Le déficit commercial français se creuse

Osons une explication inédite de l’accroissement du déficit commercial français.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le déficit commercial français se creuse

Publié le 8 septembre 2013
- A +

Osons une explication inédite de l’accroissement du déficit commercial français.

Par Philippe Robert.

Peut-être suis-je simpliste et même, d’une certaine façon, primaire dans ma perception des variations mercantiles intervenant mois après mois dans notre cher et vieux pays, mais, finalement, un rien m’amuse.

Ainsi en va-t-il du commerce extérieur de la France qui tantôt plonge vers les abysses, tantôt remonte des profondeurs vers la bienfaisante lumière comme un mammifère marin revient à la surface pour reprendre son souffle.

Moi, simpliste et primaire jusque dans mes raisonnements les plus intimes, j’ai peut-être une explication qui, certes, vaut ce qu’elle vaut mais qui ne me semble en fin de compte pas si dépourvue d’intérêt pour autant.

Sans grande surprise, le solde commercial du commerce extérieur de la France pour le mois de juillet 2013 s’est-il établi à – 5,1 milliards d’euros, soit 41,6 milliards d’euros d’importations contre 36,5 milliards d’exportations.

Dans le même temps où le solde commercial repart vers la nuit des grands fonds, on nous annonce que le moral des Français retrouve quelque couleur et, même, de façon totalement irrationnelle, continue de s’améliorer.

Ce qu’il y a d’admirable dans le peuple français encore et toujours sous le coup d’une étrange défaite, c’est son altruisme : trouve-t-il quelque raison d’espérer en l’avenir qu’il pensera, avant tout, à en faire profiter les autres…

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La direction générale des douanes vient de publier les résultats du commerce extérieur français pour 2021, et ils sont extrêmement mauvais.

Le Figaro-Économie du 10 mai titre : « Ce déficit commercial français qui va de record en record », avec en sous-titre : « Sur douze mois le trou atteint désormais 100 milliards d’euros. La réindustrialisation est plus que jamais un enjeu pour l’Hexagone ».

De leur coté, Les Échos avaient titré en février 2022 : « Le déficit commercial : une malédiction française ».

Effectivement, dep... Poursuivre la lecture

Selon Le Figaro, la « France serait confrontée au pire déficit commercial de son Histoire » avec un grand H, comme le prouve un beau graphique (qui n’est ni ajusté pour l’inflation, ni exprimé en pourcentage du PIB...)

Moins 84,7 milliards d’euros en 2021, ma bonne dame ! Probablement moins 100 milliards d’euros en 2022.

Bien sûr, les génies de l’économie que sont nos candidats à la présidentielle dénoncent la chose.

Éric Zemmour vilipende la « face noire, la face terriblement noire » du déficit commercial. Valérie Pécres... Poursuivre la lecture

Par Claude Sicard. Un article d’Entrepreneurs pour la France

Nous avons, dans un article précédent, décrit par quel processus des pays qui avaient une balance commerciale déficitaire sont parvenus à redresser la barre de leur commerce extérieur, et nous avons vu que, chaque fois, ce résultat provenait du développement simultané, et relativement rapide, de un ou deux secteurs de l’économie, de secteurs anciens qui se sont restructurés et sont devenus très compétitifs, ou bien de secteurs nouveaux pour lesquels les a... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles