Nouvelle décollecte pour l’assurance-vie

Après un premier semestre positif, l’assurance-vie reperd de son attrait. Un désamour causé par le maintien de la crise de l’euro ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Nouvelle décollecte pour l’assurance-vie

Publié le 27 juillet 2013
- A +

Après un premier semestre positif, l’assurance-vie reperd de son attrait. Un désamour causé par le maintien de la crise de l’euro ?

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Après un premier semestre 2013 positif, les assureurs vie ont enregistré à nouveau une décollecte au mois de juin : – 300 millions d’euros, selon les derniers chiffres de la FFSA et du GEMA. La hausse de 2,2 % de la collecte brute le mois dernier (9,1 milliards d’euros, contre 8,9 milliards d’euros en mai) n’a en effet pas réussi à compenser l’augmentation de 8 % du volume des prestations versées par les compagnies d’assurance-vie (9,4 milliards d’euros).

Cependant, le bilan pour les 6 premiers mois de l’année reste encore positif : la collecte brute s’élève à 62,2 milliards d’euros (+ 7,4% par rapport aux 6 premiers mois de 2012) et la collecte nette s’établit désormais à 7,7 milliards d’euros (elle était négative pour la même période en 2012). L’encours total des contrats d’assurance-vie s’élève à 1 422,8 milliards d’euros, montant en hausse de 4% sur un an.

À lire aussi :

Sur le web

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • Quand on ne peut plus on ne peut plus!La solidarité oui la ruine non!La punition des entrepreneurs non!L’absence d’une monnaie saine or et argent non!Entretenir des parasites sur fonds publics non et mille fois non!Je passe sur les rentes dignes de l’ancien régime octroyés à certaines professions!Alors êtes vous toujours anti liberté?

  • Personne n’a encore compris que l’assurance vie n’était qu’un support au même titre que le pea , par exemple; or, il y a encore maints actifs pourris qui traînent ici ou là. Le montant de vos gains annuels est donc surévalué. Quand çà va faire boum, les dégâts seront terribles et irrémédiables.

    • Le PDG d’Axa Henri de Castries monte au créneau pour dénoncer toute idée gouvernementale d’envisager de « piocher » dans l’assurance-vie pour financer les dépenses publiques.
      Cela prouve bien que les grands patrons de l’assurance sont au courant
      qu’il pourrait y avoir une spoliation de l’épargne.
      ———-
      L’assurance-vie, ce n’est pas une caverne d’Ali Baba!
      Ni une poche dans laquelle on pourrait puiser pour la simple raison que les impôts ne rapportent plus assez.
      Il s’agit de l’épargne des Français. Et notre devoir moral et juridique, à nous autres assureurs, est de la protéger.
      Cette épargne s’investit naturellement à long terme. Il ne serait pas raisonnable de bouleverser son régime fiscal qui est équilibré, puisque pour en bénéficier l’épargnant s’engage sur huit ans.
      Le rapport Berger-Lefèvre a d’ailleurs confirmé le rôle positif que peut jouer l’assurance-vie dans l’investissement de long terme, et la profession a fait des propositions permettant de conforter ce rôle.
      —————————-
      http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/08/02/20002-20130802ARTFIG00483-le-niveau-des-prelevements-a-franchi-les-limites-du-raisonnable.php

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Pour épargner, commencer par définir ses objectifs

La première priorité pour bien placer son argent ? Savoir ce qu'on veut en faire, ce qu'on aura besoin d'en faire et quand. Il est essentiel de commencer par vous demander pourquoi vous mettez de l'argent de côté : pour un projet à court terme ou à long terme ? Pour un objectif précis comme un achat immobilier ou les études de vos enfants ?

Cette première étape vous permettra ensuite de choisir les produits appropriés. Elle ne doit pas être négligée, faute de quoi vous risqueriez de so... Poursuivre la lecture

L’assurance vie est le placement préféré des Français, avec près de 1900 milliards d’euros d’encours. Des millions de Français épargnent régulièrement sur leurs contrats d’assurance vie. Et pourtant, ils sont nombreux à mal connaître ce produit d’épargne et à ne pas savoir comment bien l’utiliser pour investir. Explications.

Rappels sur le fonctionnement de l’assurance vie

Avant tout, rappelons que l’assurance vie est un placement qui génère des intérêts et des plus-values (ou moins-values). Les épargnants détiennent une créance auprès... Poursuivre la lecture

Mise à jour janvier 2022

Sans grande surprise, après les rumeurs qui l'annonçait depuis 2021, le taux du livret A a été remonté à 1 % annuel. Une première depuis une décennie.

C'est une mauvaise nouvelle pour les épargnants français, contrairement aux apparences : le livret A accumule en effet des montants bien trop élevés (plus de 10 000€ en moyenne !), qui rapporteraient bien plus ailleurs. Le gouvernement encourage pourtant encore et toujours les Français à aller sur de l'épargne réglementée au lieu de meilleurs placements.Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles