Train de vie trop large !

Le regard de René Le Honzec.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Caricature trains trop larges (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Train de vie trop large !

Publié le 22 mai 2014
- A +

img contrepoints318

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Alain Mathieu.

Pendant le premier semestre 2018, les Français ont subi 37 jours de grève de la SNCF, contre 23 jours en 2016. Les syndicats de cheminots contestaient un projet de loi supprimant le statut de cheminot pour les nouveaux embauchés à partir de 2020, transformant la SNCF en société anonyme « à capitaux publics » et confirmant l’ouverture à la concurrence imposée par une directive européenne déjà approuvée par le gouvernement.

Le gouvernement a maintenu ses projets, qui n’étaient pas si draconiens. Une loi de 2014 ... Poursuivre la lecture

Par Olivier Maurice.

Ces temps-ci, les nuages s’accumulent au-dessus de la SNCF. On en vient même à reparler d’année noire, le concept ayant déjà été largement utilisé à la fin de l’année dernière, autant par la presse écrite que régionale, par la radio comme par la télévision.

Sauf que cette année, l’argument n’est pas sorti fin décembre pour faire le bilan de l’année écoulée, mais dès le mois de juillet. Est-on déjà en passe à mi-année de voir 2018 supplanter 2017 dans le classement des grèves, pannes, accidents, déficit et ba... Poursuivre la lecture

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Ceci confirme que si demain le réseau de chemins de fer est privatisé en France, nous avons un certain nombre d’opérateurs, comme Keolis, qui ont déjà une expérience significative pour prendre le relais.

Non, la Grande Bretagne ne « renationalise » pas ses trains !

Cette attribution de contrat à Keolis permet de clouer le bec à tous ceux qui s’étaient empressés d’annoncer que la Grande-Bretagne revenait sur son principe de privatisation et re-nationalisait ses chemins de fer. Il n’en est rien. Ce... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles