Mur du Çon

Mur des cons (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Le regard de René Le Honzec.

img contrepoints138

Le déchaînement d’infos autour de l’UMP peut faire penser que ce parti « républicain » a de gros soucis d’éthique, voire de municipales. Mais remis en perspective, le lecteur cynique constatera que le hasard fait bien les choses, surtout si on ajoute crédit aux allégations du magazine Valeurs actuelles qui avait déterré un « cabinet noir » spécialement chargé par Hollande de contrer toute velléité sarkozienne de revanche.

Sur une douteuse accusation de financement libyen en 2007 en faveur de Sarkozy qui avait remercié son bienfaiteur en lui déclarant la guerre – c’est très cohérent – des juges frais émoulus de la pensée rose, enragés de vertu, ont repris les habitudes de Tonton en écoutant les conversations téléphoniques échangées entre le présumé coupable et son avocat de complice, ce qui laisse perplexe nombre de juristes.

Je ne me souviens plus, tout à trac, si les juges ont écouté aussi les conversations entre Cahuzac et son avocat. Mais, basta, la fin justifie les moyens. J’ai confiance dans la justice de mon pays, qui a, en son temps, repoussé dédaigneusement la plainte d’un citoyen aigri accusant le premier magistrat Hollande d’avoir bidouillé sa déclaration de patrimoine pour sa candidature, et cette autre sur les dépenses illégales de la concubine.

Et le fait que deux des juges instruisant le scandale d’État Sarko aient à l’occasion fait part de leur hostilité envers ce douteux personnage ne peut que me rassurer sur la pertinence de l’avoir affiché sur le fameux « mur des Cons », en si bonne compagnie.