Les prix de l’immobilier baisseront-ils en 2014 ?

Programme d'immobilier neuf à Moulins

Avec une demande supérieure à l’offre et une politique monétaire laxiste, la baisse des prix de l’immobilier semble improbable.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Programme d'immobilier neuf à Moulins
Programme d’immobilier neuf à Moulins

En plus de la demande supérieure à l’offre, les taux de crédits continuent de baisser… Voici que les taux des prêts immobiliers du secteur concurrentiel (hors assurance et coût des sûretés) se sont établis à 3 % en moyenne en mars, contre 3,04 % en février, selon le baromètre mensuel de l’Observatoire Crédit Logement / CSA. Désormais, le taux moyen dans l’accession dans le neuf se situe à 3,09 %, contre 3,02 % en janvier. Il baisse à 2,98 % pour l’accession dans l’ancien, après 3,06 % en février, et à 3,03 % sur le marché des travaux, après 3,12 % en février.

La part des crédits accordés à un taux inférieur à 3,5 % continue de progresser : 78,3 % en janvier, 80 % en février, 84,4 % en mars. Concernant l’activité des établissements de crédit, le rythme de progression du nombre de prêts bancaires accordés sur une année glissante reste soutenu : + 21,5 %.

Je ne reviendrai pas éternellement sur la polémique d’il y a un an voire 18 mois, lorsque je me faisais insulter sur les forums parce que, contre l’avis unanime, j’affirme qu’il n’y avait pas de bulle de l’immobilier et que nous ne connaîtrions pas d’effondrement des prix….

Sur le web