La semaine où tout a basculé

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La semaine où tout a basculé

Publié le 12 janvier 2014
- A +

Difficile de ne pas revenir sur la semaine qui vient de s’écouler. Oh, rassurez-vous : les questions qui fâchent vraiment (comme la dette, le chômage ou ces choses qui touchent pourtant tout le monde directement) ne furent pas abordées et aucun débat houleux à leur sujet ne s’est installé dans le pays ; de ce point de vue, les médias ont consciencieusement évité ces problématiques. En revanche, à force de monter en épingle des affaires ridicules ou des faits divers sordides, ce qui devait arriver arriva : des questions au départ périphériques ont métastasé, et en l’espace d’une semaine, la France a basculé dans le n’importe quoi total et chimiquement pur.

Certes, on avait déjà plusieurs fois constaté que l’ensemble des institutions républicaines marchaient de guingois, pour ne pas dire zigzaguaient comme un homme ivre, depuis plusieurs années, ballotées par les événements. Certes, on sentait depuis un moment que ceux qui nous gouvernent avaient lentement abandonné toute prétention à la cohérence sans pour autant lâcher quelque millimètre que ce soit aux prérogatives du pouvoir qui se fonde pourtant sur cette cohérence qui les a fui. Mais au moins avait-on l’impression que les paquets de bureaucrates et autres gratte-papiers républicains se déplaçaient en groupe, vaguement cornaqués par ces politiciens incohérents qui occupent la galerie.

La semaine écoulée a fait voler en éclat cette impression : non seulement, la République n’est plus une et indivisible, mais elle n’est plus qu’un salmigondis louche de petites humeurs, de pulsions, de lubies ou de décisions contradictoires touillées vigoureusement par des médias auto-alimentés.

Difficile en effet de prétendre encore que l’actuel pouvoir socialiste cherche le bonheur de ceux qui l’ont porté au pouvoir. Et si ceux qui lui sont opposés savaient déjà qu’ils prendraient cher avec le quinquennat hollandiste, c’est maintenant à ceux qui lui étaient favorables de découvrir qu’ils vont s’en manger aussi quelques unes bien sordides.

Pour leur pouvoir d’achat, par exemple, là où l’on aurait pu s’attendre à des efforts notables de la clique au pouvoir d’améliorer le sort des petites gens, c’est tout le contraire qui se passe ; et je passe pudiquement sur les avalanches d’impôts, tout le monde a maintenant compris.

Mais chaque jour qui passe ajoute misère sur misère. Ainsi, la loi « anti-Amazon » votée jeudi, brique supplémentaire du mur de lobbying compact des libraires sclérosés par tant d’années de subventions et de cocooning étatique contre un concurrent qui connaît mieux le marché qu’eux-mêmes, se traduira concrètement par une baisse du pouvoir d’achat des Français et elle montre que le parlement n’est plus que la chambre d’enregistrement des grognements et compulsions de ceux qui ont su rester proches de l’oreille du pouvoir.

nope grumpy lolcat De la même façon, on aurait pu s’attendre à ce que tous les socialistes des classes bavardes, sociologues, philosophes, intellectuels, journalistes et surtout politiciens, se dressent comme un seul homme contre la récente loi de programmation militaire qui offre un véritable boulevard à l’espionnage d’État sans contrainte. Que nenni : l’opposition fut symbolique et feutrée. Finalement, la vie privée, en France, tout le monde s’en fiche ; le pouvoir peut bien faire du trampoline dessus, ça ne semble agiter personne.

Sauf, bien sûr, le président Hollande, pourtant premier personnage public de la République, qui, comme le remarque justement Baptiste Créteur, s’offusque qu’un journal puisse s’occuper ainsi de ses amourettes privées alors que les grandes oreilles françaises viennent de s’ouvrir toutes grandes… L’incohérence présidentielle navrante n’est bien sûr relevée par aucun de ces médias qui préfèrent largement se vautrer dans la facilité des romances niaises d’un Pépère parvenu plutôt que de donner un retentissement normal au scandale de l’immunité sénatoriale de Serge Dassault, par exemple.

