Les USA, 1er investisseur dans l’UE

Avec €313 milliards, les États-Unis ont été de loin le principal investisseur dans l’Union européenne en 2013. Le Brésil était 2e avec €21 milliards investis.

investissement Les investissements directs étrangers de l’Union européenne dans le reste du monde ont atteint €341 milliards en 2013, tandis que les investissements en provenance du reste du monde dans l’Union ont été de €327 milliards. Les investissements de la zone euro dans les pays tiers se sont élevés à €324 milliards, alors que les investissements en provenance de pays tiers dans la zone euro se sont établis à €299 milliards.

En 2013, la principale destination des investissements de l’Union a été de loin les États-Unis (€159 milliards), suivis par les centres financiers offshore, (€40 milliards), le Brésil (€36 milliards), la Suisse (€24 milliards), Hong Kong (€10 milliards) et la Chine (€8 milliards). Des désinvestissements ont été enregistrés en Russie (€-11 milliards) et au Canada (€-2 milliards).

Les États-Unis (€313 milliards) ont également été de loin le premier investisseur dans l’Union, suivis du Brésil (€21 milliards), de la Suisse (€18 milliards), du Japon (€10 milliards), de Hong Kong et de la Russie (€8 milliards chacun). Des désinvestissements ont été enregistrés de la part des centres financiers offshore (€-41 milliards).