardin, quand tout simplement on ne voit jamais non plus les mêmes musulmans prendre cause avec la même ferveur dans d’autres conflits qui n’impliquent pas de musulmans (comme par exemple le Tibet), la seule conclusion qu’on en tire, c’est que cela n’a rien à voir avec la justice, le droit de propriété ou le droit des peuples s’il en est, mais que cela ne renvoie qu’à l’appartenance religieuse commune avec les palestiniens.

            Je suppute même, que pour nombre de musulmans bien encotrinés et illuminés par leur rteligion funèbre, par dessus tout le reste dont en réalité ils n’ont pas vraiment cure (droit de propriété, liberté des individus, etc), la seule vraie raison de fond, c’est que leur doctrine relgiieuse dit que la terre une fois « musulmane » est supposée devenue Dar-al-Islam avec impossibilité de revenir en arrière et que c’est surtout ce retour en arrière qui leur pose problème.

            Hamid qui défend les palestiniens contre vent et marrée quelle que soit la situation et quoi que fasse le Hamas ou le Fatah, c’est comme un juif qui défend Israël avec la même héminégligence comme si tout était permis parce que c’est Israël.

            Et votre égocentrisme intellectuel groupal qui ne vous fait voir que ce qui vous arrange dans la situation, d’un côté comme de l’autre, pro-palestiniens comme pro-israéliens, commence sérieusement à gonfler nombre d’entre nous.

            • Monsieur,
              Oui je suis musulman et j’ai le droit de m’associer aux musulmans et de défendre leurs intérêts et les intérêts de toute l’humanité si je veux. Mettre Gaza et Israël en comparaison révèle plutôt du non sens, comment peut on comparer la 4eme ou 5eme armé du monde avec une enclave qui vit sous l’embargo depuis une dizaine d’année sans port ni aéroport et dont le moyen principal d’échanger avec le monde extérieur est le transport dans des tunnels sous-terrains ? Remarquez que si j’ai choisi de défendre l’intérêt des gazaouis, j’essaie de rester tout de même rationnel …

            • Notre égocentrisme? c’est n’importe quoi ce que vous dites, à l heure actuel un peuple est en train de se faire massacrer même si l’on est musulman et pro-palestinien cela ne veut pas dire que l’on soit insensible aux injustices du reste du monde.
              On peut être musulman et soutenir la population congolaise, thbetaine et palestinienne tout comme nombres de juif ne soutiennent pas ces massacres organisé par un gouvernement qui viole le droit internationale depuis des années.
              Cela vous gonfle monsieur sachez que des milliers de personnes ont perdu leurs logements, des milliers de personnes se retrouvent mutilés ou tués. j aimerais vous y voir ….

              • Notre égocentrisme? c’est n’importe quoi ce que vous dites, à l heure actuel un peuple est en train de se faire massacrer même si l’on est musulman et pro-palestinien cela ne veut pas dire que l’on soit insensible aux injustices du reste du monde.

                Ou là là cela castagne, sans jeu de mots:mrgreen:

                Dites voir, il y a des chrétiens qui en CENSURE là-bas à Gaza, Avez-vous eu le moindre mot pour eux ? Car il n’y a pas que des musulmans ? Je me trompe ?

                Et les autres, les Yasidis, avez-vous eu le moindre mot pour les défendre ? NON ❗

                Donc, ne vous en déplaise, le mot égocentrisme me parait justifié.

                Cela vous gonfle monsieur sachez que des milliers de personnes ont perdu leurs logements, des milliers de personnes se retrouvent mutilés ou tués. j aimerais vous y voir ….

                Je vais me permettre de reprendre vos mots en en changeant quelques un :

                Cela vous gonfle monsieur sachez que des milliers de personnes (des Yasidis, des Chrétiens, ETC… ) ont perdu leurs logements, leur terre, que des milliers de personnes, les Yasidis se retrouvent dans le désert par près de 50 C sans eau et condamnés à une fin horrible. J’aimerais vous y voir ….

              • Qu’avez-vous fait pour les 100 000 musulmans que le FLN a fait massacrer ?

                Et pour les chrétiens du Darfour ?

              • « sachez que des milliers de personnes ont perdu leurs logements, des milliers de personnes se retrouvent mutilés ou tués » la faute à qui ?? c’est le hamas qui a déclenché l’opération bordure protectrice en lancant des roquettes sur israel. c’est le hamas qui utilise des boucliers humains, c’est lui qui utilise les écoles pour stocker ses armes. israel ne fait que se défendre

              • pourquoi les propalestiniens s’en foutent des enfants tués par le hamas ?? http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/38314-140726-gaza-la-construction-de-tunnels-a-tue-160-enfants pourquoi les propalestiniens ne se préoccuppent pas des palestiniens tués par les régimes arabes, de l’aparatheid que subissent les palestiniens dans les pays arabes ?? http://www.dreuz.info/2014/03/dans-lapartheid-libanais-des-syriens-meurent-de-faim/http://www.dreuz.info/2013/06/palestiniens-victimes-de-lapartheid-au-liban/http://haabir-haisraeli.over-blog.com/article-la-discrimination-arabe-et-les-abus-contre-les-palestiniens-depuis-1948-122102658.html ils ne doivent pas s’inquiéter l’armée israélienne tuera tjs moins de palestiniens que les régimes arabes comme l’égypte, la syrie,….pourquoi aucuns propalestiens ne trouvent honteux que le hamas utilise les civils comme bouclier humain ?? pourquoi tous ces humanistes se foutent de se qui se passe en syrie, en irak, e afrique,…..conflit faisant pourtant plus de morts ???

            • PAG semble te réclamer sur la Tribune.
              Ses commentaires toujours orientés de la même manière sont toujours à mourir de rire.
              Ne te mord pas la langue …

              Extrait (summun) :

              une entreprise peut vivre sans patron

              :mrgreen:

          • Il est question de résistance pour défendre sa terre

            Les Yasidis sont chez eux en Irak. Quelque « prêtre imam ayatollah » « musulman » s’est-il élevé contre ce drame qui consiste à voir des gens sans ressources dans le désert sous des températures de 40 à 50 C ?
            Aucun. Silence radio parfait.

            Ces gens là sont dans une situation bien pire qu’à Gaza. C’est un véritable génocide.

            • Cela révèle de la mauvaise fois de croire que les musulmans approuvent les actes de ces malfaiteurs appelés EIIL. Ces bandes malfaiteurs sont très dangereux et toutes les populations de la région en sont victimes , même les musulmans orthodoxes … pourquoi pensez vous que les gazaouis sont dans une situation moins terrible que les minorités irakienne ? Les gazaouis n’ont pas vraiment de terre d’asile sauf les écoles onusienne, dont les bombardements ont été observé par la communauté internationale. Les yazidis, par contre, sont face à une bande de criminels sans aucune autorité hiérarchique ou morale, donc leurs bourreau est plus cruel qu’un état raciste qui essaie de paraître civilisé aux yeux de la communauté internationale (contrairement à ce qu’il parait, le fait de dire Allah Akbar pour tuer ensuite des innocents vous fait automatiquement sortir de la communauté des musulmans)

              • Cela révèle de la mauvaise fois de croire que les musulmans approuvent les actes de ces malfaiteurs appelés EIIL.

                Mon foie va très bien, merci. Le problème est que l’on entend personne défendre les minorités et houspiller ces barbares. Et qui ne dit mot consent.

                Ces bandes malfaiteurs sont très dangereux et toutes les populations de la région en sont victimes , même les musulmans orthodoxes …

                Et dire qu’il y a des abrutis qui les soutiennent. Des individus et des états sunnites.

                pourquoi pensez vous que les gazaouis sont dans une situation moins terrible que les minorités irakienne ?

                Parce qu’ils ne sont pas en danger de mort imminente dans leur totalité comme c’est le cas de yasidis. Périr en plein soleil, est-il plus enviable qu’une fin violente ❓ Certes, leur existence est extrêmement pénible et absolument pas enviable. Mais est-ce une bonne idée de faire de la provocation sur les civils ❓

                Les gazaouis n’ont pas vraiment de terre d’asile sauf les écoles onusienne, dont les bombardements ont été observé par la communauté internationale.

                Et que dire des chrétiens d’orient … De la liberté religieuse …

                Les yazidis, par contre, sont face à une bande de criminels sans aucune autorité hiérarchique ou morale, donc leurs bourreau est plus cruel qu’un état raciste qui essaie de paraître civilisé aux yeux de la communauté internationale

                Ils ont des chefs quand même qu’ils ne qualifient pas de criminels.

