Mais qu’y avait-il dans les 3 enveloppes données à Valls par Ayrault ?

Avant de quitter l’Hôtel Matignon, Jean-Marc Ayrault a donné trois enveloppes cachetées et numérotées à Manuel Valls.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
enveloppe_a_ayrault_valls

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Mais qu’y avait-il dans les 3 enveloppes données à Valls par Ayrault ?

Publié le 6 mai 2014
- A +

Un clin d’œil de Nicolas Nilsen.

enveloppe_a_ayrault_valls

Vous connaissez l’histoire de ce jeune homme ambitieux qui vient d’être nommé Premier ministre. Sur le perron de l’Hôtel Matignon, avant de partir, son prédécesseur lui donne trois enveloppes cachetées et numérotées avec un conseil : « si tu es dans une situation difficile, ouvre-les dans l’ordre ». Le nouveau Premier ministre les accepte poliment mais les range aussitôt dans un tiroir de son bureau. Habile comme il est, il n’en aura évidemment pas besoin !

Quelques mois passent. Il doit faire voter par l’Assemblée un plan d’économies que sa majorité rejette. L’ambiance au sein du Parti est plus que mauvaise. Le premier ministre recherche alors les enveloppes et ouvre la numéro 1…

 

enveloppe_b

C’est ce qu’il fait et il s’en sort de justesse. Le plan est voté. De nouveaux mois passent et de nouvelles élections arrivent… La situation économique s’est encore dégradée fortement. L’opinion n’est pas favorable à l’Europe. Il ouvre alors l’enveloppe numéro 2 :

 

enveloppe_c

Les résultats sont très mauvais mais, comme il vient d’être nommé Premier ministre, il sauve encore sa peau. Quelques mois passent, la situation de l’emploi ne cesse de se dégrader et l’opinion fait entendre un mécontentement croissant… Le premier ministre ouvre alors l’enveloppe numéro 3 :

enveloppe_d


Sur le web.

 

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Élisabeth Borne devient Premier ministre. Certains attendaient une révolution, ce fut surtout un jeu de chaises musicales.

Merci à @EmmanuelMacron de sa confiance et de l’honneur qu’il me fait en me nommant Première ministre.

Merci aussi à @JeanCASTEX pour son action ces deux dernières années.

Les défis devant nous sont grands. Je mesure pleinement cette responsabilité. pic.twitter.com/fZ9zxu5S5f

— Élisabeth BORNE (@Elisabeth_Borne) May 16, 2022

Ce lundi 16 mai, Emmanuel Macron a... Poursuivre la lecture

Les éditorialistes commencent à s’impatienter : Emmanuel Macron n’a toujours pas nommé son Premier ministre. Jean Castex est déjà dans les cartons, plusieurs personnalités ont déjà été approchées. Les rumeurs se font et se défont au gré de l’actualité, des fuites élyséennes et des fantasmes médiatico-journalistiques. Seulement en régime hyperprésidentiel, le nom du Premier ministre a-t-il vraiment de l’importance ? Si tout est piloté de l’Élysée, qu’il soit homme, femme, ex-socialiste ou ex-LR, l’importance n’est que d’ordre communicationnel.... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles