Le Calife ou le Vizir pour le Califat de 2017 ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Hollande Valls Iznogoud (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le Calife ou le Vizir pour le Califat de 2017 ?

Publié le 5 avril 2014
- A +

img contrepoints204 Hollande Valls

Tout amateur de BD  connaît la série du regretté Tabary (reprise par son fils) avec son personnage ignoble d’Iznogoud, le vizir qui-veut-être-calife-à-la-place-du-calife (créé par Goscinny). Cultivé comme vous l’êtes, fidèles libéraux de Contrepoints, le site qui-veut-devenir-le-grand-site-libre-à-la-place-des-grands-sites-subventionnés, la ressemblance avec notre nouveau vizir-premier ministre est stupéfiante, et due à la volonté absolue et délibérée du Calife Haroun-Al-Hollande.

Sa Majesté Petites Blagues Ier est un type froid et calculateur, capable de s’adapter sans problème aux 50 nuances de rose du parti socialiste pendant 10 ans, de tromper tout son harem. Valls est le type qui nous rase tous les matins en pensant à l’Élysée 2017. Deux belles âmes en compétition sur fond de crise économique majeure, que personne jusqu’ici, et  en tous cas pas le Calife précédent, n’a réussi à simplement comprendre.

Alors, soit miracle dû à l’intercession de Saint Jaurès (il n’y a pas de saint économiste dans le panthéon socialiste, Marx ayant été brûlé officiellement), Valls, nul en économie (aussi) qui s’est attaché la nouvelle et très discrète (même pas de fiche wiki….) Valérie Bédague-Hamilius, réussit à profiter d’une embellie venue d’ailleurs et la situation s’améliore en Hollandie. Alors Haroun Al Hollande se présente au califat en 17 en disant : « C’est moi que j’ai tout fait en choisissant le perfide Iznogoud ». Soit, très probablement, Valls se rétame (tant pis pour la Hollandie) et Sa Majesté Petite Blague sera le seul recours de la gauche, Valls apparaissant comme le vizir traître, sournois et incapable qui aura fait foirer le beau dessein de Al Poussah Hollande.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Claude Robert.

Hollande et Macron ont tous deux polarisé la vie politique à leur manière. Comme leur maître Mitterrand, ils ont su casser le jeu politique, le retourner à leur avantage en imposant des règles défavorables à leurs adversaires.

Surtout, ils l’ont fait en s’appuyant sur des ressorts affectifs, au détriment bien sûr de la transparence démocratique. Ils l’ont fait dans un seul but, celui d’accéder au pouvoir suprême.

Une fois installés à l’Élysée, ils ont continué d’abuser de cette technique pour à la fois ... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article
Par Nathalie MP Meyer.

Cet article doit se lire - j'insiste - comme la suite de "Manuel Valls : com’, ambition et coups de menton", portrait que j'avais écrit en décembre 2016 alors que l'ex-ministre de l'Intérieur puis Premier ministre de François Hollande venait de quitter Matignon pour participer à la primaire de gauche en vue de l'élection présidentielle de 2017.

Depuis son monumental plantage face à Benoît Hamon lors de la primaire de gauche de 2017, on le voit chercher fébrilement le parachutage politique en vue qui rendrait enf... Poursuivre la lecture

Par Claude Robert.

Perseverare diabolicum est !

François Hollande a osé déclarer le lundi 8 mars dans le tchat vidéo sur internet animé par Samuel Étienne, se référant bien évidemment au bilan de son successeur (Le Point 9 mars 2021).

Mon grand regret, c'est de ne pas m'être représenté.

Certes, le bilan d'Emmanuel Macron n’est pas fantastique. Mais peut-on imaginer que François Hollande puisse espérer faire significativement mieux, après les dégâts qu’il a lui-même causés pendant les cinq années précédentes ?

... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles