Le meilleur du pire de la semaine sur Twitter

De Debout la République au Parti de Gauche en passant par l’UMP, le pire de l’étatisme cette semaine sur Twitter.

Par Daniel Tourre.

Lionnel Luca est député UMP des Alpes-Maritimes, et membre de la Droite Populaire. On pouvait penser que ‘Populaire’ voulait dire proche de la population. Compte tenu de la production de certains de ses membres, c’est plus probablement un clin d’œil aux Républiques Populaires.

Lionnel Luca

Et décidément du côté de la droite étatiste, la relève semble assurée. La déléguée de Debout La République Jeune dans les Pyrénées, résiste aux méchants bobos bourrés de bienpensance pour défendre, non pas les agriculteurs ou nos assiettes mais les subventions.

Debout la république Samantha

Samantha insulte ces bobos, mais manifestement ne dit pas non à leur argent. Insulter autrui tout en prenant de force ses biens, cette technique de racailles de RER est le socle d’un discours politique curieusement présenté pourtant comme soucieux du bien commun. Certains mauvais rappeurs du 9-3 pourraient compter sur ces paroliers politiques DRL partageant leur vision de la vie en société. En échange, les meetings de Dupont-Aignant gagneraient en énergie.

Je propose ce tweet du Parti de Gauche même si à vrai dire je ne suis pas sûr d’en avoir compris le sens.

Parti de Gauche

Il n’y aurait pas de concurrence entre villes, régions ? Entre États US ? Entre Länders ? Il n’y en a pas assez, mais de là à dire qu’il n’y en a aucune…

Mais évidemment, pour le Parti de gauche, la concurrence entre États signe la fin de ses idées (du moins, si dans le même temps on ne peut plus construire de murs et des miradors pour empêcher les gens de les fuir). La concurrence entre institutions politiques reste l’une des protections importantes de la liberté, d’une part en incitant parfois certains dirigeants à la modération, d’autre part en permettant aux individus de toujours trouver un havre pour leurs projets. Dans son excellent livre « The Rational optimist », Matt Ridley défend la thèse d’une Chine médiévale qui malgré des débuts prometteurs n’a pas pu se développer à cause d’un État centralisé puissant laminant partout les innovations, tandis que l’Europe de la Renaissance, fragmentée, avait toujours un refuge où des idées nouvelles pouvaient émerger.

Nouvelle Donne est un nouveau mouvement socialiste porté par Paul Larrouturou (ancien du PS) et Bruno Gaccio, (parolier des guignols de l’info). Nouvelle Donne se réfère naturellement au New Deal de Roosevelt, dont les résultats ne sont pourtant pas enthousiasmants.

Certaines affichettes de Nouvelle Donne ont un diagnostic (très) général que pourrait pourtant reprendre un libéral.

Nouvelle Donne Twitter

Mais il est très vite clair que ceux qui doivent reprendre la main, ce ne sont pas les personnes libres sur leur propre vie, mais simplement M. Larrouturou et ses amis, aux manettes de l’État, reprenant la main sur la vie de tous les autres.

Les recettes de Nouvelle Donne ressemblent d’ailleurs surtout à un Vieux Pillage bien connu.

Arrêt sur image twitter

 

Pour finir, une nouvelle retentissante que tous les entrepreneurs du numérique attendaient avec impatience depuis 20 ans sans trop savoir comment créer de la valeur.

Stratégie twitter

Vous viviez probablement sans savoir que CGSP signifie Commissariat Général à la Stratégie et à la Prospective. La lecture de ce billet vous aura appris au moins quelque chose d’utile, l’acronyme d’un nouveau bidule technocratique dont l’intérêt pour la création de valeur s’arrêtera sans doute aux impôts de demain. Il faut bien se financer.