Flambée raciale en France et aux États-Unis

Émeute à Trappes suite au contrôle policier d’une femme voilée, manifestations aux États-Unis de jeunes Noirs contre le meurtre d’un des leurs : deux événements en apparence semblables. Pourtant France et États-Unis ont deux conceptions différentes de la « diversité ».

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Flambée raciale en France et aux États-Unis

Publié le 23 juillet 2013
- A +

Émeute à Trappes suite au contrôle policier d’une femme voilée, manifestations aux États-Unis de jeunes Noirs contre le meurtre d’un des leurs : deux événements en apparence semblables. Pourtant, France et États-Unis ont deux conceptions différentes de la « diversité ».

Par Guy Sorman.

Nuit de violence à Trappes.

Simultanéité troublante : à Trappes dans la banlieue parisienne, la police et de jeunes arabes s’affrontent, tandis qu’aux États-Unis, de jeunes Noirs manifestent contre le meurtre d’un des leurs (Trayvon Martin) par un vigile autoproclamé, George Zimmerman.

La France a un « problème arabe » et l’Amérique, un « problème Noir ». Mais le traitement, des deux côtés de l’Atlantique est radicalement opposé, reflet de deux sociétés qui ont adopté des conceptions opposées de la citoyenneté. Aux États-Unis, ce qu’il est convenu d’appeler la « diversité » est acceptée, encouragée même : les minorités reconnues comme telles,  noires en particulier, sont intégrées, depuis cinquante ans, par des quotas implicites (affirmative action) sous le contrôle des juges. En France, la diversité est réfutée, chacun devant se rallier – par contrainte légale si nécessaire – à une définition unique de la citoyenneté et de la laïcité : la laïcité, religion nationale en France, impossible à traduire en anglais et généralement incomprise par les Américains.

C’est ainsi qu’à Trappes, l’interdiction du voile islamique intégral (niqab) par une loi de 2010, a provoqué le 19 juillet un contrôle de police qui a déclenché une émeute. Tandis qu’aux États-Unis, légiférer sur des signes religieux ou le port d’un vêtement est impensable et contraire à la Constitution : tout récemment, une jeune employée voilée licenciée de Disneyland a été réintégrée dans son emploi par un juge ; il y a deux ans, deux écolières voilées, exclues d’une école de l’Oregon, furent également réintégrées par la justice. Une affaire similaire s’était produite à St Gall en Suisse et conclue sur le modèle américain ; à l’inverse, la Belgique suit le modèle français de la prohibition.

Les dirigeants américains n’hésitent pas à critiquer l’interdiction française du voile dans les lieux publics. Le Président Obama y fit allusion dans un discours du Caire en 2009 et le Secrétaire d’État, John Kerry, commentant en mai le rapport annuel du Département d’État sur la liberté religieuse, a assimilé la loi française à de l’Islamophobie – ce qu’elle est objectivement puisqu’aucune autre religion n’est de fait visée par la loi de 2010. Confrontées à ces critiques, les autorités françaises y devinent un jeu diplomatique américain pour se rapprocher du monde arabe. Certes, mais encore une fois, ce sont deux conceptions de la société qui s’affrontent, libérale en Amérique, antilibérale en France. Que la droite ou la gauche soit au pouvoir en France n’y change rien : il règne sur le sujet une belle unanimité.

Française ou américaine, aucune des deux approches de la diversité n’est parfaite : chacune génère ses contradictions, malaise, violence, racisme. Par-delà le débat philosophique, n’est-ce pas au final l’économie qui décide ? L’intégration de la moitié de la population noire aux États-Unis dans des emplois stables, a généré une classe moyenne, ce qui a beaucoup atténué le « problème Noir » par rapport à ce qu’il fut il y a trente ans. En France, la non intégration des jeunes, arabes en particulier, assortie d’une répression policière dont ces jeunes sont la cible première, aggrave notre « problème arabe ». L’absence totale de réflexion sur le marché du travail en France,  codifié de manière à le rendre impénétrable pour les jeunes non qualifiés, favorise évidemment les passions islamistes.

Voir les commentaires (38)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (38)
  • Totalement d’accord avec l’auteur, l’économie est le meilleur remède, loin devant tout les autres. En France, on l’oublie systématiquement… Comme si rien n’était économique, et tout était gérable par le politique, voire par les symbôles, la communication et autres manipulations de l’opinion

  • Une raison simple : ces gens sont in-intégrables et inemployables. L’expulsion pure et simple « à l’algérienne » est la seule solution.

    On en parle pas de l’arabe francisé de classe moyenne, mais du wesh certifié import : notre ancien cas social, mais en plus grave car résultat de l’association de l’in-employabilité et du manque d’éducation à la violence et l’impunité. On parle quand même de gens qui tuent pour refuser de remplir un constat, pour une cigarette ou un regard de travers…

    J’en ai eu au boulot (un dirlo qui voulait faire du social) : grossiers, arrogants, ultra feignants, absents… et détestés de leurs coreligionnaires diplômés. Et qui en plus se plaignent de leur petite paye (pardon, mais dans ma boite, un ingé commence à 1500 euros nets, avec bac-2 ils ne peuvent espérer que le smic).
    A contrario, mon ancien patron (lui aussi un bac-2, mais pas du tout de gauche) n’a jamais de problèmes avec ses embauches : il prend des candidats issus uniquement de son groupe ethnique, ou des fils de bonnes familles.

    Aux USA, la justice est tout sauf laxiste : 1 noir sur 9 est en prison, et les flics ont la détente facile. En France, on est puni d’un stage de char à voile pour viol, et un filc doit presque remplir 3 formulaires avant de tirer.
    Il y a aussi une autre différence : le communautarisme américain interdit de fait la redistribution et l’entraide étatique, car les communautés sont rivales entre elles, et sont elles mêmes des systèmes de solidarité.

    • Autant l’analyse de M. Sorman peut être discuté mais le commentaire du sieur Delzaron est juste ahurissant ! Autant de temps passé sur contrepoints et sortir des âneries pareilles, on se demande comment fonctionne votre cerveau…tiens ça doit être un cerveau « arabe » dans un corps « normal » !

      M. Sorman, Qui vous dit que c’est les arabes? Comment définissez vous un arabe? Savez vous qu’aujourd’hui dans les cité, vous avez des Noirs, des jeunes d’origines maghrébines (car il ne sont pas plus arabes que les noirs américains ne sont Guinéens ou camerounais) et des français « pure souche » ! Dans tout ce méli mélo vous avez des groupes qui veulent faire les caïds (Dans ces bandes, on en trouve de toutes les couleurs et de toutes les origines des parents, car ils sont tous français pour la plus grande majorité !)

      Et Voilà le drame! Au lieu de dire à ces gens…Ola! Halte, tu es français, tu brûles des voitures, tu vas à la case prisons ou travaux forcés ou je ne sais guère, mais on nous ressort à chaque fois la même rengaine, l’immigration… (Comme le fou furieux plus haut qui veut les renvoyer je ne sais ou???)

      Non, ils sont français, né en France, grandis en France, en banlieue certes mais aux dernière nouvelles c’est des territoires Français…(Faut il critiquer l’immigration de leur parent, le droit de naissance, le droit de sol, c’est un autre débat!). Les arabes sont en Arabie Saoudite, là on est face à une espèce de caïds qui se croient tout permis, qui parlent 3 mots d’algériens, de tunisiens ou de marocains tout au plus et qui sait dire Allah !

      Faites un tour en banlieue vous verrez qu’on c’est un monde parallèles, un microcosmes de tout est n’importe quoi.

      Je suis étranger monsieur, j’ai un titre de séjour et j’en connais des centaines dans mon cas… Vous savez quoi? Ils se tiennent tous à carreaux et respectent les lois car s’ils sont venus ici, c’est pour un autre vie, une sorte de rêve français, mais à l’inverse du rêve américains, il resteront, je resterais toujours étranger…et assimilé à ces français qui veulent se faire passer pour des étrangers !

      Bref, il y a des moments ou il faut ressasser les mêmes conneries et essayer de « step back » pour mieux cerner la situations et comprendre un ptit chiwya ce qui se passe.

      On est le 23 Juillet, (bientôt le 31) je vais aller envoyer mon chèque à l’URSSAF, aller bosser et dans un mois renouveler mon titre de séjour avec la gorge serré car je suis assimilés à ces pourritures avec lesquels je n’ai rien à voir si ce n’est la couleurs de peau et la forme du visage…mais qui sont français comme vous. Que vous le vouliez ou non !

      • Votre vie en france m’a l’air vraiment difficile, à votre place je rentrerais dans mon pays d’origine. A moins que votre pays d’origine ne soit pire que le mien ? Dans ce cas, je n’apprècie guère qu’un étranger critique mon pays, et pas le sien.

        • Est-ce seulement votre pays et avez-vous donc un droit sur toute personne y résidant ou y séjournant ?

          • J’ai un arrière grand père mort pour la France, un grand père qui a fait 4 ans de camp. La terre de mes ancêtres est aussi la mienne,j’estime avoir mon mot à dire sur qui rentre, qui reste, qui sort, monsieur le cosmopolite.

          • C’est notre pays car nous n’en avons pas d’autre.

            C’est le berceau de notre culture et de nos ancêtres et nous avons le droit de le préserver.

          • Oui tiens allons (re)batir des églises en algérie et y installer des commautés jambon-beurre / saucisson, pour voir comment cela va etre recu – rien que pour voir la tolérance a géométrie variable de ces petits anges de « Francais nés en france »

      • Le probleme jojo c’est qu’on a plus envie de prendre de gants pour dire aux arabesleurs quatre vérités. L’état nous demandait de prendre des gants de velours pour cela, soit. Maintenant il nous demande d eprendre des gants de verre, ou carrément de nous couper les mains. Ca commence a suffire. Plus on prends de gants, plus on se fait taper sur la tête.

      • L’autre jour dans le flot de la circulation, pour sortir d’un parking je me glisse entre deux voitures, hop prestement, au moment ou une des voitures s’engage dans mon parking; je prend sa place dans la circulation. Arrive derriere une golf sport toutes options a 70000€, qui me voyant accellere , me colle au cul en faisant mine de « tu vois j’ai failli te rentrer dedans », et appel de phares / gesticulations du conducteur. Il me colle au pare choc et vient se mettre a ma vitre au feu suivant ; je vous livre les propos, parce que c’est aussi ca le « vivre ensemble ». Il me dit : wah enc*lé allez sort de ta voiture je vais enc*ler ta mère allez sort de ta voiture!! Je lui dit que il y avait la place de passer et que c’est lui qui a accéléré pour créer un problème. Il est resté sans voix, mais seulement une seconde. « Allez descend je vais t’expliquer salle b*tard … etc etc. » Je vous passe le reste. Il m’a poursiuivi sur 12 feux, m’est passé devant et m’a pilé au nez; j’ai même pas eu la présence d’esprit de prendre sa plaque. Pourquoi faire de toute facon?

        J’ai envie de dire « bien sur »; mais il se trouve que c’était un arable. Et franchement Jojo, qu’il soit « Francais né en france », ou pas, ce quiest écrit sur sa carte d’identité, je m’en fous. J’en ai ma clauqe de ces comportements, statistiquement très très très fréquents.

  • « le meurtre d’un des leurs (Trayvon Martin) par un vigile autoproclamé, George Zimmerman. »

    … C’est légèrement orienté vous ne pensez pas? J’ai suivi le procès de manière assidu et ce n’est pas du tout ce qui en ressortait.
    Après évidemment si l’on se base sur les résumés supposés objectif de la presse américaine…

    L’affaire Zimmerman n’a en soi aucune importance, une telle médiatisation n’a été permise que grâce aux antifas et autres pseudo victimes (qui n’allaient pas rater l’occasion de pousser une petite lamentation), à ceux qui voulaient éclipser le procès de Bradley Manning de l’horizon médiatique, et finalement quelques lobbys anti-2nd amendment qui ont dû aussi se saisir de l’affaire avec délectation.

    L’impact est mineur sur les Etats Unis (enfin d’après ce que me raconte mes correspondants), ce sont surtout les gens suscités et les médias qui font le bruit.

    « C’est ainsi qu’à Trappes, l’interdiction du voile islamique intégral (niqab) par une loi de 2010, a provoqué le 19 juillet un contrôle de police qui a déclenché une émeute.  »

    Autant je suis d’accord sur la stupidité de cette loi, autant je trouve ça assez énorme de dire que c’est celle-ci qui a provoqué ces émeutes et non pas les comportements hostiles des contrôlés d’une part, et des émeutiers ensuite.
    Si ce n’était par le biais de cette loi, ces émeutes seraient sûrement intervenues pour un autre motif. Ici, elle n’est qu’un prétexte.

    Bref je trouve qu’il y a une légère tendance dans cet article à déresponsabiliser l’individu, vulgairement généralisé ici comme étant « arabe ».
    Mais n’étant pas spécialiste sur ce genre de question, peut être me trompe-je lourdement ^^

  • Il fait juste chaud. Pas trop la peine de chercher plus loin.
    Et tous les ans, c’est la même chose depuis des lustres.
    Pas la peine de chercher midi à 14 heures.

  • Je rejoinss votre analyse sur certains points.
    Mais deux points me paraissent éminemment discutables. La loi sur le Niqab n’est en aucun cas islamophobe. N’oublions pas que ce n’est pas l’Islam qui oblige des femmes à se couvrir intégralement mais une conception dévoyée de l’Islam. On oblige les Témoins de Jehovah à vacciner leurs enfants ; ça va à l’encontre de leur religion (qui est un dérivé du christianisme). On ne parle pas pour autant de christianophobie.
    Quant à l’absence de classe moyenne issue de l’immigration maghrébine, je serai plus nuancé. Cette classe moyenne commence à émerger, pas assez fortement certes, mais elle émerge (je rejoins Jojo sur ce point). C’est bien ce qui emmerde tous ceux (racistes, fondamentalistes, trafiquants) qui ne veulent pas d’une intégration. Sans compter la presse et la gauche dont le fond de commerce est le pseudo anti-racisme et le malaise des banlieues. Sans être aveugle aux difficultés dramatiques de certains quartiers, si on mettait un peu en avant ceux qui réussissent au lieu de toujours montrer la misère, ça aiderait justement à donner plus de perspectives d’avenir…

    • La classe moyenne issue de l’immigration maghrébine existe bel et bien et se développe fortement, quoi qu’on en dise. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder les noms des jeunes diplômés des écoles d’ingé et de commerce. Ce n’est pas une légende. Je pense que c’est un mouvement de fond mais dont l’image pâti énormément de celle des wesh wesh décrits plus hauts. Je pense qu’il y a vraiment deux situations très différentes entre ceux qui ont poussé leurs gosses au cul pour qu’ils fassent mieux qu’eux et ceux qui se sont assis devant la télé en attendant les subsiste du gouvermaman. Malheureusement, je crains qu’ils ne soient majoritaires.
      Ce sont finalement de bons français. Quelques uns qui se crèvent la paillasse pendant que les autres ouvrent la bouche.

  • « Environnement urbain + pauvreté = délinquance. Cette équation se vérifie partout dans le monde, avec ou sans immigrés. »
    ——————-
    Non pas partout, pas dans les chinatowns. Donc le problème est bien racial. Et la délinquance par les sauvageons n’est pas juste cantonnée à l’environnement urbain hein !

    • Je partage votre point de vue mais je ne rejette pas l’argument « racial » de Minitax y voyant d’avantage un problème culturel et social que racial.

      Je m’explique, l’argument de Minitax est clair. On voit partout dans le monde, une réussite de la diáspora est-asiatique tandis que la diaspora africaine et plus largement moyen-orientale (hors Iran, Liban), souffre de problème de chômage et de criminalité (qui sont pour moi des problèmes d’éducation).

      Il faut donc admettre que les immigrants est-asiatiques (c’est une moyenne) ont un niveau social ou d’éducation supérieur aux primo-migrants africains ou maghrebins. On remarque d’ailleurs que les pays d’origine ne sont pas au même stade de développement (économiquement, socialement, politiquement). De même la distance au pays d’origine influent énormement sur la motivation du migrant et donc sur son intégration. En effet, le coût d’émigrer pour un chinois n’est pas le même que pour un marocain qui n’a que quelques km à traverser (en plus de la langue qu’il connaît).

      Le modèle social européen freine l’expansion éco et sociale des populations non qualifiés et leur ôte toute dignité en les enfermant dans des rôles d’assistés. Rajoutez à ca une culture urbaine violente largement importée des Etats Unis. Une société francaise refusant de faire un bilan impartial de la colonisation et vous arrivez à une classe d’individus violents, non éduqués, et qui pensent que la France lui doit quelquechose (de par la colonisation). L’islam joue un rôle périphérique dans tout ca, en étant un petit dénominateur commun culturel au sein de populations n’étant que peu cultivés et très hétérogènes. C’est d’ailleurs moins l’Islam le responsable que la famille patriarcale et la non éducation des mères qui engendrent un manque d’éducation des enfants. Mais il n’y a pas de discrimination à l’éducation en France et donc ces problèmes devraient se résoudre au fil du temps. La libéralisation de l’éco aidera en leur permettant de s’enrichir plus rapidement pour mieux s’éduquer.

    • ben vous citez que des mégapoles avec des noirs et/où des météques (y compris Detroit, ex fleuron de l’industrie occidentale), alors comme argument ça fait un peu flop.

      Prenez plutôt les émeutes de Tokyo, ah non zut, heu disons les émeutes de Berlin après la guerre, ah non flûte et rezut y en a pas eu, alors celles de Reykjavik… enfin bon bref, ça doit bien exister quelque part.

      Et puis musulman, c’est une race depuis quand ? on est islamophobe donc raciste ?

      • « Et depuis quand, l’idéologie d’un libéral serait pour que tout le monde soit pareil, égaux (sauf en droit) ? »

        Si il s’agissait juste de disserter sur les différences raciales en terme de QI ou de délinquance je crois bien que toutes les personnes sensées s’en moquerait complètement. Après tout ça fait toujours un bon sujet de conversation au bar du coin (avec « les noirs sont mauvais en natation et les blancs au sprint »).

        En réalité il s’agit bien de mettre en place des politiques qui viole l’égalité en droit (ne serait-ce que dans le domaine de l’immigration).

    • L’argument classique selon lequel la délinquance est causée par la pauvreté n’est qu’une façon de calomnier les pauvres. (H. L. Mencken)

    • Alors en fait je suis islamophobe et raciste, mais moi je fais la différence entre une race et une idéologie, contrairement à vous, cuistre. Et vous reconnaissez vous même que les villes les plus dangereuses sont peuplées de métèques. Merci. Vos contre exemples foireux m’ont également bien fait rigoler.

    • Supposer qu’il y a un probleme avec les musulmans en france, ce n’est pas dire qu’il n’y a pas de probleme avec d’autres ailleurs; c’est pas parce que rio ou ou bogota ont de la délinquance qu’il n’y a pas de probleme arabe ici.
      C’est un grossier abus réthorique de prendre prétexte de la délinquance a rio de janeiro pour dire a qqun qu’il est islamophobe ici… C’est du n’importe quoi.

  • « Environnement urbain + pauvreté = délinquance »

    Quand on a un toit pour dormir, de quoi manger à sa faim tous les jours, une télé, un téléphone portable, des belles fringues et une voiture, on n’est pas un pauvre.

  • Et pendant ce temps, à Brive, « des jeunes » ont tabassé un militaire et sa femme enceinte, la femme à été hospitalisé et à perdu son bébé, Le lendemain, des militaires se réunissent et vont dans le quartier concernés! Ils y vont non armés. Le ton monte parce que « eh les militaires vous faites quoi chez nous,!!! » je ne cite que les débuts des propos qui sont soft car la suite, vous pourrez l’imaginer amplement! ça commence à courir, forcément ça galope bien en face donc aucun coup aura été donné de la part des militaires! seulement en face, les gens du quartier ont tirer sur les militaires à coups de feu sur les militaires! A l’arrivé des forces de l’ordre et afin de ne pas trop envenimé les choses. Les militaires décident de quitter les lieux sans heurt avec les forces de l’ordre que nous respectons!!! Les jeunes eux, par la suite s’en prendront à eux et aux pompiers venus pour éteindre les différents feu! Aucune interpellation des gens concernés par la mort du petit garçon!!! Par contre le papa et 2 autres militaires sont placés en garde à vue!!!

    Bretigny, il y a les écrous des éclisses du chemin de fer se dévissent tous seul, et les jeunes ne caillassent pas les secours et ne pillent pas les victimes, lol. Aucun n’est écrouer.
    Trappes, le mec qui a agréssé un policien se retrouve dehors le jours même.
    Et un simple manifestant pacifiquement se prend 2 mois de prison..
    ais tout va bien, il n’y a rien qui cloche

    • et oui, les polynésiens ne sont pas des moutons (spécialement ceux qui s’engagent dans l’armée), si la police ne fait pas son boulot ils vont gérer le problème eux-même et à leur façon.
      Par contre pas de trace d’une femme enceinte qui aurait perdu son bébé dans les infos. J’ai un doute sur cette partie de l’histoire, parce que je m’attendrais à bien pire, sur le plan représailles

    • Oui il est effarent de voir le laxisme dans la justice, et de manière générale, de tout ce qui permet d’assurer la sécurité des individus dans ce pays.

      Ma foi, la France offre un système à l’image des mentalités de ses habitants. J’espère que quand la crise atteindra des sommets dans ce pays, assez de cerveaux seront présents pour créer un choc libéral.

  • La discrimination positive est assez mal vue par nombre de libéraux aux USA. Vous pouvez vous référer à Thomas Sowell, économiste afro américain qui offre une intervention très musclée lors d’un débat dans la série de Friedman « Free to choose » (je ne sais plus quel épisode).

    Personnellement je suis contre et je pense que tout bon libéral devrait aussi être contre et proposer l’alternative, mettre ses espoirs d’intégrations des populations vues de manière exogènes dans une prospérité boostée par l’application des résultats d’une science économique qui existe depuis déjà depuis plus d’une centaine d’années et pour laquelle nous nous battons.

    Le facteur numéro un d’intégration est la prospérité économique.

    En ce qui concerne la France, il est évident que le paysage religieux (la religion de la laïcité) sournoisement inscrite dans l’ADN des français par l’éducation républicaine, ne laisse que très peu de place à la liberté religieuse.

  • Aussi concernant l’immigration, il n’y aurait plus de questions à se poser sur l’ouverture des frontières ou non s’il n’existait pas de « droits » sociaux. Cf. Friedman sur le sujet.

  • « Simultanéité troublante : à Trappes dans la banlieue parisienne, la police et de jeunes arabes s’affrontent, tandis qu’aux États-Unis, de jeunes Noirs manifestent contre le meurtre d’un des leurs (Trayvon Martin) par un vigile autoproclamé, George Zimmerman. »

    Humm un petit détail, George Zimmerman à été innocenté, parler de meutre est donc un mensonge.
    Ne tombez pas dans les piège de la gauche par pitier, il faut garder un standard de qualité.

  • mais bi pour une fois je serais antilibéral, j’aurai été prêt a être libéral là-dessus mais alors il ne fallait pas accepter autant d’immigration.

  • J’ai un peu de mal à comprendre vos posts.
    Vous prétendez ne pas être raciste mais vous nous parlez d’intelligentsia juive alliée à la droite nationaliste ». Vous me direz ça change du complot judéo maçonnique. Mais comme par hasard, c’est la faute des juifs.
    « Jusqu’à la fin des années 1970, on avait un petit racisme à papa un peu inoffensif, mais les thèmes de l’immigration et l’intégration n’avaient pas la couverture médiatique qu’ils ont aujourd’hui. » Vous oubliez d’une part que les premières émeutes ont justement eu lieu à cette époque et d’autre part que depuis l’immigration a cru dans des proportions gigantesques.
    Quand à vos exemples de villes « où il n’y a pas un arabe à l’horizon », vous citez Roubaix. J’ai éclaté de rire. ça doit faire longtemps que vous n’y avez pas mis les pieds.

    Bref que la bonne santé de l’économie soit un facteur majeur dans la cohésion d’une société c’est évident. Et je vous rejoins sur ce point.
    Mais on ne peut pas tout réduire à l’économie.

    Sur le reste, un peu de cohérence, un peu moins de racisme ne vous ferait pas de mal

    • Vous nous dites « BHL, Finkelkraut, Rayski, Goldnadel, Elisabeth Levy…tous ces « intellectuels » (lol) se revendiquent eux-même comme juifs, et passent leurs journées à essentialiser « les musulmans » qui seraient un ensemble de personnes pensant la même chose, vivant dans les mêmes conditions, avec les mêmes aspirations. » Pour lire régulièrement certains d’entre eux, je conteste fortement votre lecture. Je ne vois pas d’essentialisation des arabes simplement un point de vue différent des médias mainstream concernant les banlieues (où souvent l’antisémitisme n’est pas latent mais avéré) et le conflit israëlo-palestinien.
      On peut ne pas être d’accord avec eux mais votre soi-disant alliance juif/extrême droite c’est un fantasme. De plus leurs points de vue sont loin d’être homogènes. L’affaire libyenne en est un bon exemple – au passage un « intellectuel » juif qui pousse un gouvernement à intervenir pour sauver des populations arabes…
      C’est pourquoi je maintiens que votre affirmation initiale « essentialise » les juifs. Ce qui mène souvent à l’anti-sémitisme.

      Par ailleurs, pas la peine de me demander de citer des villes prospères où la délinquance est haute. J’ai écrit que je partage en partie votre point de vue sur le lien prospérité/tranquilité.
      Je dis simplement que c’est une condition nécessaire mais pas suffisante.
      D’où mon autre post sur l’importance de l’émergence et surtout de la mise en valeur d’une classe moyenne issue de l’immigration.

      Point crucial car on ne peut pas nier que le repli communautariste en France prend des proportions inquiétantes.

  • En premier point, je tiens à dire que je suis entièrement d’accord avec Jojo. Il faut arrêter l’amalgame jeunes des quartiers = étrangers = arabes = fauteurs de merde. Le mis en cause à Trappes s’appelle Mickaël, 21 ans et cela fait 5 ans qu’il s’est converti à l’Islam.

    En deuxième point, je suis convaincu que le fait de faire le ramadan avec des températures pareils ne doit pas arranger le sens de la réflexion de ces jeunes. La chaleur exacerbant aussi la montée de violence, rendant nerveux.

    En troisième point, la loi sur la Burqua n’est pas stupide en soi si on regarde son fondement autre que religieux. N’importe qui pouvait se balader entièrement voiler et transporter ce qu’il voulait.

    Quatrième point: qui est la conseillère de Obama pour le proche orient ? le savez vous ? N’est ce pas par pur hasard une descendante directe d’un fondateur des frères musulmans ? Renseignez vous et vous comprendrez le pourquoi de la politique US là bas aujourd’hui.

    Cinquième point: je regrette que les forces de l’ordre soient obligées de remplir 6 formulaires avant de pouvoir se protéger, je regrette qu’elles ne soient jamais considérées comme victime.
    Je suis écœuré par la protection qui est assuré par la Justice aux fauteurs de trouble, les pauvres petits qui ont eu une vie misérable dans leur banlieue pourrie. On protège toujours les mêmes avec cette culture de l’excuse au détriment des victimes, les vraies, ceux qui prennent les pavés sur la tronche, ceux qui se font cramer les voitures, ceux qui doivent rembourser par leurs impôts les dégâts occasionnés.
    Victor Hugo a écrit « ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons » belle utopie car le caractère du groupe et l’envi de pouvoir ne sont pris en considération.

    • N’importe qui pouvait se balader entièrement voiler et transporter ce qu’il voulait.

      Ben voyons : il n’y a qu’à interdire les coffres dans les voitures (il n’y a qu’à interdire les voitures pendant qu’on y est), les boites à gants, les sacs à mains, les valises, les poches des pantalons, des vestes, des chemises, les caisses à outils, on ne sait jamais, etc…

      • Demande aux militaires qui rentrent d’Afghanistan s’ils n’avaient pas de craintes quand il voyait une voilée arriver.
        Cherche le nombre de dingues qui se sont fait exploser en étant habillés avec la panoplie intégrale.

        Après, tu pourras effectivement parler ou plutôt te taire. Toutefois, je suis d’accord qu’il est facile de transporter des choses dans les voitures ou ailleurs mais le visage est découvert. C’est ça la grosse différence.

  • « les minorités reconnues comme telles, noires en particulier, sont intégrées, depuis cinquante ans, par des quotas implicites (affirmative action) sous le contrôle des juges »

    voilà qui est très liberal…

  • environnement urbain +pauvreté= délinquance…..faux….j’ai passé des années en cité avec la voie férré comme aire de jeu ; nous étions pauvres , nos parents bossaient , n’avaient droit à pas grand chose comme aide , nous ne sommes pas devenus délinquants pour autant ; il y a 40 ans , nos cités étaient en majorité françaises , tout se passait trés bien……à ce jour , lorsque je traverse ces cités , je ne vois que des familles magrébines , nombreuses , des poubelles qui débordent , des pelouses pleines de déchets , et des jeunes en bagnole à 30000 euros qui se tournent les pouces pendant que nous on va bosser ; les immigrés qui se sont bien intégrés dans notre pays , on en a besoin , ce sont les fouteurs de merde qu’ils faut renvoyer dans leur pays d’origine , ils comprendront mieux ce qu’ils ont perdu ;

    • et comme bien souvent ils ont la double nationalité, on peut les déchoir de la nationalité française sans qu’ils deviennent apatride.

      A savoir qu’un marocain ou une personne dont les parents sont marocains a automatiquement la nationalité marocaine et ne peut pas la supprimer.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Taïwan
0
Sauvegarder cet article

La Chine répète de plus en plus fortement qu’elle est décidée à « réunifier » le pays en annexant Taïwan. Et tout le monde remarque que le terme « pacifiquement » a disparu. Comme il semble que Taïwan ne puisse pas se défendre sans les États-Unis, une guerre à grande échelle est tout à fait possible si ce soutien se matérialise.

Cela me rappelle des souvenirs historiques désagréables.

 

De nombreux précédents de mauvais augure

L’argument « c’est le même peuple, et il doit donc être rassemblé sous notre autorité », a ... Poursuivre la lecture

Par Vibhu Vikramaditya.

L'annulation de l'arrêt Roe v. Wade est une décision historique qui confirme le principe le plus élevé d'une république. Une république naît de la liberté d'association, de la même manière que les individus se regroupent pour former une famille, que celles-ci se regroupent pour former une communauté et que les communautés se regroupent pour former une société.

Dans une situation idéale de gouvernance fondée sur la loi, ceux qui donnent la loi et ceux qui la respectent doivent être les mêmes, car ce n'est ... Poursuivre la lecture

Aux États-Unis comme ailleurs, la novlangue corrompt de plus en plus le langage. Sous l’impulsion de la mouvance woke, on s’efforce de complètement redéfinir des mots afin d’excuser leurs pires exactions.

On croyait le secteur de l’économie protégé de ces inepties. C’est grandement sous-estimer la stupidité des politiciens…

En effet, selon les définitions classiques, les États-Unis sont entrés en récession après un second trimestre de croissance négative du PIB. Ce fut le cas depuis des décennies, y compris sous la présidence de... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles