Baisse de l’emploi à domicile en France

Bercy « découvre » que trop d’impôt tue l’emploi, l’impôt et les cotisations sociales.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013968 emplois à domicile

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Baisse de l’emploi à domicile en France

Publié le 12 juillet 2013
- A +

Bercy « découvre » que trop d’impôt tue l’emploi, l’impôt et les cotisations sociales.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Avant la prochaine destruction des auto-entrepreneurs, nous pouvons déjà voir de près le résultat de la politique aberrante de nos gouvernants sur le marché de l’emploi à domicile. Comme nous le prévoyions lors de la mise en place de leur « réforme », le marché s’écroule et le travail au noir explose, réduisant les recettes de cotisations sociales et augmentant les dépenses sociales par des inscriptions au chômage. Super ! C’est tout juste l’inverse de ce qu’il fallait faire, et c’est tout simplement facteur de paupérisation générale.

Source : LibertarienTV

Contrairement à ce que dit Lechiffre, Bercy ne découvre rien du tout, Bercy est aux ordres d’une bande de politiques idéologues qui croient, comme tous bons socialistes, que l’économie est aux ordres du politique et qu’il suffit de décréter « politiquement » pour que ça fonctionne économiquement. Le pire, c’est que tout ce qui nous arrive actuellement était parfaitement prévisible et parfaitement prévu (voir notre article du 18 septembre 2012).

Le gouvernement avais déjà pris des mesures stupides concernant les pseudo « niches fiscales » qui ont conduit, comme nous l’avions annoncé, à l’effondrement du secteur de la construction – générant un accroissement du déficit de logements et par conséquent un maintien du prix du marché élevé, une perte sèche de cotisations sociales et donc une augmentation du déficit social, une destruction d’entreprises et aussi fatalement de sous-traitants et de fournisseurs qui ne sont pas payés, une destruction d’emplois et enfin au final un accroissement du chômage et des prestations sociales. Les mesures concernant l’emploi à domicile, dont nous venons d’évoquer les conséquences que nous avions aussi prévues, n’arrangeront pas les choses. Le prochain épisode sera celui des auto-entrepreneurs. Car ne croyez pas que les socialistes s’arrêteront en si bon chemin. Leur logique n’est pas économique, mais politique.


Sur le web.

Voir les commentaires (14)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (14)
  • ces cons de socialo…..leur politique de merde me fait perdre des heures de travail et donc de revenus; les mamies avec des petites retraites ne peuvent plus me prendre 16 heures par mois , mais 8 heures seulement ;et ma deuxième activité en tant qu’auto entrepreneur prend du plomb dans l’aile , les clients se serrent la ceinture , sentant que les prochains mois vont être durs ; je baisse donc le montant de mes prestations qui ne sont déjà pas bien élevés contre espèces sonnantes et trébuchantes ; pas de chèques ; j’échange mes prestations contre de la nourriture , ou contre d’autres prestations , du troc quoi ……j’envérrai les épluchures des fruits et légumes au rsi à titre de charges sociales , suis sure qu’ils apprécieront ; j’ai l’impréssion que l’état veut nous affaiblir financièrement pour que l’on soit obligés de faire appel aux aides sociales , histoire de nous enfermer dans un carcan , nous mettre à sa botte ; pour ma part je ne m’occupe plus de leur loies , leur réformes , leurs idées débiles , je fais en sorte de garder mes emplois , de n’importe quellle manière , et de vivre de mes petits revenus sans rien demander ; vu que je possède rien , je n’ai rien à perdre et je vivrai et travaillerai comme bon me semble ;

    • « pour ma part je ne m’occupe plus de leur lois , leur réformes , leurs idées débiles , je fais en sorte de garder mes emplois , de n’importe quelle manière , et de vivre de mes petits revenus sans rien demander »

      tout à fait. il est tant de rentrer en clandestinité. pour ma part, j’ai pris la décision de ne plus déposer à la banque les loyers des locataires qui me sont payés en liquide, même si mon compte en banque est dans le rouge et me coûte des agios. ça me permet de déclarer moins de revenus et donc de payer moins de csg et moins d’impôts. ça me permet aussi de payer en liquide le gars qui travaille dans ma maison. à lui, ça lui permet de payer en liquide son loyer, et ça permet à son propriétaire de ne pas tout déclarer aussi…
      c’est le retour aux relations entre êtres humains, le retour à la confiance, à la responsabilisation de chacun, celui qui s’amuserait à trahir la confiance mise en lui se ferait rapidement éjecter et boycotter de ces circuits économiques.

      oscar n

  • Surtout que Titine de Lille en son temps avait fait la même connerie quand elle était au ministère du travail euh, du chômage ! Elle avait réduit de moitié la déduc fiscale et résultat, les bénéficiaires avaient réduit de moitié sinon plus la demande de travail à domicile. Les socialos sont vraiment des débiles car ils… etc.

    • Tout à fait ! D’ailleurs, pour qui douterait encore que les socialistes sont conscients de ce qu’ils font subir à l’économie de leur pays, Martine avait déclaré à l’époque qu’elle préférait un million de chômeurs supplémentaires plutôt que de laisser créer un seul emploi à domicile.

    • Ils seraient intelligents, ils ne seraient peut-être pas socialistes…

  • Pour le travail à domicile et autres prestations de service aux particuliers, on va faire en France un bond de 50 ans en arrière en revenant à l’époque ou les familles plus ou moins aisées avaient du personnel de maison qui travaillait 12 h par jour pour un maigre salaire en étant nourris et logés. c’est toujours ainsi en Afrique où, vous le savez certainement, il n’y a pas de prestations sociales.

    • Allez parler aux gens qui sont dans le business des services à domicile pour savoir si ils apprécient de passer d’un « maigre salaire », comme vous dites, à pas de salaire du tout à cause de cette fiscalité à la con.

  • Nous essayons tous de donner un sens à la dogmatique socialiste. C’est un exercice vain car il n’y en a pas. Des peuples entiers sont passés au broyeur de cette pensée, rien n’y fait. Telle une mycose, elle prospère sur les plaies de la société. Elle tire sa force de ce réservoir inépuisable des sombres traits de l’être humain amplifiée par la tyrannie du nombre: envie, jalousie, colère, violence … il suinte d’elle une haine devenue ces derniers temps, très palpable. Sombres sont les jours qui nous attendent.

  • Les petits circuits économiques courts sont des court-circuits économiques. Le black, le travail au noir, le de la main à la main est un leurre, un expédient toxique, ça fabrique les pauvres demain.

    • Hippo,
      les pauvres?
      Ne remettons pas à demain ce que des socialistes peuvent faire des aujourd’hui…

      • Je suis d’accord hippo, mais c’est termine , la roue a tournee et je crois qu’on a loupe le wagon de la croissance .
        L’economie va etre pourri par la cause qui toujours la même d’ailleur :
        L’impot tue l’impot, c’est la seule cause je croie et unique et malheureusement nos elites ne l’ont pas compris …

        • Le problème des services à domicile c’est que ceux qui marchent fort sont ceux liés au service des personnes agées à leur domicile
          Mais les personnes agées qui pour la plupart ont recours à ces entreprises ne le font que parce qu’elles bénéficient de la subvention départementale connue sous le noms de APA.
          Pour une heure de sevice facturée environ 19 euros, le département subventionne jusqu’à 15 euros/h, donc la personne agée bénéficiaire n’a que 5 euros / h à payer.

          Ne pensez-vous pas que cette activité économique, en partie subventionnée, ne serait pas économiquement viable dans un système libéral concurrentiel ; Et donc que ce gisement d’emplois dans cette activité est artificiel ?

    • Et le socialisme ou l’Etatisme à outrance, qui consiste à déshabiller toujours plus Paul pour habiller toujours moins Jacques, n’est-ce pas également une fabrique de pauvres ?

  • Merci pour cet article. Il est vrai que trop taxer entraîne la ruine de certaines activités, pire, les entrepreneurs vont voir ailleurs, ce qui n’arrange rien.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Cette fois-ci, c’est vraiment parti : avant-hier, j’ai reçu le premier tract électoral de la présidentielle 2022 dans ma boîte aux lettres ! C’était un petit mot de notre insoumis national Jean-Luc Mélenchon. Enfin, insoumis… À la façon particulière des politiciens incrustés depuis toujours dans le système. Il fut quand même vingt ans sénateur, ministre de Lionel Jospin (PS), député européen pendant huit ans, et il est actuellement député français depuis 2017. Mais bref. J’avais cinq minutes, j’ai lu.

Et puis il ne faudrait pas oublier... Poursuivre la lecture

Après Miss France, Mister France ! Logique. On est pour l’égalité homme femme ou on ne l’est pas. En 2017, Emmanuel Macron avait remporté le titre haut la main. Depuis l’Élysée qu’il occupait depuis peu, il avait brillamment dominé de toute la hauteur de sa pensée complexe le féroce entretien de culture générale que lui avait infligé un Laurent Delahousse plus irrévérencieux que jamais. Cette année, un candidat s’impose à l’évidence dans la compétition. Je veux bien sûr parler de notre fabuleux ministre de l’Économie Bruno Le Maire !

J... Poursuivre la lecture

Par Michel Gay.

En vue de la primaire écologiste dont le premier tour aura lieu du 16 au 19 septembre 2021 et le second du 25 au 28 septembre, Éric Piolle, maire EELV de Grenoble, a dévoilé son mirifique programme vert le 17 août 2021.

Mesures coercitives et interdictions

L’écologiste Éric Piolle promet une trentaine de mesures coercitives toujours plus liberticides pour « atteindre une neutralité climatique dès 2045 », soit 5 ans plus tôt que les préconisations officielles du gouvernement, elles-mêmes en avance de près de 50 an... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles