Baisse de l’emploi à domicile en France

imgscan contrepoints 2013968 emplois à domicile

Bercy « découvre » que trop d’impôt tue l’emploi, l’impôt et les cotisations sociales.

Bercy « découvre » que trop d’impôt tue l’emploi, l’impôt et les cotisations sociales.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Avant la prochaine destruction des auto-entrepreneurs, nous pouvons déjà voir de près le résultat de la politique aberrante de nos gouvernants sur le marché de l’emploi à domicile. Comme nous le prévoyions lors de la mise en place de leur « réforme », le marché s’écroule et le travail au noir explose, réduisant les recettes de cotisations sociales et augmentant les dépenses sociales par des inscriptions au chômage. Super ! C’est tout juste l’inverse de ce qu’il fallait faire, et c’est tout simplement facteur de paupérisation générale.

Source : LibertarienTV

Contrairement à ce que dit Lechiffre, Bercy ne découvre rien du tout, Bercy est aux ordres d’une bande de politiques idéologues qui croient, comme tous bons socialistes, que l’économie est aux ordres du politique et qu’il suffit de décréter « politiquement » pour que ça fonctionne économiquement. Le pire, c’est que tout ce qui nous arrive actuellement était parfaitement prévisible et parfaitement prévu (voir notre article du 18 septembre 2012).

Le gouvernement avais déjà pris des mesures stupides concernant les pseudo « niches fiscales » qui ont conduit, comme nous l’avions annoncé, à l’effondrement du secteur de la construction – générant un accroissement du déficit de logements et par conséquent un maintien du prix du marché élevé, une perte sèche de cotisations sociales et donc une augmentation du déficit social, une destruction d’entreprises et aussi fatalement de sous-traitants et de fournisseurs qui ne sont pas payés, une destruction d’emplois et enfin au final un accroissement du chômage et des prestations sociales. Les mesures concernant l’emploi à domicile, dont nous venons d’évoquer les conséquences que nous avions aussi prévues, n’arrangeront pas les choses. Le prochain épisode sera celui des auto-entrepreneurs. Car ne croyez pas que les socialistes s’arrêteront en si bon chemin. Leur logique n’est pas économique, mais politique.


Sur le web.