Imaginez si Sarkozy avait gagné

Imaginez que Sarkozy, dans son deuxième gouvernement, en mai 2014, nomme à un poste ministériel son ex-femme Marie-Dominique Culioli.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Imaginez si Sarkozy avait gagné

Publié le 17 avril 2014
- A +

Par le Parisien Libéral.

Imaginez qu’en mai 2012, Sarkozy ait gagné les élections à la place de Hollande, et ait nommé comme Premier ministre Xavier Bertrand, avant de le remplacer deux ans plus tard par Nadine Morano.

Sarkozy

Imaginez que Sarkozy, dans son deuxième gouvernement, en mai 2014, nomme à un poste ministériel son ex-femme Marie-Dominique Culioli.

Imaginez que Nadine Morano soit l’auteur d’une plainte contre un citoyen qui exprime son désarroi après que son frère ait été tué par la police.

Imaginez que Nadine Morano, sur demande de son conjoint, fasse nettoyer sa rue du onzième arrondissement des SDF qui s’y trouvent éventuellement.

Imaginez que Sarkozy ne nomme comme ministres et conseillers que des gens uniquement issus de sa promo de Nanterre ou ses amis de service militaire à Balard.

Imaginez que Hortefeux redise que les Roms doivent repartir chez eux, en Roumanie ou en Bulgarie.

Vous ne rêvez pas.

Cette France existe.

C’est celle de Hollande et Valls.

D’abord, le fait de nommer Manuel Valls comme Premier ministre après la défaite du PS aux municipales est une mauvaise réponse. Les Français ont clairement dit qu’ils ne voulaient plus du PS et de ses magouilles, à Marseille ou dans le Pas-de-Calais. À cette affirmation franche, Hollande répond en proposant un nouveau socialiste au lieu de démissionner après avoir proposé une dissolution du parlement.

Ensuite, la composition du gouvernement est une honte, que l’on pense à la reconduction de Sapin, Taubira, Montebourg ou Fabius, ou à l’arrivée de Royal.

Enfin, la personne même de Valls est une insulte au bon sens. Qu’est-ce qui a pu séduire Hollande dans le CV de son nouveau Premier ministre ?

Les white, les blancos ? La répression violente de la Manif pour Tous ? Son irrespect d’Ayrault (son patron d’alors) ? L’échec de l’ex-ministre de l’Intérieur à assurer la sécurité au Trocadéro et partout en France ? Les plaintes qu’il dépose contre des citoyens, ou bien celles dont il est l’objet comme à Evry ?

Et où sont les réactions indignées vis-à-vis de Le Foll et de ses propos sur les Roms ? Le porte-parole du gouvernement de Valls vient juste de valider, tranquillement, le discours de Grenoble de Sarkozy !

Si l’UMP, qui par ailleurs n’a rien d’attractif, se permettait de faire ne serait-ce qu’un pourcent de tout ce que le PS, Hollande et Valls se permettent, imaginez ce que la presse se permettrait de commenter …


Sur le web

Voir les commentaires (29)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (29)
  • Il faut tout de même remarquer que ce sont des socialistes qui vont se farcir les réformes de l’Etat à l’heure où le bâteau fuit de partout.

    Regardez-les s’entretuer sur le SMIC, les allocations, l’assurance maladie, Valls etc. C’est drôle : ils ont déréglé les rapports humains il y a bien longtemps et voilà que tout retombe sur eux.

    C’est l’ironie de l’histoire et franchement, c’est bien fait pour eux.
    Ils couleront avec le titanic et j’espère qu’on en entendra plus parler.

    • « ce sont des socialistes qui vont se farcir les réformes de l’Etat à l’heure où le bâteau fuit de partout »

      cela serait la première fois et ..c’est impossible, le socialisme est « toujours plus d’état »  » toujours plus de magouille d’état »

      • Ca c’est vrai ! Et toute cette débacle me fait rire car il n’y a plus un rond pour leurs projets d’expansion du pouvoir de l’état. Nous assistons à une tragi-comédie, autant en rire..

    • Il faut tout de même remarquer que ce sont des socialistes qui vont se farcir les réformes de l’Etat à l’heure où le bâteau fuit de partout.

      Ben non, ce n’est pas des réformes ce qui se passe. Réformette à la rigueur. Ils vont tenter, je le parie, de quitter l’épave.

      • et oui, zizi à eu 5 ans pour agir, et il n’a rien fait … holland n’a rien fait non plus ( chirac n’avait rien fait pendant 12 ans non plus, assez normal dans un pays ou les élites crachent systématiquement sur la valeur travail, les dirigeant montrent l’exemple … )
        d’aprés les premières mesures annoncés, il semble qu’il y aurait l’amorce d’un changement, faut voir …

        • « d’aprés les premières mesures annoncés, il semble qu’il y aurait l’amorce d’un changement, faut voir … » faut voir ?

          Vous êtes encore plus « dingue » que je croyais…

          Je rejoins FRD quand il dit : « C’est drôle : ils ont déréglé les rapports humains il y a bien longtemps et voilà que tout retombe sur eux. »

          « Tu n’as qu’à t’asseoir au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de tes ennemis. » prov. vietnamien

          • c’est ce qu’a fait zizi, il s’est assis au bord de la rivière le nouveau roi fainéant, et il a vu passer le cadavre de kadafi. et dans l’histoire, personne ne se souviendra de ce bouffon …

  • Dans le Manuel du « parfait socialiste » on y trouve :
    Isaïe I, 18 : « Quand bien même vos crimes auraient la couleur du sang, ils seront blancs comme neige »

  • Le pire c’est que Hollande arrive à être bien moins populaire que Sarkozy malgré cela (qui ne l’était déjà pas énormément)… J’imagine pas ce que ça donnerait si les médias mettaient tous cela sur le devant de la table.

  • Voyons le verre à moitié plein. Nicolas Sarkozy n’a pas été reélu, c’est une bonne chose. Ils n’auraient rien résolu et la Gauche aurait continué à prendre de belles postures.

    François Hollande a été élu et ceux dans les premières semaines, ils ont tous montré leurs vrais visages. L’imposture de la Social-Démocratie, auquel beaucoup ont cru pendant des années (comme moi d’ailleurs !) ont finalement ouvert leurs yeux, tendu les oreilles à la véritable souffrance de notre société.

    Il y a une bonne chose dans la présidence de François Hollande. Incapable de dissimuler les véritables intentions d’une idéologie socialiste, révélant enfin au grand jour son objectif anti-social (c’est la société civile tout entière qui souffre) autant que son objectif anti-libéral (malgré des leurres comme le CICE…).

    Nous avons été nombreux à croire que la Gauche défendait autant la liberté que la justice sociale. Et certes pas tous, nous sommes plus nombreux qu’auparavant à voir le vrai visage du monstre.
    Les thèmes de la Liberté et de la Justice Sociale, je me les réapproprie. Tout comme la République dont ils bafouent trop souvent les valeurs.

    Si nous voulons guérir, il nous faut admettre la maladie. François Hollande nous aura aidé, après N. Sarkozy a admettre que ni UMP ou PS (et la gauche radicale), pas plus le FN bien entendu, sont la solution.

    • Sur le plan social-démocrate, dès les premiers propos de Hollande en Mai 2012, on a été rassuré, on savait qu’il était socialiste, il nous a confirmé des tendances marxistes assez franches.

    • La liberté, j’agrée. La « justice sociale », hormis l’égalité des droits, c’est du bullshit.
      Quelle justice sociale dans le fait que les gens qui n’ont pas fait d’effort à l’école soient ultra-protégés par le SMIC (dont on se rend compte qu’il appauvrit toute la population), les allocations etc ?
      Quelle justice sociale dans la redistribution dont l’administration capte une part scandaleuse là où le privé serait plus efficace ?
      Quelle justice sociale dans le fait d’accorder des droits à des gens qui ne cotisent pas ?
      Quelle justice sociale dans le fait d’accorder des droits longue durée à certains chômeurs qui n’acceptent pas de prendre un travail moins qualifié / moins bien payé ?
      Quelle justice sociale dans un pays qui vit depuis 30 ans largement au-dessus de ses moyens, et qui condamne les jeunes générations à rembourse ad vitam l’incurie de leurs parents ?
      Quelle justice sociale dans le maintient d’un système de retraite qui permet à une génération de passer 20 à 30 ans sans travailler, aux frais de la princesse, alors que les suivants devront bosser indéfiniment pour rembourser tout ça ?

      Votre justice sociale, vous pouvez vous la carrer où je pense.

      • Vous le démontrez parfaitement, il n’y a pas eu de Justice Sociale avec eux.

        La Justice Sociale c’est l’égalité des droits, c’est la liberté de chacun qui est respecté, c’est de pouvoir jouir de sa propriété et des revenus de son travail, disposer librement de son capital. Dès lors la Justice Sociale est un état de fait induit par une société civile en équilibre.

        Il n’y a pas de Justice lorsqu’on est spolié outre mesure. Il n’y a pas de Justice dès lors qu’il y a de l’inégalité. Il n’y a pas de Justice Sociale lorsqu’on s’octroie des privilèges ou qu’on rejette la responsabilité de ses actes. La Justice Sociale n’est absolument pas un monopole d’Etat.

        La Justice existait bien avant le Socialisme et à mes yeux il n’est pas question qu’ils se l’approprient. La Justice Sociale, elle sera bien mieux carré là où vous pensez que dans leurs mains.

        • Aux temps pour moi. Mais ce que vous appelez « justice sociale », c’est de l’éthique et l’égalité des droits. La justice sociale version française c’est la confiscation du fruit du travail des uns au profit des autres.

    • « Justice sociale » c’est libéral ça ?

      je dirais plutôt que c’est un symptôme (pathognomonique) de la maladie.

    • Effectivement ! ceux qui avaient des doutes n’en ont plus ! c’est une bonne chose déjà pour commencer… à eux vous ajoutez ceux qui n’avaient pas de doutes, mais qui par contre aujourd’hui ont plus que des doutes… c’est une brèche pour les libéraux, non ?

  • Gouvernement de 1992, Royal à l’écologie, Sapin aux finances…..Idem en 2014 . On joue en circuit fermé.
    Ah un changement!
    Fabius est passé de 1er ministre aux affaires étrangères….
    Taubira en 1992 créait un parti extrémiste le walwari, anti métropolitains.

  • « imaginez ce que la presse se permettrait de commenter … » : il y a une presse dans ce pays ? Pas vue…
    Si vous parlez des cohortes de journaleux aux ordres des milliardaires bien-pensants (Bergé / Niel et consorts), ou vivant aux crochets des commandes de l’Etat (Dassault), je n’appelle plus ça la presse.

  • Quand Hollande appelait à la démission de Sarkozy après les municipales de 2008…
    http://videos.tf1.fr/infos/2014/flashback-en-2008-hollande-invitait-sarkozy-a-se-remanier-lui-8389787.html
    Pourquoi ne met-il donc pas en adéquation ses paroles et ses actes !!!

    • Non!
      Nous l’avons élu pour 5 ans, on le garde 5 ans.
      Et au bout de 5 ans, si le PS n’est pas encore totalement mort, on le réélit pour 5 ans.
      Au bout de 10 ans, soit on a reconstitué l’URSS, soit il disparait du paysage politique pour toujours, ce qui n’est pas trop tôt pour un truc aussi ringard,etc…
      Le PS doit faire les réformes ou mourir.
      Actuellement ils commencent à envisager le mot de réforme et ils ont déjà tout leur gauche contre. Il va falloir qu’il aillent plus loin.
      S’ils partent maintenant dans l’opposition, que croyez-vous qu’ils va arriver ? Ils pèseront de tout leur poids contre tout projet, même le plus anodin. Et ils reprendront des forces.
      Donc non!
      Ils doivent réformer ou mourir. Même si en fait ils sont dans une impasse totale, s’ils réforment ils meurent, s’ils ne réforment pas ils meurent aussi.

  • Les commentaires sont d’une naïveté confondante, vous ne pourriez pas être des politocards !
    Hollande se retrouve, de par les événements, tête de liste, il sait qu’il a peu de chance de gagner face à Sarko. Par contre il sait qu’il peut faire perdre et sans renouveler les erreurs de Jospin, il peut même GAGNER ! Il va donc s’ingénier à démolir Sarko avec l’aide de ses potes tels que Joffrin et la clique, des zexperts platotélé style café du commerce comme sur Arté. Bingo ça marche. Donc, les réformes, le redressement du pays etc. Mais vous êtes où là ?

  • Et au PS ils ont nommé un repris de justice en remplacement d’un autre repris de justice. C’est chouette d’être un mec normal!

  • J’ai été témoin d’un énième contrôle au faciès à la sortie du métro hier. Où étaient les degôche qui passent leur temps à faire la morale ?

    • moi hier c’était des roms qui étaient interpellés par les flics alors qu’à quelques mètres de là, la gare sncf est infestée de dealers…

  • De nul à nuisible. Il y a conflit d’intérêts entre la France et Hollande. Profitant du scandale déclenché par son conseiller de malheur, Hollande veut s’imposer 3 ans de plus, quelques soient ses mauvais résultats, il ne partira pas avant 2017et refuse de tenir pas sa préconisation pourtant fermement affirmée en ces termes: « Je préconise un exercice de vérification démocratique au milieu de la législature. (…) Si d’aventure, à l’occasion de cette vérification, une crise profonde se produisait, ou des élections législatives intervenaient, contredisant l’élection présidentielle, nous en tirerions toutes les conséquences en quittant la présidence. » Mais c’était avant… aujourd’hui il nous a amené dans une crise très profonde et il exclut d‘exécuter sa promesse arrivée à échéance ! Ou bien, mais c’est peu croyable quand personne ne lui fait plus confiance, il estime pouvoir approfondir beaucoup plus la crise actuelle. Dans ce cas-là, la France doit être unanimement d’accord pour dégager d’urgence ce menteur égoïste réservant ses faveurs au recasement de la copine de Morelle au Musée Picasso, et celui du mari de la Belle Kacem on ne sait pas encore où ! Nous devons faire confiance à MM. WALLS et LE DRIANT, les deux seuls qui bénéficient encore d’une certaine crédibilité, pour organiser des élections présidentielles anticipées, afin de nous éviter le pire que nous promet Hollande. Car il est pire que nul, c’est un nuisible comme l’avait si bien jugé les socialistes lors des primaires !

  • C’est la notion de préjugé favorable : tout ce que fait le PS est nécessaéirement bon pour le peuple, et la presse ne peut retenir son enthousiasme,n à la mesure de ses niches fiscales.

    Le tout arbitré par la grande aveugle de la politique française, La Jeanne d’Arc du FN, qui ne voit pas la différence entre la gauche et la droite, qu’elle appelle UMPS.

    Il faudrait réserver les bulletins de vote à ceux qui s’expriment en braille 🙂

  • Non sérieusement ? Comparer Nadine Morano à Valls ? Et Marie-Dominique Culioli à Ségolène Royal ? Sérieusement…. La logique doit être ton fort !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

C’est la dernière ligne droite avant l’élection présidentielle, et Valérie Pécresse continue de stagner dans les sondages.

??? L'évolution de l'ensemble des sondages publiés pour le premier tour :

?Macron 29% ↘️ ⚫️Le Pen 18% ↗️ ?Mélenchon 14% ↗️ ?Pécresse 11% ↘️ ?Zemmour 11% ↘️ ?Jadot 6% ➡️ pic.twitter.com/ulxIu1T0DB

— mathieu gallard (@mathieugallard) March 24, 2022

Parmi les raisons qui affaiblissent sa candidature, certains accusent le silence embarrassant de celui qui reste le mento... Poursuivre la lecture

Le premier grand meeting de Valérie Pécresse au Zénith a fait salle comble mais n’a guère suscité l’enthousiasme. Son projet de « nouvelle France » se voulait rassembleur, il n’a pas convaincu les commentateurs qui l’ont accusé d’enchaîner les platitudes, de copier ses adversaires et même de surjouer l’autorité pour tenter de s’imposer.

Meeting tellement raté que des militants ont quitté la salle ! ?#PecresseZenith #ValerieDetresse pic.twitter.com/NNM1kxVHBt

— Goery_|?? (@Goery_) February 13, 2022

Poursuivre la lecture

Imaginez un candidat d’extrême gauche expliquer qu’il a très envie d’emm… les 700 000 millionnaires hexagonaux. Admettons que l’exemple est mal choisi tant celui-ci risquerait d'être élu lorsqu’on se souvient de l’effet d’un « mon véritable adversaire, c’est le monde de la finance » sur l’opinion française.

Prenons un exemple plus parlant : imaginez une France alternative dans laquelle un candidat d’extrême droite déclarerait qu’il a très envie de faire la même chose aux 6 millions de musulmans de ce pays. Quel tollé profondément légit... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles