François Hollande à Monaco

Le regard de René Le Honzec.

imgscan contrepoints 2013-2370 Hollande à Monaco

Envisagerait-il de demander l’asile (doré) à la suite d’une émeute-révolution ? En tout cas, Hollande est allé voir son cousin de Prince en plein-bordel-centrafricain, ouragan philippin, radars cramés, équitaxes hennissantes, enseignants mécontents (mais, là, je reconnais qu’il n’y a pas de quoi s’affoler, l’habitude),parents dans la rue (habituel aussi), Serval-Mali ce-n’est-qu’un-début, faillites, licenciements, Montebourg en Jésus-sauveur-des-emplois-industriels,Valls sans flics-en-grève, Angela non-je-n’ai-besoin de-rien, l’Amazonie défrichée ,le budget de la Sécu bloqué, Justin Bieber avec la tourista, j’en passe et des plus sérieuses.

À la décharge de Fanfan, on ne s’aperçoit pas de son absence : il y a seulement 15% des Français qui en parlent encore. Un de ces jours, on apprendra, comme lorsque Mitterrand faisait semblant de venir au turf pour se coucher de suite en arrivant à l’Élysée, avec « JM Ayrault, mémoires courtes », que le Nantais faisait joujou à Matignon alors que Simplet s’en était retourné couler les finances de sa chère (pour les contribuables) Corrèze, tranquille, en mauvais père de famille. On ne s’en aperçut qu’à son absence au débat télévisé qui devait l’opposer à Sarkozy, en mai 2017.