Les immigrés actifs plus nombreux en France en 2012 qu’en 2008

En 2012, les travailleurs d’origine immigrée étaient 2,8 millions à faire partie de la population active française, soit 14% de plus qu’en 2008.

Par la rédaction de Contrepoints.

travailleur immigréLes immigrés sont plus nombreux à être actifs en France en 2012 qu’en 2008. Bien qu’il y ait des différences par  origines, globalement les hommes immigrés sont très actifs, les femmes moins. Ces deux populations,  quand elles sont originaires des pays tiers, sont largement touchées par le chômage. Les immigrés des pays tiers sont surreprésentés dans les activités d’administration et de soutien, l’hôtellerie-restauration et la construction ainsi que dans les emplois salariés hors statut public. Les caractéristiques sectorielles se répercutent sur le temps de travail : les immigrés travaillent plus fréquemment, et de façon encore plus subie, à temps partiel que les non immigrés.

La population en emploi est globalement stable entre 2008 et 2012, avec 25,5 millions d’actifs occupés. Durant cette période, le nombre de chômeurs est passé de 2,06 millions de personnes à 2,81 millions. Les effectifs et les taux de chômage augmentent pour les immigrés, qu’ils soient d’origine d’un pays tiers ou non et qu’ils soient naturalisés ou non.

Les immigrés sont plus actifs que la population dans son ensemble

France immigration population active 2008 2012

En 2012, 2,8 millions d’immigrés sont actifs en France, dont près des deux tiers originaires des pays  tiers. C’est 14% de plus qu’en 2008. Les immigrés contribuent en 2012 pour 9,2% de  l’emploi total. C’est un peu plus que la part des immigrés dans la population totale, du fait de leur  structure par âge. Les immigrés en emploi se répartissent en trois tiers quasi égaux : un tiers est  étranger originaire d’un pays tiers, le deuxième tiers est naturalisé originaire d’un pays tiers et le  dernier tiers est constitué des personnes en emploi originaire d’un pays de l’espace économique  européen. Les hommes immigrés, quelles que soient leurs origines, sont très actifs. En revanche,  les femmes immigrées sont moins actives que les femmes non immigrées, en particulier les femmes originaires d’un pays tiers.

France immigration taux activité 2008 2012