Dura lex, sed lex

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Christiane Taubira singe FN (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Dura lex, sed lex

Publié le 17 juillet 2014
- A +

img contrepoints478 Taubira

La grande majorité des observateurs, pourtant de la presse subventionnée, s’interroge sur la sévérité de la peine infligée à la fameuse petite dinde bleue et blonde qui avait comparé Taubira à un singe. Même Taubira a fait un superbe lapsus : « Je ne commente pas les injustices… » avant de se reprendre. Esther Benbassa, sénatrice EELV, a même trouvé la peine « peut-être un peu trop lourde ». Cela rappelle Hollande déclarant pour la garde à vue de Sarko qu’il était « prisonnier innocent » (au lieu de « présumé »).

Bon, comme je ne veux pas finir au bagne de Cayenne spécialement rouvert pour les racistes, négationnistes, fascistes, nazis… aux yeux des juges de Mme Taubira, alors je préfère fermer ma grande G, un commentaire de trop pouvant être mal interprété par des juges indépendant(iste)s de Guyanne.

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • Attention, elle n’a pas un petit air de gorille la Taubira de votre dessin ? 🙂

  • Pauvre France. Elle est tombée bien bas.

  • Quand je les ai entendus (les deux lapsus), mes oreilles n’osaient y croire ! fabuleux !

  • C’est à travers de larges grilles
    Que les femelles (socialistes) du canton
    Contemplaient un puissant gorille
    Sans souci du qu’en-dira-t-on.
    Avec impudeur, ces commères
    Lorgnaient même un endroit précis
    Que, rigoureusement ma mère
    M’a défendu de nommer ici…
    Gare au gorille !!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Candidate à la primaire de la gauche, Christiane Taubira s’emploie à cocher toutes les cases du socialisme le plus éculé. Qu’il est loin le temps où elle représentait une gauche plutôt modérée !

Un parcours sinueux

Christiane Taubira semble aujourd’hui retourner à ses anciennes amours. Militante indépendantiste radicale jusqu’au début des années 1980, elle se caractérisait pourtant dans les années 1990 par un radicalisme de gauche bon teint qui était loin de verser dans l’extrémisme. En 1993, elle vote la confiance à Édouard Balladur.<... Poursuivre la lecture

Quel pataquès ! Une gauche éclatée réduite à un petit 25 % des intentions de vote ; des candidats favorables à l'union à condition qu'elle se fasse sur leur nom ; une primaire populaire spécialement organisée pour obtenir le rassemblement mais dont la plupart des "candidats", Mélenchon, Roussel, Jadot, Hidalgo, enrôlés sans leur consentement, récusent tour à tour la légitimité ; des militants en grève de la faim pour inciter les têtes de liste à se rallier à cette primaire - bref, la gauche est en pleine crise de nerfs et c'est le moment que ... Poursuivre la lecture

Par Alexis Métais.

Alors que le gouvernement fait voter la loi « confortant le respect des principes de la République », dite contre le séparatisme il pourrait sembler étonnant que des associations évoquent le racisme d’État, qu’un dessinateur démissionne après avoir publié un dessin dénoncé comme transphobe par certains et que France Télévisions, qui s’est récemment offert une campagne publicitaire d’auto-félicitation aux frais du contribuable, ait pour fil rouge une diversité de façade c’est-à-dire basée sur des caractéristiques phys... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles