Good Bye Lenin

Ukraine : une statue de Lénine déboulonnée et remplacée par un cabinet de toilette.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Good Bye Lenin

Publié le 7 février 2014
- A +

Par Alexandre C.

Depuis quelques temps déjà, l’Ukraine est agitée par des soubresauts, une révolte contre le gouvernement du président depuis 2010 Viktor Ianoukovytch, un proche de Moscou. Symboliquement, les manifestants de cet ancien pays de l’URSS déboulonnent périodiquement des statues des idoles communistes encore debout. La dernière en date est une statue de Lénine, le chef historique de la révolution bolchevique d’octobre 1917, qu’ils ont remplacée par une toilette (cf. photo ci-dessous). Tout comme d’autres avant eux, les Ukrainiens cherchent par ce geste à faire comprendre que la période de domination soviético-communiste touche à sa fin. Du passé faisons table rase.

goodbye lenine
Montage photo du média d’infos Radio-Canada.

 

Au même moment, la France semble aller à contre-courant de cet élan d’émancipation démocratique, qui souhaite mettre à l’index ces vieilles théories. À cette occasion, on se souvient que le défunt maire socialiste de Montpellier, Georges Frèche avait lancé l’idée d’ériger des statues à la gloire, je cite, « des grands hommes du XXème siècle ». Dans ce panthéon improvisé, les touristes pouvaient contempler les effigies de de Gaulle, Churchill ou Mandela en compagnie de celles moins fréquentables de Mao Zedong ou de Lénine. Critiqué à l’époque pour ce choix, il l’avait néanmoins justifié, déclarant : « Lénine, ce n’est pas un dictateur sanglant. C’est l’homme qui a changé la face du monde au XXe siècle. (…) Chez Lénine, il y a deux moments lumineux : la révolution d’octobre, ça, c’est Lénine qui la personnifie, même s’il n’était pas seul. Et puis il y a la décolonisation : car 1917 a changé la face du monde. Sans 1917, il n’y aurait pas eu la décolonisation de l’Afrique, de l’Inde, de la Chine et, de façon générale, du monde dit en voie de développement. » Ainsi donc, Lénine était un saint homme qui a fait le bien pour le peuple russe. Étrange que cela ne soit pas mentionné dans les livres d’histoire. Un oubli sans doute.

img contrepoints026 MélenchonQuelques temps plus tard, M. Frèche reconnaissait d’ailleurs lui-même avoir une vision assez sélective de l’histoire : « Les gens ont du mal à comprendre que lorsqu’on glorifie un homme, on glorifie les moments les plus importants (…) Mao, il est grand pour vingt années, pour la période 1929-1949, après c’est fini ! (…) La révolution culturelle, c’est un malheur pour la Chine, mais ça, l’histoire l’oubliera. L’histoire ne se souviendra que du Mao qui a rendu sa dignité à la Chine. (…) Ériger une statue, ça n’empêche pas d’étudier l’histoire. Ça devrait même inciter à s’intéresser à l’histoire. (…) L’histoire, elle n’est pas chargée de faire la morale. Les gens doivent être assez intelligents pour se faire leur propre jugement. » On garde les bons côtés, on élimine les mauvais car ils ne nous plaisent pas et desservent notre cause. L’histoire observée par le petit bout de la lorgnette. Dangereux et regrettable.


Sur le web.

Voir les commentaires (20)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (20)
  • Je trouve aussi dangereux de faire « table rase » du passé que d’avoir une vision sélective de l’histoire. C’est juste une différence de degré.

    • Vous avez raison ! Il est indispensable de se souvenir du passé pour ne pas omettre d’envoyer au bagne les criminels socialistes sévissant encore à travers le monde. Vivent les Ukrainiens qui nous montrent le chemin vers la liberté !

      •  » vivent les ukrainiens qui nous montrent le chemin de la libeté  »

        à part le fait que les ukrainiens ne sont pas tous d’accord, entre l’europe et la russie, actuellement, on se demande lequel est le plus socialiste ?

  • Table rase des symboles visibles, qui plus est n’ont rien à faire sur la place publique, c’est un devoir moral.

  • Excrément intéressant.

    Quand des stalinettes ?

  • Photo à envoyer au Front de Gauche et au PC !!!
    Et dire qu’on a en France des partis politiques qui aspirent au totalitarisme…

  • Dur à avaler pour certains. Car oui en dehors de France, comparer Lénine (ou même Trotsky) à Staline c’est quelque chose de normal et personne ne vous traitera d’anti-communiste primaire ou d’ignorant.

  • Bien vu !
    Une chiotte est le meilleur symbole pour les démocraties modernes.

  • Mais qu’ont fait nos ministres de l’E.N de notre pays La France, tous aussi velus et lâches depuis 70 ans !, en la matière ?
    Pouvez-vous m’en citer un seul qui est imposé au corps enseignant d’instruire sans relâche et sans omission nos enfants sur la réalité historique vécue par le monde depuis 1917?
    Les pages de droite des manuels sont parfaitement servies par les horreurs des dictatures Hitler Mussolini Franco Pinochet etc etc : c’est juste indispensable
    Les pages gauche sont parfaitement immaculées : nos chers petits sont parfaitement tenus dans une ignorance coupable de l’atrocité absolue de l’histoire de l’humanité que d’aucuns ont toujours le culot de nous présenter comme une simple petite déviance, erreur ou dérapage !
    Combien par exemple de diffusions TV aux heures de grande écoute de l’Aveu de Costa Gravas avec débat et commentaires à l’appui ?

    Honte à notre classe politique et médiatique à l’exception de rares unités

    • Et encore, Hitler avait beaucoup plus à avoir avec la gauche qu’avec la droite.

    • Pourquoi 1917 ?
      La cruauté ne date pas de ce siècle, malheureusement. Plus les découvertes ( industrielles techniques….) sont grandes et gigantesques, plus les guerres sont violentes. Aujourd’hui, il s’agit d’une guerre économique sans merci qui ne laisse pas de traces de sang mais a un impact énorme sur le comportement des gens et leur santé mentale.

      • « Pourquoi 1917 ? »

        Parce que la guerre civile permanente, pilier du socialisme, a été mise en place dans un grand nombre de pays à partir de cette année-là. Avec les magnifiques résultats que l’on sait.

        • Théo31 : « Avec les magnifiques résultats que l’on sait. »

          Justement « on » sait de moins en moins en tous cas en France.
          J’ai eu le cas d’un ados déjà bien avancé sur un forum qui ne comprenait
          absolument pas les blagues que nous faisions sur la Russie.
          Il n’avait jamais entendu parler de son histoire sanglante.

          D’ailleurs l’article wiki sur le fascisme a été expurgé de toutes références
          clair à son origine: l’extrême gauche. Ce n’est pas à proprement parler
          du mensonge, mais plutôt de l’omission et du camouflage.
          Voici quelques mois il était beaucoup plus clair.

  • n’y a-t-il pas de personnalités glorifiées par les médias partout dans le monde , Sont-ils tous communistes ou socialistes ?
    Vous me faites tristement rigoler …

    • Marie: « n’y a-t-il pas de personnalités glorifiées par les médias partout dans le monde , Sont-ils tous communistes ou socialistes ? »

      Ils n’ont en général pas prôné la « Terreur rouge » avec l’exécution de milliers d’opposants, y compris ouvriers gréviste pour finir par bruler et massacrer des villages entiers.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Terreur_rouge_%28Russie%29

      Pas vu sur ARTE évidemment, ni à l’EDNAT.

  •  » l’histoire, elle n’est pas chargée de faire la morale. les gens doivent etre assez intelligents pour ce faire leurs jugements  »

    voila une vérité vrai !

    sauf que la plupart des gens s’en foute de l’histoire, ce qui les interresse, c’est la française des jeux…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Claudio Grass.

Pour beaucoup d'entre nous, quelle que soit notre connaissance de l'histoire, des affaires politiques ou des questions socio-économiques, les conditions actuelles en Occident, et en particulier en Europe, peuvent parfois ressembler à l'intrigue d'un mauvais film. On dit souvent que l'histoire ne se répète pas mais qu'elle rime et ce que nous voyons aujourd'hui en est un excellent exemple. Néanmoins, on aurait pu s'attendre à ce qu'au moins certains des responsables des « grandes décisions » aient appris quelque chose... Poursuivre la lecture

La dissidence soviétique a constitué une très haute école du courage intellectuel. Elle a donné au monde Alexandre Soljenitsyne, Alexandre Zinoviev, Andreï Sakharov, Vladimir Boukovski et tant d’autres ! Que d’esprit puissants, que d’œuvres déterminantes ! Mais ces noms célèbres ne doivent pas faire oublier les innombrables inconnus qui, au péril de leurs vies, ont humblement participé à la circulation clandestine de la vérité. Ces ombres fébriles et infatigables glissaient la nuit dans les ruelles glaciales du communisme, dissimulant des man... Poursuivre la lecture

Ukraine
2
Sauvegarder cet article

Un article de rédaction de la Nouvelle Lettre

Les deux dernières semaines ont été riches en joutes et jeux diplomatiques. Il y a eu d’abord le G20 à Bali (Indonésie) lundi et mardi derniers, puis la COP27 à Sharm El Sheick en Égypte, qui a pris fin avant-hier dimanche. La France était brillamment représentée à ces deux réunions par son président et plusieurs ministres.

On s’est longtemps demandé si Vladimir Poutine allait y participer au G20. Il a préféré rester au Kremlin. En revanche Xi Jinping était bien là et Emmanuel Macron... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles