La retraite chapeau de Philippe Varin et le mépris du contrat

Au-delà de la situation d’un dirigeant confronté à une conjoncture difficile et dont l’appât du gain n’a jamais paru la motivation, c’est le contrat, fondement essentiel trop souvent ignoré de notre société, qui a été piétiné.

Au-delà de la situation d’un dirigeant confronté à une conjoncture difficile et dont l’appât du gain n’a jamais paru la motivation, c’est le contrat, fondement essentiel trop souvent ignoré de notre société, qui a été piétiné.

À lire sur Les Echos