                (contrairement à ce qu’il parait, le fait de dire Allah Akbar pour tuer ensuite des innocents vous fait automatiquement sortir de la communauté des musulmans)

                Merci de nous l’apprendre, en tout cas, je ne le savais pas. Il faudrait le clamer plus haut et plus fort.
                Ce n’est pas en allant semer la désolation en Syrie que l’on résoudra un problème, bien au contraire.

            • et à gaza ce n’est pas un génocide?

              • Apparemment l’institut national de la charité et des génocides n’attribue pas le terme génocide aux massacre des civils dans les hôpitaux, écoles et résidences dans la bande de Gaza. La raison principale serait le fait que parmi ces civils, quelques uns ont réussi à se procurer des missiles et des armes … ou peut être seulement parce que leurs hommes sont barbus et leurs femmes voilées …

                • ou peut être seulement parce que leurs hommes sont barbus et leurs femmes voilées …

                  Cela ne vole pas très haut comme propos. Ne croyez pas que l’on approuve ce qui se passe à Gaza : c’est consternant.

                  Le problème est qu’il y a des bavures du coté des militaires israéliens. Si c’est volontaire, c’est un crime de guerre, mais pas un génocide. D’un autre coté, il ne faudrait pas que des miliciens se baladent près des écoles, faut pas exagérer non plus. Ce n’est pas à moi ni à vous de juger, ne vous en déplaise.

                  Quant à l’INC, je vous laisse volontiers une autre interprétation : Institut National de la CCENSURÉ
                  J’ai l’élégance de vous laisser en faire ce qu’il vous plaira, mais pas ici.
                  Bisous bisous, les gars :mrgreen:

                  • Dans le droit international, bombarder une école ou un hôpital bourrés de civil même s’il y a des miliciens ou des armes dedans révèle du crime contre l’humanité. Après si chacun définit génocide à sa guise avec un calcul de ration de barbus par rapport aux non.barbus, c’est une autre problématique.

                    • en éliminant le facteur humain, c’est aussi au regard de la réalité des conflit et de la tactique très intelligente du hamas, une totale et absolue stupidité.

                      entre le bombardement du Liban qui a été dévasté au niveau infra, le bombardement de poste egyption, le mépris envers le Fatah durant les négo, je ne vois en tant que disciple inexpérimenté de Machiavel, qu’une générale imbécilité stratégique.

                      au premier moment de faiblesse, crétiens, chiites et sunites du Liban, de Palestine, militaires d’Egypte, vont s’allier pour non pas reprendre un territoire ou faire un acte politique, mais pour se venger personnellement d’un crime qui leur a été fait.

                      le parapluie améicain leur a donné, comme l’aléa moral de Lehman Brother, une confiance indue en leur survie et les a laissé maltraiter les conditions de leur survie.

                      une des règles des soldats, c’est que parfois il vaut mieux perdre des hommes que de se faire durablement des ennemis dans la population, ou chez des voisins encore conciliant.
                      La haine c’est antifragile… plus on la bombarde plus elle grossis.

                      ils ont dessiné la trame de leur progre génocide à venir. quel gâchis.
                      entre l’argent US et l’argent Séoudien, il y a trop d’argent et de pauvreté dans la zone. c’est leur seul espoir, que ces deux summum d’ego s’effondrent quand le pétrole va perdre de sa valeur (j’y bosse).

                    • Après si chacun définit génocide à sa guise avec un calcul de ration de barbus par rapport aux non.barbus, c’est une autre problématique.

                      Les barbus et leurs niaiseries, je m’en tape.
                      Des experts traiteront le cas de cet hôpital, et je ne pense pas que l’on se permette de cibler un endroit protégé par le droit international sans raison.

                • la moitié des tués sont des terroristes, ce qui est un ratio tout à fait bon. pour le génocide (regardez mon commentaire en dessous). ce n’est pas de la faute d’israel si les hopitaux et les écoles à gaza sont utilisé par le hamas pour stocker des armes et lancer des roquettes. cela s’appelle uste une opération miltaire (de légitime défense)

              • Un génocide est un acte « commis dans l’intention de détruire, ou tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux » selon l’ONU. Est-ce que la mort de 2000 personnes dans l’une des régions les plus densément peuplées au monde est un génocide ? La réponse est clairement non. Et ce pour plusieurs raisons, Israël appelle les habitants à quitter les lieux avant de bombarder pour ne pas faire de victimes inutiles. S’ils souhaitaient éradiquer les habitants de Gaza, ils utiliseraient des armes plus massives comme du napalm. Ils ne cherchent pas à tuer les habitants de Gaza mais à détruire les infrastructures de tir. Pourquoi souhaitent-ils détruire ces infrastructures ? Tout simplement parce que depuis plusieurs semaines, Israël essuie quotidiennement des tirs de roquette sans répondre. Sans leur système de sécurité appelé dôme de fer, il y aurait eu plus de dégâts. Le lancement de missiles a continué du côté de Gaza et Israël a répondu. s’il y avait un génocide la population israélienne ne s’accroiterait pas si facilement. israel ne tuera jamais autant de palestinien que les puissances arabes aux alentours (syrie, jordanie,…) il faut dire qu’ils ont placé la barre tres haute. pourquoi les propalestiniens ne se préoccuppent pas des palestiniens tués par les régimes arabes, de l’aparatheid que subissent les palestiniens dans les pays arabes ?? Le nombre de civils tués serait décuplé si Tsahal utilisait sa puissance de manière aveugle comme d’autres armées le feraient. Le magazine « Business Insider » a repris un article qui titrait : « Israël a probablement relevé les standards de l’éthique militaire ». L’auteur, William Slaten, constatait « qu’avec la technique de prévenir à plusieurs reprises les populations civiles de l’imminence d’une attaque ciblée, Israël était probablement l’unique cas au monde ». Il notait également « qu’avec une moyenne d’une centaine de morts civils sur plus de 1.100 attaques aériennes en zone urbaine, Israël se trouvait très loin devant les forces de l’OTAN, qui en 1999 au Kosovo tuèrent plus de 500 civils en 900 attaques ». pourquoi aucuns propalestiens ne trouvent honteux que le hamas utilise les civils comme bouclier humain ??

          • Jamais la résistance française, (même les groupes communistes!) n’a fomenté d’attentat contre des civils allemands en Allemagne. La résistance ne cherchait pas à terroriser les allemands mais à gêner l’effort de guerre allemand en zone occupée. Le Général de Gaulle lui-même a condamné les meurtres isolés de soldats allemands, les jugeant contre-productifs dans le combat contre l’occupant là ou Mahmoud Abbas accueille en héros de guerre des palestiniens assassins de fillette et de familles. Aucune famille allemande n’a été assassinée dans son sommeil par des français. Aucune bombe artisanale française n’a visé un café de Berlin ou un bus de Leipzig. Aucune salve de katiusha ou de fusées improvisées n’a été tirée sur Karlsrhue. Aucun cadavre de soldat allemand n’a été enlevé pour servir de monnaie d’échange, en laissant croire qu’il était en vie. les palestiniens tueurs de civils juifs innocents sont des héros de leur peuple

            • C’est bizarre, personne ne vous répond là-dessus. J’ai quelque fois posé la même question quand j’entendais dire qu’il ne s’agissait pas de terroristes mais de « résistants »: depuis quand un résistant balance-t-il des roquettes sur un marché ou bus un rempli de civils? Jamais eu de réponse claire. Étrange…

          • Le Hamas qui contrôle et dirige de manière totalitaire la bande de Gaza a dépensé des millions d’euros en achat de milliers de missiles, en construction d’un réseau souterrain de bunkers pour ses dirigeants et ses miliciens, de sites de stockage et de lancement de missiles, de kilomètres de tunnels bétonnés creusés parfois à 20 mètres de profondeur et débouchant jusqu’à 2 km à l’intérieur du territoire israélien pour tuer le plus possible d’Israéliens, soldats ou civils, et enlever des otages voire des cadavres.
            Mais il n’a pas dépensé un seul centime en abris pour la protection des civils de Gaza à la différence de ce qui a été fait en Israël dans toutes les localités. Et pire les miliciens du Hamas obligent les civils à rester comme boucliers humains dans la zone des sites militaires que ciblent les bombardements israéliens quand clairement avertis d’un tir à plusieurs reprises par tracts puis, par téléphone et enfin par un projectile inoffensif ils ne souhaitent que se sauver.
            En fait tout civil de Gaza blessé ou tué sert le Hamas en ce qu’il renforce le sentiment de rejet de l’opération israélienne dans les opinions publiques arabes et occidentales, le plus efficace étant la mort d’un enfant !
            Ainsi, les dirigeants du Hamas, millionnaires bien à l’abri ou à l’étranger, notamment au Qatar, sont les assassins de la population palestinienne de Gaza