Ce dernier aura réussi à démontrer, de façon flagrante, l’état catastrophique de corruption et d’immoralité de nos institutions. Mais la succession de faits divers débiles montés en épingle aura réussi à cantonner cette histoire à des soubresauts dans la tuyauterie interne de la République. Pendant ce temps, on peut bien pleurnicher, comme le fait Bel, sur la montée de l’antiparlementarisme en France, mais à force de semer la tempête, on récolte des cyclones tropicaux.

charlie hebdo intouchablesEt bien sûr, tant qu’à parler d’incohérence et de n’importe quoi chimiquement pur, comment passer à côté de la quenellisation précipitée de la société ? Comment ne pas noter le silence total de tous ces beaux penseurs qui furent pourtant bruyamment outrés de voir un Charlie Hebdo menacé par certains extrémistes religieux ? Où sont tous ces bien-pensants à la glotte toujours humide et vibrante au moindre coup de vent liberticide lorsqu’il s’agit d’une personnalité, d’une association, d’un politicien ou d’un journaliste à gauche ? Oui, bien sûr, il est sensiblement plus délicat et difficile de protéger la liberté d’expression pour un individu sulfureux comme Dieudonné que pour des Femens, largement adoubés du pouvoir.

Mais justement ! Il n’y a aucun combat et aucun mérite à défendre une liberté de dire des choses avec lesquelles le pouvoir est d’accord ! C’est précisément parce qu’on risque de se cramer les doigts (et plus encore) à défendre la libre expression pour Dieudonné que cette liberté d’expression vaut qu’on la défende. La liberté de dire la même chose que tout le monde, celle d’ânonner le politiquement correct n’a besoin de personne pour la protéger ; les cuistres, les fats et les imbéciles s’en chargent déjà ! Et alors que dans le pays, on devrait actuellement voir tous les intellectuels exprimer leur désaccord avec cette censure a priori qui s’installe gentiment, on constate qu’elle est en réalité adoubée jusque dans les établissements scolaires.

mindfuckDu reste, quelle ironie mordante que nous vivons là ! Car après tout, Dieudonné est bien un exemple frappant d’une réussite de l’intégration multiculturelle, lui issu d’un mariage entre une Bretonne et un Camerounais. Car après tout, si Dieudonné cherche tant à faire un film sur l’esclavage noir, on trouve bien, au gouvernement, une ministre qui aura fait voter une loi « tendant à la reconnaissance des traites et des esclavages comme crime contre l’humanité ». Qu’il soit parvenu à devenir une sorte d’ennemi n°1 de tout ce que le pays compte de politiciens de droite comme de gauche en dit long sur les incohérences qu’ils sont prêts à utiliser pour obtenir ce qu’ils veulent.

Et ce qu’ils veulent est limpide ; l’affaire est encore chaude que déjà, on sent poindre les interdictions et les restrictions sur internet : c’est dans les tuyaux, les fournisseurs d’accès seront mis à contribution pour que le pouvoir soit sûr d’obtenir ce qu’il veut, c’est-à-dire l’interdiction des gens qui ont des pensées malheureuses (ou qu’on présume faire du crime-pensée dès le matin au petit déjeuner). Interdiction dont Dieudonné sera l’excuse initiale mais qui sera fort utile pour tout ce qui va arriver ensuite.

Parce que la situation, la réelle, loin de ces phénomènes de foire, continue de se dégrader. Grâce aux sirènes antifascistes et aux lourdes actions anti-quenelles, avez-vous entendu les petits grincements de Migaud, le président de la Cour des Comptes, qui sonne l’alarme sur les dépenses de l’État et sur les dettes de la Sécurité Sociale ? Grâce aux pleurnicheries élyséennes sur la vie privée et aux déferlantes d’infotainment ridicule sur les bluettes gluantes du président, avez-vous perçu que le nombre d’évadés sociaux (ceux qui refusent d’abonder au tonneau des Danaïdes sociaux) n’arrête pas de grimper au point que la chaîne de télé officielle, Pravda2, fasse un reportage pour tenter de ramener les brebis au bercail ?

Rassurez-vous : non, ce ne sont pas les Heures Les Plus Sombres De Notre Histoire, c’est encore bien trop le foutoir total. Ces heures-là ne sont pas encore arrivées, elles sont en chemin. Pour le moment, elles observent discrètement la situation en attendant de tomber sur le pays, ivre et bassiné d’anxiolytiques. Ce n’est plus une question de « si », mais une bête question de « quand », c’est inévitable.

Ce pays est foutu.
—-
Sur le web

Voir les commentaires (49)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (49)
  • Évidemment Contrepoints doit être dans leur ligne de mire.

  • certe on n’est mal barré ; avec un président qui  » un coup j’avance un coup je recule  » , un sinistre de l’intèrieur revanchard , colérique, impulsif et immature qui se gargarise d’avoir sauver la république face à un dieudoné , des parlementaires qui protègent des mafieux , et j’en passe et des meilleures ; la france s’enfonce dans un vrai cloaque et je me demande qui aura les capacités et le courage de nous sortir de là…..à part peut être nous mêmes ;

    • Pour nous sortir nous-mêmes de ce cloaque dans lequel la France s’enfonce, il suffirait que les électeurs français se montrent plus exigeants avec les élites qui les gouvernent et qu’ils cessent de voter pour n’importe qui à chaque élection. On en est encore très loin car, de toute évidence, le cloaque n’est pas assez profond et nauséabond pour inspirer assez de répulsion à l’électeur français moyen.

  • Que Daisy.A me pardonne mes emprunts 12/01/2014 -–Comment la normalitude fait des ravages en Berluschollandie .
    1. Ridiculiser sans vergogne sa concubine de longue date et ses quatre enfants, après avoir joué ensemble la comédie de l’amour sur les planches électorales …
    2. Installer officiellement une ancienne maîtresse devenue potiche (à peine divorcée, trois enfants) à l’Elysée, aux frais des contribuables; la traîner avec lui à travers la planète en tant que « first girlfriend » visiblement mal dans sa peau et mal aimée.
    3. Profiter des largesses d’un patron du CAC 40 pour pouvoir s’envoyer en l’air dans une maison close avec une starlette (qui serait plutôt une cougar s’il était plus jeune qu’elle) (mariée, deux enfants), « amoureuse » de sa fonction dit-elle plutôt que de ce petit gros chauve, couvert de verrues…
    4. Invoquer «le respect »qu’on lui devrait comme à tout citoyen s’il était normal, au moment même où il fait la preuve d’un manque irresponsable d’un minimum de respectabilité dans la fonction la plus en vue de l’exemplaire exception française d la France exemplaire que le monde tout entier nous envie.
    Last but not least: se rendre complétement ridicule en rasant les murs la nuit déguisé sur un scooteur, entre le Ministère de L’Intérieur et le palais de l’Elysée, pour faire 50 mètres, affublé d’un casque de E.R. !
    Vite une bande dessinée jouée par Depardieu pour le rendre enfin marrant en compensation de ce qu’il nous fait souffrir. Nous le méritons bien !

  • Le pouvoir du Sexe pour remonter la barre ?
    Ou le Sexe au pouvoir pour faire vendre… http://bribestrib.blogspot.fr/2014/01/cul-par-dessus-tete.html

    Réformer, légiférer, tout autoriser ?
    Le gouvernement français face à un casse-tête…
    De Sciences Po à… « Science Putes » : http://bribestrib.blogspot.fr/2014/01/de-sciences-po-science-putes.html

  • Il est plus urgent que jamais de relire Revel pour comprendre que la situation actuelle découle de tous les choix faits par De Gaulle après la guerre et en 58.
    En confiant au premier communiste de France (M. Thorez) le soin de créer le statut de la Fonction Publique et l’ENA, puis en ouvrant grande la porte aux revendications des syndicats de la presse; en se concoctant une constitution sur-mesure pour son « absolutisme inefficace » (pour reprendre la magnifique formule de JFR) qui permet aujourd’hui à un Hollande de passer outre les décisions de justice (affaire Léonarda et maintenant Dieudonné, en dictant la décision du Conseil d’État) sans aucune sanction ni contre-pouvoir, de nommer des centaines de hauts fonctionnaires à discrétion, bref, De Gaulle a encouragé l’abus de ce pouvoir dont il était si friand (censure de la presse, etc.) et qui porte un nom: dictature.

    • Que signifie ce nouveau « Votre commentaire est en attente de validation. » qui s’affiche en vert au-dessus de mon dernier commentaire?

    • Le problème de la Constitution de de Gaulle, c’est qu’il l’a construite pour qu’un grand homme soit au sommet. Malheureusement pour la France, depuis son départ ils ne cessent d’être de plus en plus minuscules… et quand on voit ce qui vient dans les tuyaux, on ne peut que conclure une chose, comme l’auteur de l’article le répète a l’envie : ce pays est foutu.

      • La théorie du « grand homme » ou de l’homme providentiel (qui avait si bien servi Pétain en 40), c’est toujours la théorie des mégalomanes. Quand De Gaulle parlait de la grandeur de la France, il fallait entendre à la place de la France, la Gaule (et De Gaulle)…

  • il fallait comprendre que le « virage liberal » de hollande ne concernait que sa vie privee

  • Il faut voir les photos. Et lire l' »article ». Pour bien mesurer la déchéance, la petitesse. La dérision. Le scandale. La salissure. Le gloubiboulga mental.

    http://tinyurl.com/lew6hce

    Il faut les revoir. S’en imprégner. Au besoin les imprimer et les agrafer à un « mur des cons » dans votre cuisine.

    http://tinyurl.com/lew6hce

    (attendre, chargement des photos = long)

    Oui, ce pays est foutu.

    • Car marche pas votre chargement , la censure est passée par là ce qui me semble logique vu les circonstances , car cette Julie Mata Hardie de gauche est certainement une créature du PS en service re commandée … Reste a savoir comment elle va terminée celle là aussi dans ce Goulag romantique..LOL

  • J’ai mal, j’ai profondément mal pour mon pays. Il s’installe indéfectiblement en moi une envie de le quitter…

    • Je partage votre point de vue.
      Arrestations arbitraires sans se cacher, mise au ban des mal pensants sans se cacher,
      lois rétroactives déloyales ouvertement, interdictions préventives sans se cacher;
      et maintenant ce président de la République qui drague en Mobylette avec son casque minable….
      C’est lamentablement pitoyable.
      N’ont-ils plus aucun respect pour eux mêmes à force de mettre à profit leurs méthodes perverses? Qui a élevé ces gens? Le père de Hollande doit vraiment avoir honte s’il est un tant soit peu responsable en voyant le résultat. Quid de ses enfants du président?
      Qui va libérer les français de cette torture qui leurs est infligée depuis tant de mois ?
      La France semble en effet foutue.

  • Effectivement H16, nous voilà rendus bien bas.

  • Visiblement H16, la semaine qui vient risque de faire regretter la précédente.
    Mme Trierweiler a été hospitaliée pour quelques jours.

    Même si je ne l’aime pas, même si je pense qu’elle nous illustre bien le fameux « ‘arroseur arrrosé », on peut trouver dégueulasse la façon dont elle est traitée par son compagnon. On se rappelle comme il s’était comporté avec Royal et le voilà qui remet le couvert. Deux années de cocufiage à chaque fois.
    Quel manque de respect, quel manque de dignité, quel manque d’élégance, ce petit bonhomme ridicule qui vient en douce et en scooter tirer son coup. Quel minable cet homme-là ! Quel mufle, quel goujat !
    Il les humilie toutes les unes après les autres et devant le monde entier, excusez du peu !

    Quelle honte pour nous !

    • Il va peut être lui tweeté « j’annule tout si tu reviens « .. non ce type n’a même pas la spontanéité de Sarkozy!!

      • On va bien voir comment il va s’en tirer. J’espère que la Valérie ne lui facilitera pas la tâche en partant. A sa place, je le laisserais mijoter. Je me ferais porter pâle plusieurs semaines.

    • Celle qui est la plus humiliée c’est encore Marianne !

      • Effectivement, mais ça, tout ce beau monde s’en balance.
        Il se dit que ces dames participeront bientôt à un match de catch dans la boue retransmis en direct en mondovision.

      • La Marie-Antoinette du Twitter est grotesque.

        La pauvrette est « épuisée par la tension nerveuse » ? Hospitalisée en plus ? De qui se moque t on ?

        Hollande découche DEPUIS PLUSIEURS MOIS… à 100m de l’Elysée. Les riverains l’attestent.

        Alors ? Elle ne pouvait pas ne pas savoir.

        Ce qui la rend nerveuse… c’est de perdre sa rente.

        Elle est illégitime, mais elle a pris goût aux ors de la répoublique. Ah le couple « normal » qui voulait « continuer à vivre » dans leur appart’ de merde dans le 15ème… Ca n’a pas duré bien entendu.

        Elle savait. Pendant tous ces longs mois.

        C’est le fait de rendre publique l’info qui l’affecte… Car cela va précipiter son départ du Palais.

        Finis les voyages, fini le staff, finie la cour, finis la bonne bouffe, le cuisinier, les pinards, le strass, les soirées de gala, les courbettes et les petits fours.

        Voilà ce qui l’affecte !

        Allez dehors ! Du balai !

        • J’ajoute : c’est bien l’angle que la presse étrangère a choisi !

          « ‘Humiliated’ Miss Trierweiler has five staff, private jets and limousines »

          http://tinyurl.com/ntutww5

          Il y a bel et bien un scandale dans le scandale !

          Mais les Français veaux ne captent pas l’énormité de la situation.

          Nous devons tirer à boulets rouges sur Hollande, Marie-Antoinette Du Twitter et Gayet car c’est une affaire d’état, ni plus ni moins.

          « There were even claims that she and Mr Hollande have been living separate lives for months and that the president is keen to ‘formalise’ his relationship with Miss Gayet. « 

          • Mais si Christophe, les Français captent très bien l’énormité de la situation et ceux qui n’ont pas encore capté ne vont pas tarder à le faire.

          • Ne prenez pas les Français pour plus bêtes qu’ils ne sont.

            Certes, pris individuellement, certains d’entre eux sont tout à fait capables de prouver qu’on peut être très c…n quand on est Français.

            Mais, considérés collectivement, ils sont globalement beaucoup moins bêtes que certaines élites se plaisent à le croire.

            La carrière de journaliste politique de Trierweiler est fortement compromise ; celle d’actrice de Gayet également. Elles vont avoir du mal à rebondir professionnellement, c’est le moins que l’on puisse dire.

            Quant à l’homme qui passe de l’une à l’autre, il ne paie rien pour attendre. Les Français l’ont élu pour cinq ans, mais l’attendent au tournant entre les premier et second tour de l’élection présidentielle de 2017…

          • Le Kenny Boy lors de sa conférence de presse « Clara est moi c’est pas du pipeau » LOL

    • La façon dont Trierweiler est traitée aujourd’hui par son compagnon est certes « dégueulasse », mais le compagnon en question n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il avait déjà joué le même tour pendable à Ségolène Royal (je fais abstraction d’Anne Hidalgo). Si Trierweiler avait eu deux sous d’intelligence, elle se serait attendue à risquer de subir un jour le même sort. Ce jour est arrivé. Ségolène Royal est vengée. Quant à celui qui a fait ça, il ne paie rien pour attendre, car il aura des comptes à rendre sur la politique qu’il aura menée durant son quinquennat : nul doute que ce jour-là, nombre de femmes, s’identifiant à Royal ou à Trierweiler, se souviendront également de ses histoires de fesses et le sanctionneront dans les urnes également pour cette raison.

      • Oui, ces gens n’ont aucune tenue, aucune classe. Des médiocres, des arrivistes qui ne sont même pas capables de donner le change. Pas un pour rattraper l’autre.

    • C’est très vrai Florence ! Mais ce qui est risible dans ce pays d’Absurdie où figure en bonne place un ministère pour les droits des femmes, avec Najat-bécassine aux commandes, ce sont bien les pratiques de ce président très très normal, qui les répudie tour à tour. Et c’est la presse qui est chargée de les informer !!!
      Et Triewieler à l’hôpital ! Mais qu’attend-elle pour quitter l’Elysée ?

    • « Quelle honte pour nous ! », écrivez-vous.

      Je refuse de céder à ce sentiment de honte. Je n’ai pas voté Hollande en mai 2012, je n’ai donc pas grand-chose à me reprocher.

      Les médias étrangers se moquent moins des Français en général (certains le font déjà toute l’année, notamment outre-Manche), que de leur président de la République et de sa « first girlfriend ». Et encore, on a évité le pire, car DSK se préparait à un moment donné à devenir président de la République française… Avec Hollande, on a obtenu le pire, en économie.

      Ceci dit, j’observerai avec attention les comportements des chefs d’Etat et de gouvernement vis-à-vis de Hollande au prochain G8 ou G20… Je pense que Hollande a perdu un peu de sa crédibilité sur la scène politique internationale. Déjà, Hollande se rendra tout seul au Vatican rencontrer le pape François…

      • Moi non plus je n’ai pas voté Hollande.
        Qu’on le veuille ou non, il faut bien admettre que Hollande nous représente à l’étranger. Et il nous fout la honte.

        Mais je vous rejoins quand même. Honte à ceux qui ont voté pour lui.

      • « Hollande se rendra tout seul au Vatican rencontrer le pape François… »

        Beau contexte pour une réunion destinée à se rabibocher avec l’église. Il y va en Vespa ?

        • C’est quand même loin, je lui conseille de s’y rendre en ULM biplace piloté par Nicholas Hulot (avec un beau casque d’aviateur en cuir).

  • http://valeursactuelles.com/politique/info.-myst%C3%A8res-20-rue-cirque

    Notre Don juan nationale donne pas dans la dentelle , il saute la gardienne d’un parcmétre Corse.. LOL

  • La censure sur internet est déjà en place à peine 48 heures après les faits :
    http://www.lefigaro.fr/politique/2014/01/10/01002-20140110ARTFIG00264-rumeurs-sur-sa-vie-privee-hollande-envisage-des-suites-judiciaires.php
    plus de video !
    Une recherche google rapide : plus de photos, plus de video.
    Faut aller sur les sites anglophones et encore !
    Vive la liberté ! Ce pays est au delà du foutu !

    • Mais non, mais non… Prenez au moins le temps de lire les commentaires (ici et ailleurs).

      Un paparazzi, en bisbille avec Closer, prend un malin plaisir à numériser les journaux…

      Les photos et l’article ici (en bas de page)

      http://tinyurl.com/lew6hce

      (les images chargent TRES lentement : attendre donc)

      Pour le reste… Hollande ne portera pas plainte. C’est strictement impossible.
      L’affaire est trop énorme… et surtout elle est avérée. Il est cuit. Et recuit. Tous mouillés jusqu’au cou.

      D’ailleurs, cet article date du 10…. aujourd’hui, le 12, plus personne ne parle d’action judiciaire.

    • Censure ou pas , le mal est fait .en tant que chef de l’état envoyer un tel signal implicite aux dizaines de milliers d’élus et autres sangsues de la république .. « le baisodrome c’est maintenant  » , ça va lui couter bonbon !!!

  • Les coucheries du président de la république me sont indifférentes .Les électeurs l’ont élu pour faire un travail qu’il n’est pas capable de faire!C’est tout!

    • Je vous l’accorde que les coucheries de Hollande en tant que telles n’ont aucun intérêt ( Ce qui l’est par contre c’est ce qui gravite autour ..) .c’est un peu comme le capitaine du Concordia se défaussant de toute responsabilité dans le naufrage de son navire .. « mais j’y peut rien si mes officiers étaient tous des incapables , le capitaine faisant de la représentation hors les entrées ou sorties de port .. » C’est typiquement Hollande qui se planque derrière sa vie privée niant toute responsabilité (même celle lui incombant de représenter son pays au premier chef..) Donc ça serait pas étonnant venant de lui qu’il fasses porter le chapeau a ses propres services de sécurité de l’avoir foutu dans la mdr….comme quoi le soucis de déléguer sa queue(LOL) n’est pas donner a tout le monde!!.. c’est avant tout une affaire personnelle et mélanger le c.. et le commandement n’est jamais conseillé .!!!

  • D’un côté le gouvernement çensure un comique au motif que ce serait un politicien. De l’autre le gouvernement aimerait censurer un journal parce qu’il dévoile que le politicien en chef est un pitoyable comique. On ne sait plus ou se tenir.
    Plus inquiétant, l’interdiction de Dieudonne n’était pas vieille de quelques heures que l’amère Filipetti se demandait comment l’interdire sur Internet et se félicitait de ce que  » avec Dailymotion, c’est facile , c’est une société française » Comme ses vidéos sont visibles ailleurs elle songe clairement à contrôler non pas la diffusion mais l’accès.

    Les socialistes ne rêvent que de construire des murailles pour enfermer leurs sujets, pour les empêcher de voir le monde, pour les persuader que l’infecte tambouille qu’ils servent est l’unique solution.

  • Parce que l’antisémitisme assumé de la dieudosphère est un non-sujet?

    N’importe quoi!

  • Merci h16 pour ce billet bien senti.
    En effet, c’est la sensation que nous avons dans ma France profonde : nous sommes gouvernés par des hommes ivres.
    Mais qu’avons-nous fait pour mériter ça ?

  • Ce pays est foutu!
    D’abord je n’y ai pas cru.
    Ce pays est foutu!
    Ensuite la locution m’a amusé.
    Ce pays est foutu!
    Puis j’y ai réfléchi.
    Ce pays est foutu!
    Puis j’ai voyagé et regardé autour de moi
    et c’est une évidence,
    Ce pays est foutu!
    Maintenant j’en suis totalement convaincu.
    Ce pays est foutu!
    Cependant, même si j’en suis conscient,
    j’ai du mal à réaliser ce fait:
    Ce pays est foutu!
    Je l’aime quand même ce foutu pays
    et je n’arrive pas à me résigner.
    Ne peut-on vraiment rien faire pour le sauver?

    • Si vous avez une idée, allez-y, nous serons beaucoup à vous suivre… Mais il faut dire qu’au fil du temps, on croit toujours être arrivé au fond, et pourtant.. Je pense malheureusement qu’on en est très loin..

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Lawrence W. Reed.

Dans une chronique du 21 mars 2021, Jeff Jacoby, rédacteur du Boston Globe, a cité le grand abolitionniste Frederick Douglass :

Supprimer la liberté d'expression est une double faute qui viole les droits de l'auditeur aussi bien que ceux de l'orateur. Il est tout aussi criminel de priver un homme de son droit de parler et d'entendre que de le priver de son argent.

Le fait que la déclaration de Douglass ne soit pas approuvée par la majorité des Américains est un constat triste, tra... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Johan Rivalland.

En écho à l’article bienvenu de Philippe Bilger sur « la liberté d’expression et la liberté de rire de tout », diffusé sur Contrepoints, un court hommage à Pierre Desproges, personnalité à l’humour unique qui continue d’inspirer ponctuellement un certain nombre d’humoristes.

 

Chroniques de la haine ordinaire

Je me souviens avoir regardé à plusieurs reprises, tout jeune, la fameuse minute de monsieur Cyclopède, diffusée quasi-quotidiennement à la télévision. Mais j'étais alors probablement bien t... Poursuivre la lecture

Les drames aux urgences hospitalières rebondissent avec le retour massif des malades non covid. En 2019 les services d’urgences connaissaient déjà la crise la plus grave depuis ces 10 dernières années, avec plus de 25 000 000 passages par an.

Il n’était pas rare de rester 12 heures sur un brancard avant d’être pris en charge. Désertées par les malades paniqués par le covid pendant la pandémie elles connaissent un nouvel afflux alors que 20 % des lits sont fermés faute de personnels.

La liste des hôpitaux en difficultés est longue <... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles