Non aux retraites-chapeaux…

Le regard de René Le Honzec.

imgscan contrepoints 2013-2419

Entendre les commentaires vertueux des députés dans les couloirs, se pavanant drapés dans une bonne conscience qui ne leur coûtait pas un euro pour apprécier du bout des lèvres le renoncement (alambiqué, au reste) de M. Varin du groupe PSA à sa retraite-chapeau de 21 millions, représentant en réalité un versement mensuel de 25 000 euros pendant 25 ans… Entre autre Lellouche (UMP) regrettant qu’un patron se serve alors que le groupe va mal, tout en assurant qu’un groupe allant bien pourquoi pas.

Chiche ! On applique ce système aux parlementaires dont les privilèges, et en particulier leur système de cotisation-retraite-maison a produit des tonnes de papier-encre de commentaires, y compris bien sûr de la Cour des Comptes et même une pétition de 10 députés demandant l’abolition de leurs privilèges… On limite leur pension au minimum vieillesse en attendant que le budget redevienne équilibré et la dette apurée, on diminue leurs indemnités ? Et bien sûr, on verra à une augmentation voire une participation en cas d’embellie. S’ils peuvent prouver qu’ils y seraient pour quelque chose !