François Hollande au Vatican : pas de miracle

Le Pape François au Vatican (Crédits Catholic Church (England and Wales), licence Creative Commons)

Les buts que la presse prêtait à la visite de François Hollande au Vatican sont loin d’être remplis.

Par le Parisien Libéral.

Il parait, si on en croit la presse, que le voyage du Président Hollande au Vatican avait plusieurs buts, dont celui de réconcilier la communauté catholique française et le président, ou encore celui de rencontrer le Pape, une personne « qui peut être utile » au Président Hollande dans ses plans géostratégiques.

Mais dans les deux domaines, il n’y aura pas de miracle. Passons sur le fait que, comme son prédécesseur, le Président Hollande a, lui aussi, contribué à ridiculiser la France sur le plan diplomatique, en s’asseyant avant que le Pape ne le fasse là où Sarkozy envoyait des SMS.

Non, le plus important est le décalage entre la visite et le terrain. Pendant que le Président Hollande parle de réconciliation, de « France apaisée », son ministre des affaires intérieures, Manuel Valls, continue à insulter les catholiques en les classant implicitement tous à l’extrême droite et en balayant une fois de plus une pétition rassemblant près de 100 000 signatures.

En outre, sur le plan diplomatique, il semble que les mots paix et dignité n’aient pas le même sens de part et d’autre des Alpes ?

La France apaisée de Hollande, par le concours du Pape ou par un autre moyen, manifestement, ce n’est pas pour maintenant !

Sur le web