Complémentaires santé : une nouvelle pompe pour les finances de syndicats

Après le scandale des pots de vin du patronat, des comités d’entreprises, des emplois fictifs dans les administrations et l’Éducation nationale, voici venu celui des complémentaires santé.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Complémentaires santé : une nouvelle pompe pour les finances de syndicats

Publié le 26 octobre 2013
- A +

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Nicolas PerruchotVous souvenez vous du rapport Perruchot ? Sur mon site j’avais alors salué l’hebdomadaire Le Point (une fois n’est pas coutume) pour avoir osé le publier (rapport interdit de diffusion pendant 25 ans, comme un document « secret défense »). Si le lien sur la page du Point ne fonctionnait plus, laissez nous votre adresse courriel via le formulaire de contact de Ma Vie Mon Argent, nous vous le ferons parvenir en format pdf. Un député avait osé braver l’omerta sur le financement des syndicats. Il en a perdu son siège et son travail a été, à l’unanimité des députés, classé interdit de diffusion, puis, classé vertical. Un exemple de plus, s’il en fallait, du déni total de l’État de droit en France….

Vous avez très probablement suivi les péripéties des CE d’Air France, d’EDF, de la RATP, de la SNCF, etc. Vous savez très probablement que 30M€ par an sont détournés de la formation professionnelle au profit des syndicats…

Vous avez très probablement suivi le procès UIMM et l’aveu des dirigeants de la branche métallurgie du patronat concernant les millions d’euros versés aux syndicats et les pots de vin à leurs dirigeants…

Eh bien dites vous que cela n’est pas terminé et que, comme je l’avais déjà laissé supposé, Marisol Touraine prépare le contournement de la décision du Conseil constitutionnel pour rétablir le financement occulte des syndicats par le biais de l’obligation faite aux entreprises de souscrire une complémentaire santé…


Sur le web

Voir les commentaires (19)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (19)
  • Despotisme démocratique, opacité, corruption et connivence…Il semblerait que l’état de droit soit un concept vaporeux en France, plutôt qu’une entité réelle.

  • Il est évident que les mutuelles mais surtout les institutions de prévoyance sont des pompes à fric au service des mafieux s’engraissant au détriment de la santé des salariés.

    Tôt ou tard (le plus tôt sera le mieux), il faudra dissoudre (accessoirement enquêter sur les agissements de) l’ensemble de ces organismes complémentaires et remettre l’assurance santé dans le champ de la concurrence normale de marché, donc aux entreprises d’assurances habilitées, ces dernières étant les seules véritablement sous contrôle démocratique.

    • Est-ce que tu sous-entendrais que les gens (dont je fait partie) qui ont choisi ,sans trop se poser de question, d’avoir une mutuelle santé liée à ma branche professionnelle, se feraient plumer par les syndicats, qui, représentés au conseil d’administration de ce genre de mutuelle, en profiteraient pour remplir la caisse du syndicat au lieu de mieux rembourser les soins ?

  • Un scandale de plus… Mais est-ce le plus gros ?

    Car enfin, le financement des voyages sous les tropiques des copains syndicalistes… ça ne pèse pas lourd face au scandale… des complémentaires !

    Et d’ailleurs, votre papier fait écho à celui de Martoïa sur la « fin du monopole de la sécu ».

    Le scandale des complémentaires, il est là.

    -les « cotisations » de la Sécu augmentent
    -la Sécu rembourse de moins en moins
    -entrent dans la danse les « complémentaires privées »
    -second temps : ces complémentaires deviennent obligatoires
    -les complémentaires cachent les moindres remboursement de la Sécu
    -troisième temps : les « cotisations » des complémentaires « privées mais obligatoires »… augmentent

    Je résume :
    -le Leviathan de la Sécu n’est pas réformé : statu quo
    -au niveau européen, on voit bien l’arnaque avec le « privé obligatoire »… beau caillou dans la chaussure de ceux qui disent que le « monopole de la sécu » est tombé, et que ça réglera tous nos soucis
    -les coûts augmentent

    Alors si au passage, on arrose de quelques dizaines de millions les copains syndicaca-listes, comme faisaient les crapules de l’UIMM… c’est un effet de bord 😉

    Ne tergiversons pas : il ne faut pas chercher à « réformer » ce système, il faut simplement le faire disparaître.

    Son obscénité se voit au quotidien.

    Nous allons les asphyxier, leur couper les vivres. Expatriation, baisse revenus, conso et investissements.

    Et alors, finis les syndicats, fini le CE d’EDF, finis les arrangements entre copains, finis l’UIMM, finis le racket de la Sécu, des complémentaires, etc.

    • Baisse de sa consommation, baisse volontaire de ses revenus et de ses investissements, c’est de l’appauvrissement volontaire. Ce n’est pas une solution. Bien avant d’asphyxier le système, c’est celui qui choisit ces options qui mourra.

      • Pour ceux qui restent. Sinon, bien entendu, la voie royale est l’expatriation.

        Mais dites-moi… si vous réduisiez vos soucis, votre temps de travail, votre temps de transport, entraînant une baisse de 20 % de vos revenus, et à une baisse de conso/investissements de même amplitude… seriez-vous « pauvres » ? Seriez vous malheureux ?

        Personne ne vous demande de faire un régime jusqu’à en mourir.

        Rappel : la TVA c’est 147 milliards de rapine, pardon de recettes pour l’Etat (visualisez à chaque fois Hollande, Taubira, Moscovici, Sapin) par an.

        Avec -20 % on les tue de – 30 milliards. Sur un déficit budgétaire qui est déjà de 80 milliards, c’est pas mal non ?

        Et il faudrait ajouter la baisse impôts sur le revenus, et de l’effet sur la Sécu (baisse des cotisations).

        Bref, le triple effet kiss cool.

        En outre, vous vous trompez lourdement en ne voyant pas l’effet de levier puissant dont nous disposons. Et deuxième fait que vous ne voyez pas : les effets de seuil.

        C’est ça l’avantage des Leviathan… Les effets de seuil terribles et imprévisibles.

        L’état (Hollande, Taubira, Moscovici, Sapin, SNCF, CGT) est tellement obèse qu’il est sur la corde raide.

        C’est une baisse même de quelques points aurait un effet très violent et déstabilisant .

        Enfin, je n’appelle pas cela un « appauvrissement volontaire » (ce qui signifie que l’appauvrissement contraint serait meilleur ?), les expressions qui me viennent à l’esprit sont plutôt :
        -grand éclat de rire
        -sérénité retrouvée
        -intense jubilation
        -espoir
        -liberté

        Mais bon chacun son truc, n’est ce pas ?

    • …/(rapport interdit de diffusion pendant 25 ans, comme un document « secret défense ») ???

      est-ce bien ce rapport dont vous parlez?

      http://www.assemblee-nationale.fr/13/rapports/r4186.asp

      • Waouh! et avec les annexes, en plus! Bravo, ces buses ont du oublier d’effacer cette page, vite, téléchargez le (cliquez sur version pdf et enregistrez sur votre disque dur), quand ils vont s’en rendre compte, ils vont le scratcher!

        grazie mille, Signore Boris!

        • A moins qu’il n’ait été déjà changé je ne vois pas les annexes… il n’y a qu’une page vide d’intérêt alors que les annexes de ce rapport contiennent tout les rapports d’audition.
          Ce sont ces auditions qui sont croustillantes.

      • Donc, si je comprends bien, l’Assemblée Nationale est passible de 15 000 euros d’amende et d’un an d’emprisonnement. J’espère que c’est par député, ça les calmera un peu.

      • Aïe aîe, j’ai prévenu tout le monde alors qu’en fait, ce n’est pas le même rapport Perruchot… C’est un autre rapport ne concernant que les CE….

        Je tiens toujours le rapport interdit à votre disposition…

  • La révolte fiscale a commencé, ça y est, c’est parti. Il y a du grabuge en Bretagne sur l’écotaxe. Si le blessé grave meurt …

  • J’ai soigneusement sauvegardé le rapport Perruchot dans la mémoire flash de mon Mac book et il est disponible à qui veut le lire malheureusement sans les annexes (je crois) qui n’ont jamais été mises en ligne. Je conserve pas mal d’autres rapports tout aussi croustillants mais il faudrait que j’en établisse une liste pour ceux qui seraient intéressés.

  • encore du despotisme pour financer contre l interet des francais les syndicats
    dehors cette goche totalitaire

  • La France a besoin de syndicats libres et réellement représentatifs. Ce qui n’est absolument pas le cas

    • Non, la France a besoin d’être libérée de ses syndicats corrompus et non représentatifs. Il sera toujours temps alors de voir si un manque se fait jour.

      • d’accord avec toi Fortunet. Les syndicats sont nécessaires. Rien que pour faire remonter des infos dans la hiérarchie. Un syndicat est nécessaire. C’est la lutte des classes et les planqués qu’il faut virer

  • La France est un pandémonium!
    La France a besoin « d’un contre-pouvoir » que nous n’arrivons pas, nous citoyens dotés de réflexions, et bon sens à créer ; c’est hélas navrant et très grave pour ce Pays. Pour ma part, il y a longtemps que j’ai pris la décision de dénoncer TOUS LES TRAVERS DE LA SOCIÉTÉ POLITIQUE, de DROITE OU DE GAUCHE … »PEUT ON ENCORE SAUVER LA FRANCE »
    J’ai un doute sur la politique =
    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=LiGp9H5D4TQ
    Rappel de Mon histoire qui est un exemple de corruption et de violation des lois et des droits de l’Homme en France! = Cliquez sur les lignes
    Je vous prie donc de trouver mon résumé d’activité d’une page = http://injustice.blog.free.fr/public/Cv_RA_1_page_Communication_15_MAI_2013.pdf
    Trouvez ci-dessous mon dernier communiqué de presse MAJ en 2013= http://injustice.blog.free.fr/public/Communique_Presse_Armenante_Vs_Mariani_2013.pdf
    Rappel de Mes informations sur le BLOG MAJ , Résumé Affaire du Complot en bande Organisée = http://injustice.blog.free.fr

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un article de la rédaction de Contrepoints.

Face à la crise covid qui a durement éprouvé notre système de santé, les Français réaffirment leur attachement à leur liberté de choix selon une étude BVA pour la fondation April réalisée du 19 au 27 juillet 2021. Ainsi, 82 % des personnes interrogées jugent important de pouvoir consulter le médecin de leur choix, même s’il pratique des dépassements d’honoraires. 72 % des Français jugent également important de pouvoir recourir à la médecine non conventionnelle.

L’i... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Thierry Foucart.

Dans un article précédent, j’ai détaillé le financement des complémentaires santé par les assurés : des frais élevés (droits d’entrée, frais de gestion) dans les assurances privées, une cotisation proportionnelle aux salaires dans la plupart des mutuelles. Dans les deux cas, une taxe d’environ 14 %. La gratuité des lunettes et des prothèses auditives est une fumisterie : quoiqu’on dise, c’est l’assuré qui paie, qu’il en ait besoin ou non. Il paie aussi deux fois s’il achète des prothèses non remboursables à 100 % !... Poursuivre la lecture

Par Thierry Foucart.

La loi du 14 juin 2013 impose aux salariés du secteur privé d’adhérer à une complémentaire santé, et à leurs employeurs de financer au moins la moitié de la cotisation de base.

Elle s’inspire d’une enquête effectuée en 2009 par l’Institut de Recherche et de Documentation en Économie de la Santé (IRDES) et a suivi des accords de branche (salariés agricoles, métiers de bouche…) qui mettaient en place les dispositions qu’elle a reprises en les modifiant légèrement.

Pourquoi imposer cette adhésion à une comp... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles