Formation professionnelle : un magot gaspillé

Une partie de l’argent de la formation continue sert en fait à financer les organisations patronales et syndicales. Celles-ci récupèrent en effet 1,5 % du pactole transitant par les 48 OPCA pour leur propre financement. Gérer ces organismes paritaires leur permet aussi d’employer des permanents, et donc de les rémunérer sur les fonds de la formation professionnelle. Sur Le Point.