Augmentation de la taxe sur les billets d’avion

Les députés ont voté mercredi une hausse de 12,7% de la taxe prélevée sur les billets d’avion !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Augmentation de la taxe sur les billets d’avion

Publié le 8 novembre 2013
- A +

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

PowerPoint Presentation

La « taxe de solidarité »

La « taxe de solidarité » (dite aussi « taxe Chirac ») a été mise en place en 2006. Elle s’applique sur tous les billets d’avion pour les vols au départ d’un aéroport français. L’argent ainsi collecté (plus d’un milliard d’euros depuis sa création en ce qui concerne la France) est censé être destiné à financer la lutte contre les grandes pandémies (sida, paludisme tuberculose) dans les pays pauvres (aucun rapport de son utilisation n’a jamais été publié) à travers un organisme, UNITAID, dont le Président est Ph. Douste Blazy. Bien que décidée par 30 pays, cette taxe n’est appliquée que par 9 d’entre eux et un seul, la France, représente 70% des recettes.

La hausse décidée cette semaine

L’argument du gouvernement pour augmenter cette taxe est que celle-ci n’a jamais été actualisée depuis sa création en 2006. Le produit net annuel espéré de cette taxe après cette hausse, et en tenant compte des prévisions de croissance du trafic, est de l’ordre de 185 à 203 millions d’euros.

Le nouveau coût de cette « taxe de solidarité », à partir du 1er avril prochain (ce n’est pas un poisson…), sera de 1,13 euro sur chaque billet (un aller retour comptant pour deux billets) pour un vol intra-européen ou intérieur (la France est le seul pays à taxer les vols intérieurs) en classe touriste, de 11,27 euros en classe affaires ou première, toujours pour les vols intra européens (il n’y a plus de classes affaire ou première sur les vols intérieurs). À l’international, la taxe monte à 4,51 euros par billet en classe touriste et à 45,07 euros par billet en classe affaires ou première.

Les vols Air France les plus affectés

Ce sont les vols Air France qui seront particulièrement affectés par cette taxe dite de « solidarité ». En effet, les vols Air France, à eux seuls, rapportent le tiers des sommes collectées.


Sur le web.

Voir les commentaires (16)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (16)
  • Merci, les gars ! Nos aéroports belges, déjà en folle expansion, vont encore récupérer un joyeux marché !

  • bon ben .. on va continuer à voyager avec Easyjet, au départ de Genève 🙂

  • Tous les moyens sont bons pour empecher ceux qui le veulent de quitter le pays…

    • de la pub dans les pseudos, putain vous etes vraiment en deche à ce point dans le marketing ? flooder les forums avec des pseudos en guise de pub !

      épique ! le 08-11-2013 je découvre une manifestation surprenante de la créativité humaine.

  • Encore une entreprise privée sans foi ni loi qui va augmenter ses tarifs pour le plus grand bénéfice de ces actionnaires libéraux assoiffés du sang des travailleurs.
    Pardon, je crois que j’ai raté un paragraphe 😉 (le smiley, c’est pour faire ressortir le second degré).
    Je sors.
    Doute-Blazé est une sangsue très professionnelle, un champion parmi ses collègues pourtant très doués.
    je ressors.

  • la « fausse droite » a imposé cette taxe.
    Résultat : les taxes d’aéroport et la kyrielle d’autres qui sont prélevés sur les billets d’avion représentent aujourd’hui 51% du prix global sur un Paris New York

    Si on avait un service correct, on pourrait à la rigueur la supporter mais ce n’est pas le cas. L’aéroport de Charles de Gaulle est une passoire. Il n’y avait pas de contrôle des passeports à l’arrivée lors de mon retour de New York via Reykjavík le 8 octobre. Les clandestins ont la voie libre pour venir toucher tout de suite des allocations en France. Pire, un employé de type magrébin et portant la barbe à la sortie de la cabine insultait une hôtesse de l’air islandaise en lui disant de retourner dans son pays d’un geste fort méprisant. C’est une image inquiétante infligée aux touristes arrivant en France.

    A Reykjavík, où j’ai fait escale à 6h du matin, tous les magasins étaient ouverts. Essayez d’acheter quoi que ce soit à Roissy avant 10h est une mission impossible. De plus, l’aéroport de Reykjavík est 100% détaxé. Un croissant et un café coûtent 5€, payable en Euro sans frais de change. Le carburant est aussi détaxé et les compagnies aériennes ne payent rien. C’est pourquoi ce petit aéroport fonctionnant merveilleusement capte une partie croissante du trafic transatlantique.

    Cette taxe profite au moins à Douste Blazy, l’ancien ministre des Affaires Etrangères, qui a réussi à se recaser à grands frais sur le dos du client français en fondant cette association bidon grâce à l’action de Jacques Chirac et de son gouvernement de l’époque où figurait un certain Nicolas Sarkozy qui bruler d’impatience de revenir au pouvoir alors qu’il refuse l’inventaire réclamé par son parti de la fausse droite.

    • Roissy Charles-de-Gaulle, c’est pas l’aéroport classé il y a 1 ans ou 2 parmi les pire au monde ?

      • Mais si mais si !!! Dorénavant quand j’irai au Japon depuis les Iles Canaries, je ne passerai plus par Paris encore que si j’achète mon billet en Espagne, je foule aux pieds cette taxe débile introduite par Chichi …

    • Même expérience et même étonnement pour moi, rentré le 11 octobre de Boston en passant par Keflavik. renseignements pris, c’est tout simplement parce que l’Islande fait partie de l’espace Schengen. Les passeports sont contrôlés au départ de Keflavik.

  • Toujours partir de Genève

  • C’est pas grave, Air France n’achètera plus d’A380 (comme sur la photo) pour économiser. (Euh il n’en achète déja plus d’ailleurs).
    Il faut absolument appliquer à l’industrie aéronautique les méthodes qui ont fait leurs preuves sur l’industrie automobile : dans 20 ans on voyage dans des avions chinois.

  • Ils n’ont pas compris que les français, sont en overdose, ne supportent plus leurs folies ‘’ taxatoires’’ ?

    Il doit, ne rien se passer en Bretagne, à cause, d’une autre nouvelle taxe, qui manifestement, fut celle de trop !

    Les politiques de tous bords, ne savent faire que cela, quelle bande de nuls. Aucune idée nouvelle, aucune remise en cause de nos maux, aucune refonte nécessaire de quoi que se soit, taxes, taxes, taxes ……pour remplir leurs tonneaux des Danaïdes.

    En plus d’être des incapables, ils n’ont qu’une seule justification, tout aussi idiote que leurs agissements : ‘’ Cela ne représente que 1, … % d’augmentation, ce n’est rien ‘’ sans penser une seconde, qu’ en ajoutant sempiternellement des petits %, partout, à la longue, ils arrivent à des chiffres astronomiques, qui plombent les ménages, les sociétés, la croissance, en transformant le pays en réel enfer fiscal.

    Mon dieu, qu’ils sont nuls.

  • comment ça pue l’entourloupe…

    L’état décide d’une taxe sans rapport avec l’administration ou la société française ?

    bref, le contrôle tentaculaire total.

    Cela dit, je ne vais pas blamer les parties prenantes, mais plutot dire à tout les clients que ce sont des gros cons : c’est eux qui acceptent de payer, et ne pas exiger de savoir comment et pourquoi est redistribuer ce qu’ils cotisent à chaque vol. (c’est le cas de le dire).

    • Merci, mais le nombre de clients captifs sans alternative est effrayant, et les agents d’Air France, sans doute ravis de la taxe vu qu’ils n’en parlent jamais, ne manquent pas pour certains de montrer qu’eux aussi pensent que les clients sont des gros cons.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Jon Hersey. Un article de la Foundation For Economic Education

La croissance de la startup Boom illustre parfaitement la beauté et la puissance des marchés. Ils incitent à expérimenter pour trouver la meilleure réponse aux besoins des clients, car une entreprise gagne lorsque ses clients gagnent aussi.

La startup Boom Supersonic, basée à Denver au Colorado, développe actuellement un avion de ligne qui dépassera la vitesse du son en vol et United Airlines a annoncé son intention d'en acheter 15, avec une option pour 35 de pl... Poursuivre la lecture

Par Michel Negynas.

C’était mon rêve d’enfant de prendre l’avion pour aller à l’autre bout du monde. Mais je pense que vous ne vous rendez pas compte des rêves dont on doit préserver les enfants. L’aérien, c’est triste, mais ne doit plus faire partie des rêves d’enfants aujourd’hui.

Mme la Maire de Poitiers semble considérer que le seul intérêt de prendre l’avion, c’est d’aller d’un point à un autre. Et décide de « préserver » l’enfant de certains rêves… Elle a fait l’unanimité contre elle, car on ne part pas impunément en guerr... Poursuivre la lecture

Par Jean-Philippe Feldman[1. Jean-Philippe Feldman publiera prochainement Exception française. Histoire d’une société bloquée de l’Ancien Régime à Emmanuel Macron (Odile Jacob).]

« L’État paiera », a déclaré le chef de l’État dans son discours du 30 mars. Lorsque nos hommes politiques lancent le concours Lépine de celui qui dépensera le plus, reste posée une petite question, vraiment anodine : qui paiera au final la facture ?

Les lecteurs de Frédéric Bastiat, le plus grand économiste français du milieu du XIXe siècle, se rappell... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles