Limitation de vitesse sur le périphérique parisien : la vérité sur la baisse annoncée

Dès janvier 2014, la vitesse sur le périphérique parisien sera limitée à 70 km/h au lieu de 80 km/h. Pour « 40 millions d’automobilistes » cette mesure n’a que des points négatifs pour l’automobiliste.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Limitation de vitesse sur le périphérique parisien : la vérité sur la baisse annoncée

Publié le 17 décembre 2013
- A +

Un article de 40 millions d’automobilistes.


Baisse de la pollution : principe nul

La préoccupation environnementale fait bien évidemment partie des priorités de « 40 millions d’automobilistes » et la baisse nécessaire des émissions de particules fines doit être prise en considération.

Cependant, les filtres à particules modernes apportent des résultats extrêmement significatifs en termes de lutte contre la pollution. Aussi, la première lutte contre la pollution repose sur le renouvellement progressif du parc automobile national qui entraînera, par voie de conséquence, une baisse extrêmement significative des particules émises par l’automobile. Autre mesure : la mise en place d’une véritable politique de pédagogie en faveur de l’éco-conduite, qui apportera des effets sensibles sur l’abaissement de la pollution.

La pollution au bruit

Cet argument utilisé par le maire de Paris ne trouve aucun fondement dans les études actuellement menées. En effet, cette « mesurette » n’apporterait qu’une baisse insignifiante de 1 décibel selon le CERTU, soit un changement imperceptible pour notre audition selon les spécialistes (voir guide du bruit des transports terrestres du CERTU-ministère des Transports).

En revanche, investir dans les infrastructures routières telles que les enrobés de nouvelle génération permettrait d’abaisser cette fois-ci de 9 décibels la perception sonore et rendrait perceptible le changement.

Avec la modernisation de nos véhicules et équipements pneumatiques, nous pouvons réduire la pollution sonore de 5 décibels.

Sécurité routière

Passer de 80 à 70 km/h, cela n’aura aucun impact sur l’accidentalité sur le périphérique parisien. La mesure relève de l’utopie en journée, puisqu’aux heures de pointes les automobilistes ne conduisent qu’à 30 km/h.

Cette diminution n’est une bonne nouvelle que pour les radars fixes. Ils flasheront les véhicules qui n’auront pas l’habitude de conduire à 70 km/h.

Les risques de la mesure

Avec un abaissement de la vitesse autorisée sur le périphérique, l’automobiliste ne trouvera plus d’intérêt à emprunter le boulevard périphérique en heure creuse et cette mesure pourrait s’avérer contreproductive, puisqu’elle contribuerait à un report de circulation dans Paris intra-muros.
—-
Sur le web

Voir les commentaires (59)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (59)
  • Allez, encore un effort et on pourra prendre le périph’ en vélib!

  • Le rêve des ecolo-communistes : marcher 4 heures pour aller chercher de l’eau au puit; se rendre au kolkhose à dos de mule; ramasser des brindilles sur le sol pour se chauffer; etc.

  • La consommation d’énergie. les frottements et la production de particules fines, le bruit vont en proportion du carré de la vitesse. Donc en passant de 80 à 70 km/h on peut penser réduire ces nuisances de 25% environ.
    En extrapolant il est clair que la vitesse zéro est encore meilleure.
    Si l’on exagère et que l’on propose d’aller à reculons alors là risquerait-on de réabsorber ces particules?

    • On va vous répondre que pour la consommation d’énergie et les farticules, la durée compte aussi, donc quand on divise la vitesse par 2, on divise l’émission par 4 mais on en multiplie la durée par deux. En dessous d’un certain seuil, ce sont nos enfants qui seront affectés, nous on sera morts avant d’arriver.

    • Argument fallacieux. Avec votre calcul en passant de 50 km/h en ville à 130 km/h sur autoroute, on multiplierait la consommation par presque 7 … Bizarre alors que l’on constate que l’on consomme moins sur autoroute qu’en ville …

      • « Bizarre alors que l’on constate que l’on consomme moins sur autoroute qu’en ville … »

        Vraiment n’importe quoi.

        • Non, c’est quelque chose de bien connu. La quantité de carburant consommée par kilomètre est plus importante en ville que sur autoroute à cause des embouteillages, des feux tricolores, des changements fréquents de régime, etc. Renseignez-vous.

        • Dès que tu auras acheté une voiture, tu pourras te rendre compte que la consommation sur autoroute est inférieure à la consommation en ville.

          Allez bon voyage touriste !

    • Le FILTRE A PARTICULE c’est de la grosse connerie. Combien de personnes vont débourser 2000 euros lorsqu’il faudra le changer ? les gens roulent sans filtre

    • Les décibels sont logarithmique. La diminution du bruit de cette mesure est estimé a moins d’un décibel.

  • De toute façon le périph’ est tellement embouteillé qu’ils pourraient le limiter à 50 ça changerait pas grand chose.

  • La pollution atmosphèrique et les conséquences sur la santé des individus est un thème tout à fait légitime.
    Le réguler par le haut ne marchera pas évidemment.

    En revanche, on peut avancer l’idée, avant-gardiste j’en conviens, de la création d’un marché atmosphérique où chaque habitant disposant d’un droit (capital) peut l’échanger au prix qu’il estime convenable (couvrant par exemple les coûts d’assurance maladie en fonction des découvertes médicales) ou ne pas l’échanger du tout (écologiste). Ainsi, verrait-on très vite les réelles inclinations de la population et ceux qui sont prêts à assumer individuellement le coût de leurs idées.

    • Excellente idée. On va créé une éco-taxe sur la pollution … Elle rapportera quelques dizaines de milliards dont une bonne poignée servira à la collecte… ce genre d’idée foireuse et pleine de bon gros gaspillage au final sont légions décidément …

      • Pourquoi foireuse ?

        Quand un bien (qui va devenir rare en l’occurence) est délaissé sans titre de proporiété, il est évidemment pillé par les plus opportunistes. Le meilleur moyen de le préserver est de mettre en place une structure de droit de propriété (service juridique qui pet être fourni par les entrepreneurs privés) et un marché d’échange (fixation du prix libre de la ressource).

        • Propriété attribuée aux membres éminents de la religion, attribution de marché monopolistique à des entreprises judicieusement choisies et dont l’intérêt devient la préservation à tout prix de leur source de revenus : la pollution.

          • Ce que vous décrivez là est le capitalisme de connivence. Ai-je laissé entendre une chose pareille ?? Quand je parle de Droit, je suis sérieux et je ne fais pas d’ironie. 🙂

            • Ca marche très bien avec le socialisme de connivence, le communisme de connivence, le clientélisme de connivence, l’étatisme de connivence, etc.

    • Ah oui ! Et après, on voterait une loi pour taxer l’air respiré si on respire plus qu’un seuil donné.

      • Il ne s’agit pas de taxe mais de prix…

        Enfin bref, c’est peut être un peu trop compliqué à expliquer aujourd’hui.

      • non, l’air expiré c’est l’expiration qui pollue, comme les pets; juste le gaz qui change!!
        A vue de nez et après commande d’un rapport circonstancié, je pense, qu’un pet vaudra 20 expirations!

  • Tout ça est fait pour que, peu a peu , on limite les déplacements individuels.
    Utilisation des transports en commun. Le contrôle des trajets. Avec les caméras omniprésents
    contrôle du comportements des gens. Staline lui-même n’a pas réussi a faire ça.
    Mais en France , vers 2018, ça va être pleinement opérationnel.

  • Il est vraiment temps qu’il prenne sa retraite, Delanoë!! Dans « les mesures gaga pour Paris » que pourrait il encore faire??
    Mais il est vrai que les deux hypothétiques héritières vont changer tout çà!!

  • La seule conséquence de la politique des transports que j’ai pu constater ces 10 dernières années est l’explosion du nombre de 2 roues (ou 3), qui accoit le stress pour les automobilistes et les accidents graves pour les motards.

    Peut-on avoir des statistiques sur le nombre de victimes de la lutte contre la pollution ?

  • La mesure est risible au vu des réalités de la circulation périphérique et le changement de tous les panneaux une dépense inutile. Quant au report sur les transports publics, cela ressortit au gag tant c’est le foutoir dans ce segment de collectivisation de l’espace en Île-de-France.

  • Malgré les effets du frottements, cette baisse de vitesse ne touchera très peu la consommation (exprimée d’ailleurs en l/km …) donc la pollution. C’est donc encore un faux argument que celui de la pollution ou alors ils considèrent que l’objectif est de rendre inintéressant l’usage de la voiture ne région parisienne. dans ce cas là, pourquoi des demi-mesures : autant l’interdire directement. Ceux qui ont achetés un appartement à bas prix donnant sur le périphérique seront content de la culbute !

  • Ce n’est qu’un premjer pas !

    Au stade suivant, les voitures ne pourront plus que se déplacer en marche arrière (cela dissuadera de nombreux conducteurs) , à 7 km/h (permettant aux policiers de les poursuivre à pied, c’est moins cher).

    On peut aussi ajouter une surtaxe variable pour les heures de pointe.

    On ne vous l’avait pas dit, mais tout ce réseau n’a été construit que pour les rollers et les skates …
    Et ceux qui évoquent la vitesse comme 4ème dimension économique sont de sales réacs !

  • Ca ca sent la magouille a fric a plein nez. D’abord je baisse la vitesse, ensuite j’installe pleins de radars, et…. jackpot !

    • Mais bien sur, c’est la seule raison, pouvoir flasher à tout va.
      Ils s’en tapent bien de la pollution et et du bruit.

      Personne n’est dupe, je ne comprends même pas les discussions.

  • Ouai… Toujours la meme chose… 8 radars sur le perif depuis 2005, la vitesse baisse et on passe a 16… Si c’est pas du foutage de geule….

    Comme dirait H16 : Ce pays est foutu….

  • Cette ridicule affaire illustre la méthode du gouvernement.

    Il y a quelques mois, le gouvernement a avancé l’idée de réduire la vitesse puis a fait mine de reculer sous les protestations et a promis d’enterrer l’idée. Et maintenant que les esprits se sont lentement habitués, il revient en force, déclare que le débat est clos et impose sa loi sans que plus personne ne réagisse.

    Dans un autre domaine, c’est la même méthode qui sera appliquée bientôt à propos du rapport sur l’intégration assimilable (ou l’assimilation désintégrante, comme on voudra). Avec cette pratique bien rodée, les socialistes officiels jouent sur du velours car il ne fait aucun doute que l’opposition, officieusement socialiste, n’abrogera aucune des lois socialistes quand elle sera redevenue majoritaire.

  • Attention, le décibel est une unité de mesure logarithmique (log 10).
    un logarithme de 0,1 correspond à un nombre égal à 1,26, donc une baisse de 1 dB correspond à une division de la puissance sonore par 1,26.
    Ca me parait tout sauf négligeable.

    Ca ne fait pas de moi un partisan de cette mesure, mais j’aime la précision.

  • Putain quand j’y pense… Mômes, à deux heures du mat on faisait le tour dans les 12 ‘, on se tirait des bourres pas possible avec ma 2002 Tii – Le Préfet a causé dans le poste pour dire que des drôles prenaient le périph pour un circuit de F1, résultat, ne pouvant nous chopper il faisait fermer le périph au niveau de Bercy… déjà ! avant la construction du portique, c’était pour nous niquer sur les extérieurs !

  • Ils vont nous obliger à devenir des terroristes et à leur bruler leurs tirelires !
    D’avis des forces de l’ordre qui sont tous les jours sur la route, aucun impact sur la mortalité !
    Mais bon, la direction de la « sécurité » routière est dogmatique et surtout pense au fric ! La preuve a été retranscrite sur mon profil facebook suite à mon entretien avec un de leur responsable ! Ils sont grotesques !

    • Bien entendu chaque automobiliste va accuser l’etat d’engager des dépenses pour changer les panneaux de limitation de vitesse sur le périphérique.
      Alors que ces dépenses sont microscopiques par rapport aux 5,9 milliards d’euros que ces chers automobilistes font perdre, en raison des embouteillages qu’ils causent, eux qui, en bons individualistes refusent les offres de transport en commun

      http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20131217trib000801464/59-milliards-d-euros-le-cout-des-embouteillages-en-france.html

      • L’étude que vous citez mesure le cout du temps perdu dans sa voiture. Eh bien, je vous signale que ce temps va nettement augmenter si on baisse la vitesse sur les grands axes.

        Bref, encore une connerie à votre actif.

      • « 5,9 milliards d’euros que ces chers automobilistes font perdre »

        vous oubliez de dire a qui ils font perdre cet argent: a eux meme, c’est la valeur estimee du temps qu’ils perdent!

        Incroyables vos arguments!

        • quand on voit le niveau des commentaires d’un mec comme Harrisburg, on comprend a quel point c’est facile pour les socialistes de se faire elire.

      • Harrisburg ne prend sûrement jamais les transports en commun. S’il le faisait, il constaterait que l’offre est totalement saturée et que le service n’est pas au niveau d’un pays qui se veut moderne. Il y a des retards absolument tous les jours sur tous les réseaux. Si on ajoute ne serait-ce qu’un pourcentage minime des automobilistes, la situation sera catastrophique.
        De toute façon, pour ne parler que de la région parisienne, le maillage de l’offre TEC n’est pas suffisante et les investissements seraient simplement prohibitifs.
        J’habite Paris depuis 25 ans, j’ai vu le nombre de places de parking s’y réduire comme peau de chagrin, si bien que ceux qui viennent me visiter doivent faire 10 fois le tour du pâté de maison avant de trouver une place quand ils ne renoncent pas… Le nombre de voies a considérablement baissé de même, et le plan de circulation n’a fait que se dégrader. Les automobilistes ne sont pas responsables de ces faits, ce sont les législateurs avec chauffeur que l’on doit condamner.

        J’ai moi-même renoncé à ma voiture et j’espère que beaucoup vont m’imiter. Qu’on ne compte plus sur moi pour racheter une bagnole si c’est pour m’inciter à ne pas m’en servir.
        PSA c’est un chiffre d’affaires de 60 milliards d’euros par an.
        Renault 42 milliards.
        Quand on aura tué 10% de l’activité industrielle française, je suppose que beaucoup seront satisfaits. Il est vrai que les chômeurs ont moins de besoin en déplacement.

        Quand j’étais jeune, le rêve du prolétaire français, c’était d’emmener sa famille à la campagne ou à la mer le week end. On roulait souvent sans but, juste pour voir le paysage de notre beau pays défiler sur de la musique anglaise.
        Aujourd’hui, le prolétaire reste devant son écran à regarder des émissions culinaires, des télé-crochets et des grosses poser du papier peint…
        Demain, nous serons assignés devant d’autres écrans géants, depuis la fenêtre de notre cube familial de 30M2, pour recevoir les messages gouvernementaux : ne pense pas, obéit, donne ton sang, culpabilise, dénonce les réfractaires, souffre en silence, le Parti veille sur toi, etc.

        • Quand il vivait à Paris, mon frère a acheté une Mercédès qui n’avait que 2000 km au compteur et dormait dans una garage depuis 20 ans.

      • cé pas bien d’être individualiste ?

        pourquoi ?

      • Je vous invite à venir prendre comme moi le RER tous les matins ! Vous verriez qu’en fait si tous les parisiens (je parle de ce que je connais) prennaient les transports en commun, ca serait une catastrophe ! Les transports en commun parisien sont DEJA bondés ! Pour ma part, je choisis de partir à 6h du matin pour au moins avoir une place assise car à compter de 6h30, ce n’est plus possible !
        Sans compter le fait, que les trajets sont aléatoires ! PRenez donc le B, le C, le D et vous verrez !
        Alors quand cet enfilé de Delanoé nous dit de prendre les transports en commun, je me demande bien si lui les a déjà essayé sans faire vider les wagons par son service d’ordre ????

      • Mais pourquoi voulez vous transporter les gens ?
        Il suffit de les ranger dans des « tiroirs à dormir » proche de leur lieu de travail façon japonaise. On les autoriserait à rentrer chez eux une fois par semaine dans un premier temps (Puis une fois par mois).

        Et si en individualistes forcenés il refusent le tiroirs à dormir, il faut les forcer.

      • Il serait bon que chacun ait conscience de la perte financière énorme que représentent les bouchons. Cependant, en conclure comme vous qu’il faut prendre les transports en commun est d’une mauvaise foi lamentable. L’offre actuelle ne permet pas de répondre au besoin, d’une part, et d’autre part, je ne vois pas au nom de quoi on forcerait les gens qui ne le souhaitent pas à prendre les transports en commun.
        Le service public est là pour aider les citoyens au quotidien, pas les contraindre plus que de besoin. La nature est déjà assez efficace comme ça dans la contrainte pour ne pas y ajouter.
        La réponse raisonnable c’est : nous perdons du temps, de l’argent et de l’air pur avec ces bouchons hallucinants. Comment pourrions-nous améliorer l’infrastructure routière pour permettre des déplacements fluides et rapides ? Il faut vraiment avoir être pervers pour raisonner autrement, je regrette.

      • Soyons sains en suivant votre raisonnement : si on supprime la voiture, il n’y a plus d’embouteillage, donc plus ces pertes de 5.9 milliards et l’état économise pour le changement des panneaux. De plus, ces 5.9 milliards reviennent donc dans les poches du contribuables qui gagne en pouvoir d’achat !
        Vous êtes un génie.

        • Supprimer la voiture ? ca ferait :
          – 25 milliards de TIPP en moins pour l’Etat
          – la TVA en moins sur l’essence
          – plus de cartes grises et de vignettes.
          – Renault et Peugeot en faillite.
          Les finances de l’Etat national socialiste s’effondreraient et les guignols du gouvernement se dépêcheraient de remettre en vigueur les voitures.

          • Inutile de supprimer la voiture :
            – si les gens ne peuvent plus s’en servir, ils ne renouvelleront pas celle qu’il possède car avec un kilométrage insuffisant, c’est impossible à rentabiliser.
            – Peugeot est déja en faillite
            – Renault ne tardera pas à suivre
            – Le manque à gagner sur la TVA (sur les voitures), la TIPP, la TVA sur les assurances et le nombre de chomeurs à indemniser dans les ouvriers de la construction automobile et tous les sous-traitant sera tel qu’il faudra massivement augmenter les impôts.
            – Il n’y aura rien à remettre en place : la France sera en faillite. Les voitures achétées chez nous seront fabriquées en Allemagne pour les riches ou en Corée pour les pauvres.

      • On pourrait faire le compte de ce que coûte les transports en commun en nombre d’heures de travail perdues, à cause des grêves, des retards, des trains annulés, des pannes diverses et variées, des dégradations, etc…

        On explosera allègrement les 6 milliards d’euros !

      • c’est marrant parce que quand habitait en RP (et j’y suis resté 18 ans) j’ai TOUJOURS mis moins temps pour me rendre d’un point A à un point B en Voiture qu’en transport en commun. Donc je peux affirmer que les transport en commun sont plus coûteux que la voiture

  • Je m’attends à la même imbécilité sur toutes les autoroutes d’ici peu… à voir la systématisation du -20 km/h pour cause de pollution, quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit, quelle que soient la météo ou le trafic.. .

  • Il faut d’urgence réserver une voie de circulation sans limite de vitesse sur le périph pour nos (chers) élus écolos.
    Sinon JF Placé ne pourra pas assurer longtemps ses 22000 Euros de PV annuel.

  • ce projet sera le tombeau électoral des promoteurs de cette débilité ,déjà que la limitation actuelle a 90 n’est pas réaliste et on s’aperçoit qu’elle n’est pas respecté ,alors encore 10km heure de moins .
    cette mesure s’apparente a du racket et ne permets pas de sauver des vie sur la route ,par contre elle va multiplier les conducteurs sans permis ou les chômeurs car il faut bien aller travailler (pour ceux qui en on encore )
    vite ,signez les pétitions de la ligue de défense des conducteurs et utilisez les élections comme sanction

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Alain Astouric.

Croyez-moi ou pas mais j’ai connu une époque où conduire était un plaisir.

Depuis que les autorités ont trouvé plus intelligent et surtout plus facile de multiplier les radars plutôt que verbaliser les fainéants qui se croient seuls et « oublient » le clignotant ;

depuis que je dois dépenser presque autant d’énergie à deviner la vitesse à laquelle j’ai le droit de rouler qu’il n’en faut pour surveiller la route ;

depuis qu’il existe des limitations impossibles à respecter, surtout quand un poids... Poursuivre la lecture

Par Yannick Harrel.

La Sécurité routière a délivré ses chiffres d’accidentologie pour mars et avril 2020, ce qui aurait permis de jauger de l’efficacité de confinement sur le taux de mortalité routière. Sauf qu’il est préférable désormais de délaisser, ou plutôt de dépasser, le commentaire de chiffres. Car ils n’ont au final que peu d’importance en raison de la politique invariable du gouvernement français.

Celle-ci demeure intangible puisqu’actée sur le fondement d’une autre logique, celui de la sécurité rentière et d’une haute... Poursuivre la lecture

Par Philippe Lacoude.

Ici, les hautes autorités françaises de la pseudo-sécurité routière luttent d’arrache-pied contre les méchants automobilistes en dressant des amendes pour excès de vitesse – dans plus de la moitié des cas (!) cas contre d’affreux chauffards qui ont dépassés la limite de seulement 1 à 5 km/h, les inconscients !

Pourquoi augmenter les limitations de vitesse ?

En Autriche, on cherche à réduire le nombre de morts sur les routes. Avec sérieux.

Et comme nous l’avons vu (ici et là), réduire les accidents en... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles