Faire payer les riches… Quels riches ?

faire payer les riches (Image libre de droits)

La taxation des quelques très hauts revenus qui sont restés en France est une posture idéologique.

Par Sylvain Jutteau

faire payer les riches

Dans son rapport de juin 2014, la Cour des Comptes observe que les nouvelles mesures fiscales ont rapporté moins que prévu.

Concernant les foyers dont le revenu dépasse 10.000 € par mois, il y a une explication simple à ce manque de recettes. En effet, les bénéficiaires d’un revenu supérieur à 10.000 € par mois sont désormais hors de France, ou perçoivent leur revenu hors de France.

Les données publiées par l’INSEE montrent la répartition des revenus des ménages en France. Ici, nous représentons la répartition de la population en « centiles ». Les ménages sont répartis en 100 tranches, dans l’ordre progressif du revenu annuel :

Revenus sup à 10000

Les revenus supérieurs à 10.000 € par mois, soit 120.000 € par an sur le graphique, sont si rares qu’ils apparaissent sous forme de quelques pixels seulement sur votre écran.

Prélever ce qui dépasse 10.000€ assure 0,3% des besoins de financement.

img contrepoints425 faire payer les richesLa Cour des Comptes rappelle à l’occasion de son rapport de juin 2014 que 7% des dépenses des administrations publiques en 2013 sont financées par l’emprunt. Ces 7% représentent 87 milliards d’Euros. Le cumul des revenus dépassant 10.000 € est de 280 millions d’Euros, soit seulement 0,3% des besoins de financement. La taxation des quelques très hauts revenus qui sont restés en France est donc une posture idéologique, sans commune mesure avec les besoins réels de financement des administrations.