            • Défendre sa terre et sa liberté par tout les moyens s’appelle de la résistance. Malheureusement ce n’est pas une question de démocratie, de religion ou d’argent. Et arrêtez de dire n’importe quoi, les dirigeants du Hamas sont tous une cible pour Israel, leurs appartements ont été détruits. Dès la moindre occasion, ils sont assassinés avec les membres de leurs familles dans leurs voiture ou à la sortie d’une mosquée …

              • lisez la charte du hamas et regardez ce que disent leurs dirigeants. leur but est de détruire israel et de tuer tous les juifs ainsi que créer un état islamique. qd les mecs du hamas massacrent les autres « résistants » palestiniens comme les mecs du fatah en quoi ils combattent israel ??? qd ils massacrent les homosexuels, les chrétiens,….en quoi ils combattent israel ??

              • pas une question de religion ?? le hamas se définit lui meme comme un mouvement islamique voulant crer un état islamique. oké pour dire que le conflit israélopalestinien n’est à la base pas une question de religion (meme si elle joue un role non négligeable) mais pour ce qui est du hamas bien sur que la religion est concerné. ils le disent eux meme ils veulent masssacrer tous les juifs. ces gens sont très clairement antisémites (terme voulant dire racisme contre les juifs et non pas contre les sémites on ne définit pas un mot par rapport à son étymologie)

                • Je sais que le Hamas est un mouvement proche des frères musulmans dont l’idéologie ne fait pas l’unanimité au rang des musulmans, et que je n’approuve pas du tout personnellement. Mais ce que vous ignorez peut être, malgré votre acharnement, c’est que le jour où le Hamas déposera les armes et acceptera de laisser vivre les palestiniens avec une semi liberté (comme ce qu’a fait le fatah en cijodanie) les israeliens seront les premier a clamer fort l’humanité et le courage du hamas, j’aimerais bien voir votre tête en ce moment … sinon j’aurais voulu que l’on s’arrête là, vous sortez des milliers d’affirmations dont le tiers est vrai, le 2eme tiers exagéré et le 3eme tiers faux. Et je ne peux vous répondre sur tout ces points

                  • Déposer les armes et dire adieu à toutes les aides financières étrangères ? Le Hamas utilise les mêmes méthodes que les Coréens du Nord pour extorquer de l’argent gratuit et se maintenir au pouvoir. Comme il y a toujours des connards chez les Occidentaux pour arriver en courant avec du pognon, pourquoi se priver ?

                    Le Hamas prétend défend les Palestiniens en achetant des armes plutôt que de la nourriture. Voilà un bien curieux sens des priorités.

                    • C’est étrange comme certains commentaires n’amènent aucune réponse de la part des habituels défenseurs des terroristes…

        • Ils ne demanderaient pas mieux d’avoir la paix et la prospérité mais Israël leur dénie tout droit à cela en ayant fait de la Palestine pire que les bantoustans sud-africains. Comment devenir prospère quand on ne peut commercer librement parce qu’un occupant décide de tout à votre place et vous soumet à un blocus? Vous confondez cause et effet: le Hamas est l’effet et l’occupation la cause, pas l’inverse.

          Vous oubliez un autre élément essentiel: le Hamas a largement été encouragé à ses débuts par Israël qui voulait ainsi lutter contre l’influence du Fatah (les Américains ont fait de même avec Talibans et Al-Qaïda et leurs créatures leur a aussi échappé). On peut donc dire que les Palestiniens sont doublement les victime d’Israël: directement et par le soutien au Hamas du début !

          • il faut revoir l’histoire. c’est qui qui à chaque fois a refusé la paix ??? les « palestiniens » quel occupation ?? il n’y a pas d’occupation à gaza. il faut se renseigner. le blocus a été fait APRES que le hamas ait lancé des attaques contre israel. et cela pour des raisons sécuritaires. A la suite de l’affaire du Mavi Marmara qui a fait s’interroger sur le blocus maritime, le rapport Palmer de l’ONU a indiqué que le blocus était légal et justifié

      •  » on voit surtout la différence entre un etat qui bénéficie d’accointance avec les occidentaux …  »

        n’importe quoi, comme si israel n’était pas  » occidental  » !

      • « Ils votent pour ceux qui défendront leur parcelle de terre face à l’envahisseur. »
        Donc, vous affirmez qu’ils votent pour des libéraux, puisque la défense de la propriété privée est un des piliers du libéralisme. A vouloir faire une injure du mot « libéral », on s’empêtre dans les contradictions.

      • On voit surtout la différence entre un Etat qui bénéficie d’accointance scandaleuses avec les occidentaux, et un autre qui se fait raser à blanc tous les ans…

        Je ne suis pas responsable des actions des « ricains » !!! !!! !!!
        Vos propos sont à la hauteur de l’attitude des USA ces dernières années. :mrgreen:

  • Le Monde est un véritable torche bal. Pas étonnant qu’ils sortent ce genre de choses. C’est un désert intellectuel.

  • Baptiste voit de l’ignorance là où je vois de la mauvaise foi.
    Cf les mensonges aberrants de Klein, comme Friedman partisan de la guerre en Irak, la répression de Tian An Men dans le but d’imposer le libéralisme, etc…

    • Donc en face ça serait des « méchants » qui vomiraient délibérément sur une « bonne » philosophie, et ainsi contre le bien de tous ?
      Faut arrêter la parano.

    • Oui, c’est beaucoup trop gentil. Il y a sûrement des anti-libéraux qui le sont par ignorance, mais cela m’étonnerait que ce soit le cas de Klein.

      • Oui, je trouve qu’il n’est pas sévère dans sa critique.

        Pour cette dame, il est plus important de pointer le néo-libéralisme, si cela ne suffisait pas, ce serait alors l’ultra-turbo-néo libéralisme. Mais le vrai du problème est escamoté grâce à ce tour de passe-passe.

        En conséquence, l’attitude de ces « journalistes » est irresponsable.

  • Rien d’étonnant : « Le Monde » comme les autres journaux subventionnés par l’état sont aux ordres de celui-ci. Qui est l’ennemi public n° 1 des divers gouvernements qui se succèdent depuis des décennies ? Le libéralisme. Avec lui terminé de se remplir les poches avec l’argent d’autrui, terminés les privilèges, les copinages, les régimes spéciaux, les allocations et subventions à tout va, etc.

    Il faut donc salir le libéralisme à outrance, de toutes les façons imaginables en l’accusant de tous les maux et l’empêcher par tous les moyens de se faire entendre dans les médias. Ce qu’ils ont réussi jusqu’à aujourd’hui.

    Mais comme tout régime totalitaire (pour garder le pouvoir il le devient de plus en plus à coup de lois liberticides dans tous les domaines), à un moment donné (la ruine du pays) il s’effondre…

  • israel, qui est en guerre contre la plupart de ses voisins depuis sa naissance en 1948, reussit l’exploit d’avoir une société relativement libérale, avec un état de droit, des medias libres, une économie de marché prospère, alors mème qu’il a l’obligation de devoir assuré sa sécurité en temps et en heures.
    à coté de ça, le hamas représente un pouvoir théologico-fasciste, qui est arrivé et se maintien au pouvoir par la force. qui opprime et ruine la population dont il a la charge, pour mieux ensuite lui répartir une aide  » sociale  » provenant essentiellement de l’étranger.

    entre les deux entités, je fait mon choix sans aucun problème de conscience…

    • le problème ,est qu a force de la
      es chasser de chez eux ,ils viennent chez nous !!

    • Mouais… J’ai longtemps été de votre avis mais c’est oublier que l’Etat israélien viole régulièrement le droit de propriété et qu’il pratique consciemment une ségrégation anti-palestiniens. Alors l’existence du Hamas les arrange bien aussi pour avoir leur épouvantail terroriste… Finalement les exactions des uns arrangent bien les autres et inversement. Les populations sont les victimes et les manipulées dans cette histoire…

  • le monde veut détourner le vrai sujet ,les juifs avec la complicité des usa ont volé et volent la terre des palestiniens .tout le reste est de la littérature .les nazis appelaient terroristes les résistants !!

    • ?????????????????

    • et ils appelaient bougnoules les français … mais c’étaient des nazi !

    • Et moi j’appelle les oiseaux jaunes sans cervelle des canaris…

    • Comment ça les juifs ?

    • lisez la charte du hamas et regardez ce que disent leurs dirigeants. leur but est de détruire israel et de tuer tous les juifs ainsi que créer un état islamique jamais la résistance francaise n’a voulu tuer tous les allemands. qd les mecs du hamas massacrent les autres « résistants » palestiniens comme les mecs du fatah en quoi ils combattent israel ??? qd ils massacrent les homosexuels, les chrétiens,….en quoi ils combattent israel ?? Jamais la résistance française, (même les groupes communistes!) n’a fomenté d’attentat contre des civils allemands en Allemagne. La résistance ne cherchait pas à terroriser les allemands mais à gêner l’effort de guerre allemand en zone occupée. Le Général de Gaulle lui-même a condamné les meurtres isolés de soldats allemands, les jugeant contre-productifs dans le combat contre l’occupant là ou Mahmoud Abbas accueille en héros de guerre des palestiniens assassins de fillette et de familles. Aucune famille allemande n’a été assassinée dans son sommeil par des français. Aucune bombe artisanale française n’a visé un café de Berlin ou un bus de Leipzig. Aucune salve de katiusha ou de fusées improvisées n’a été tirée sur Karlsrhue. Aucun cadavre de soldat allemand n’a été enlevé pour servir de monnaie d’échange, en laissant croire qu’il était en vie. les palestiniens tueurs de civils juifs innocents sont des héros de leur peuple

  • Il faut s’y faire, ces idiots ont besoin de croquemitaines, et quand ce n’est pas le FN c’est le « néolibéralisme » ou l’ « ultralibéralisme ».
    C’est comme ça, et lutter contre est vain.
    Il faut voir le coté positif : on peut facilement se revendiquer libéral et contre le néolibéralisme.

    Je dis parfois que la meilleure illustration de l’ultra-libéralisme, de la dérégulation sauvage, de la loi de la jungle/du plus fort, c’est l’étatisme et le communisme. En effet, les partisans de ces doctrines ne se reconnaissent aucune limite et useront de tous les moyens de l’Etat, c’est à dire de la violence, pour parvenir à leur fins, au prétexte que le but est bon. Alors qu’au contraire le libéral est pour une régulation forte des moyens licites de se procurer des biens, faire des affaires et des lois, etc. : le libéral interdit notamment de voler, racketter, émettre des billets de banque dans disposer des valeurs correspondantes (dépenser de l’argent qu’on a pas mais qu’on prétend pouvoir se procurer le moment venu) , capter les marchés publics ou évincer des concurrents par la complicité achetée des autorités, etc. Noami Klein, le Monde et les autres, au contraire, revendiquent la légitimité de telles pratiques, au motif que l’État serait bon, providentiel au sens catholique, alors que le commerce et le marché serait diabolique, ce qui justifie la sainte inquisition qui lutte contre le diable.

    Naomi Klein est une ultra-libérale, et Le Monde est l’organe officiel de l’ultra-néo-libéralisme de la loi du plus fort de la jungle la plus débridée 🙂
    Et nous sommes contre ça. Pas de problème.

    • « Il faut voir le coté positif : on peut facilement se revendiquer libéral et contre le néolibéralisme. »
      ———————-
      En effet, Vincent Peillon, l’éminence grise du PS, avait déclaré publiquement que les socialistes sont des libéraux et s’en est même justifié ! Bon, il a juste une guerre de retard vu que les gauchistes ricains s’étaient autoqualifiés de « liberals » il y a déjà 40 ans. Et comme ils ont tellement sali ce mot, ils se rebaptisent maintenant « progressives » tout en défendant les pires politiques obscurantistes (anti-énergie, anti-ogm, anti-nanotech, anti-pesticides, anti-développement…).

      Bref, avec le relativisme, les mots peuvent maintenant vouloir dire tout et son contraire, « libéral » ne faisant pas exception.
      Avec les gauchistes, tous les mots finissent par puer.

    • il y a aussi le libéralisme électrique , ou néon-libéralisme …

    • Les socialistes aiement mettre en lumière leurs propres turpitudes en dénonçant leurs ennemis imaginaires.

  • Oui, j’ai lu aussi ce titre hallucinant, qui a eu les honneurs de l’indexation google, en plus.

    « Le néo libéralisme n’a pas d’ouvrages de référence »; oui, comme les petits hommes verts, les illuminatis et les sionistes du complot juifs international. Ah si, ces derniers ont leur ouvrage de référence, écrit par leurs ennemis.

    On pourrait demander a H16 d’écrire l’ouvrage de référence du néolibéralisme ; ca pourrait commencer par : « Le néolibéralisme se propose d’étranger le plus de chatons-mignons possible, et ce avant qu’ils puissent ouvrir les yeux sur leur triste condition. »

    Quant on monde, c’est vraiment devenu le quotidien « marxiste de combat » de référence.

    • On pourrait dire que le Monde répond très bien au label ‘Chaton-compatible’ ! 😉

      Pas grand chose qui ne sorte des poncifs habituels sur le conflit Israëlo-Palestinien. En gros, ma prédiction sur la fin du conflit? Quand le Monde défendra les idées de Friedman!
      Si si ça arrivera un jour! 🙂

  • Quand j’ai vu ce titre sur le monde j’ai vraiment eu envie de réagir; mais Le monde est le seul quotidien marxiste (ou pas d’ailleurs) ou il faut payer pour commenter!…

    Ce qui me gène le plus, a l’image de Mr Plasse couture, c’est toute cette caste d’universitaires de goche, qui manient le glaive de la propagande pour propager leurs idées moisies, et se réfugient derrière le bouclier de la science quand on leur signifie leur parti-pris.

    Commode imposture.

    • « Quand j’entends le mot culture, je sors mon revolver ».

      Citation qui prend tout son sens avec la clique de confiturologues gauchistes crasseux du cerveau qui pullulent en France.

      • Je suis bien d’accord, même si j’aurais du mal a sortir la citation « Quand j’entends le mot culture, je sors mon revolver » pour les raisons qu’on connait, ainsi que mon revolver d’ailleurs vu que je n’en ai pas

        Mais je garde les expressions « conficulture de goche » et « confiturologues » (patentés du romantisme lendemainquichantesque), (et surlendemain qui déchante); même si je peux pas m’empecher des les alourdir de tous leurs attributs!!… 🙂

  • Réjouissez-vous braves gens: quand un organne de presse en est réduit à la propagande, c’est le signe de son agonie.
    L’Immonde, tout comme L’Aberration, capoteront avec ce régime s(oci)alaud-clientéliste et nous contemplons ses derniers soubresauts.

  • Un bémol quand même : une tribune dans un journal n’est pas nécessairement l’avis du journal. Mais bon, je chipote.
    Je ne suis pas sûr que les adversaires autoproclamés du « néolibéralisme » aient la moindre envie de s’intéresser au libéralisme. Ils veulent juste entretenir un épouvantail bien commode, qui laisse penser à beaucoup de gens que l’étatisme est un rempart contre une société violente où règne la loi du plus fort. Commode paravent pour cacher la dictature bureaucratique dans laquelle nous vivons…

  • Très belle tribune !

  • Bon article et félicitations à vous de ne pas prendre position pour un conflit qui n est pas le notre . C est aussi une preuve de cohérence avec les fondements du courant libertarien . Comment pourrions nous souhaiter l ingérence de notre pays dans la bande de Gaza alors que nous souhaitons limiter l ingérence de l état dans notre propre vie ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Samuele Murtinu. Un article de l'IREF Europe

Le « néolibéralisme », c’est-à-dire la version du capitalisme démocratique moderne qui met en scène des marchés et des échanges guidés par de puissantes institutions publiques mondiales, ne doit pas être confondu avec la vision libérale classique de la société libre formulée par Adam Smith, John Stuart Mill, Lord Acton ou F. A. Hayek. De nombreux problèmes associés au néolibéralisme sont en fait le résultat d’une intervention trop lourde de l’État, de la recherche de rentes et d’autres f... Poursuivre la lecture

Par Robert Guiscard.

Le Club de l'économie du Monde se propose de faire débattre décideurs et "experts" sur les grandes mutations économiques. Quels traits constitutifs se dégagent de leur Cité idéale ?

Trois aspects semblent se dessiner : la souveraineté européenne et numérique, la transition écologique et enfin des conceptions économiques originales sur la dette, l’inflation ou la dépense publique que je regroupe sous le terme de nouveaux économistes.

Malheurs de la souveraineté : l'autarcie et la citadelle assiégée

Sur... Poursuivre la lecture

Si le vote des Français en France concentre logiquement toute l’attention, celui des Français à l’étranger donne des éléments sur la mentalité des expatriés, émigrés voire des binationaux. Un vote qui peut toutefois avoir une certaine importance.

Le vote des Français à l’étranger a représenté 500 000 votes sur 1,4 million d’inscrits (un taux de participation de 35 %). 45 % ont voté pour Macron et 22 % pour Mélenchon, Zemmour faisant 8 % et Le Pen ne représentant que 5 %.

Ces chiffres méritent d’être étudiés de plus près, car ils... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles