Séminaire de l’Institut Coppet sur la démocratie le 28 juin

Séminaire de l’Institut Coppet à Paris ce 28 juin : La démocratie, pourquoi ça ne marche pas ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
dépasser-démocratie

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Séminaire de l’Institut Coppet sur la démocratie le 28 juin

Publié le 10 juin 2013
- A +

Par Damien Theillier.
Le séminaire sera donné en langue anglaise le 28 juin Paris, de 17h à 22h et sera entrecoupé d’un buffet-dînatoire offert. De nombreux livres en français seront vendus à prix d’amis (5 euros).

Entrée libre mais inscription obligatoire ici : http://depasserlademocratie.eventbrite.fr/

Vos dons nous aident à organiser l’événement. Merci de votre générosité !

À propos du conférencier

Frank Karsten est le fondateur de l’Institut Ludwig von Mises hollandais et de Stichting Meer Vrijheid (More Freedom Foundation), une organisation libertarienne qui agit pour réduire les impôts et l’intervention du gouvernement. En collaboration avec Karel Beckman, il a écrit Dépasser la démocratie, pourquoi la démocratie conduit à des troubles sociaux, des dépenses effrénées et un gouvernement tyrannique. Le livre est maintenant disponible en 10 langues, dont le français, quatre autres langues sont en préparation.

L’échec de la démocratie

L’Europe est en crise. La hausse du chômage, des émeutes dans la rue, la désillusion politique, les dettes publiques de plus en plus abyssales. Mais peu blâment le système démocratique pour cela. Dans ce séminaire au ton provocateur Frank Karsten expliquera pourquoi les principes et la dynamique de la démocratie conduisent à ces résultats négatifs. Pourquoi la démocratie est le nouveau socialisme et pourquoi leurs résultats sont similaires.

Le programme

17h – 18h : Accueil avec café et vente de livres à prix réduits.

1) Dans la première partie de la soirée Karsten expliquera les problèmes inhérents à la démocratie et pourquoi elle ne livre pas les biens désirés : la liberté, la cohésion sociale et la prospérité. Il approfondira les nombreux mythes qui caractérisent cette religion laïque dans le monde entier. Avec l’aide de graphiques Karsten illustrera les tendances négatives de la démocratie.

• Introduction
• La démocratie est-elle ce que les gens pensent qu’elle est ?
• La démocratisation contre la démocratie
• Les problèmes inhérents à la démocratie
• Les mythes de la démocratie. Faut-il continuer à voter ? Sommes-nous tous des démocrates ? Etc.
– Questions-réponses

Break : dîner autour d’un buffet.

2) Dans la deuxième partie Karsten présentera une meilleure alternative. Quels exemples peut-on trouver dans le monde indiquant cette alternative ? Comment pouvons-nous aller dans cette direction ? À quoi s’attendre pour l’avenir de la démocratie ? La démocratie a-t-elle frappé un mur de briques ?

• L’alternative logique
• Faut-il viser à transformer la démocratie ?
• Le rôle de la technologie
• Exemples de ce que nous pouvons espérer
• Comment y parvenir ?
• L’avenir de la démocratie

– Questions-réponses

A lire aussi :

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Finn Andreen.

La première partie de l'article se trouve ici La seconde partie de l'article se trouve ici

Si les tendances oligarchiques du système démocratique étaient déjà bien comprises au début du XXe siècle par les machiavéliens, leurs conclusions n’ont malheureusement pas été retenues, même par la plupart des politologues. Cela n’est pas étonnant puisque la majorité n’a jamais pris connaissance des travaux de ces penseurs. Leurs noms sont très rarement cités, que ce soit dans l’enseignement secondaire ou à l’université.... Poursuivre la lecture

Par Finn Andreen.

La première partie de l'article se trouve ici

L’analyse historique et sociologique des penseurs machiavéliens montre que le système démocratique moderne n’est en fait démocratique que de nom. Comme explique Burnham, aucune organisation politique de quelque importance que ce soit ne peut être dirigée par la majorité de ses membres ; sa désintégration chaotique s’ensuivrait rapidement.

De même, aucune société ne peut être dirigée de manière ordonnée par le peuple car le règne de la foule s’ensuivrait, ou c... Poursuivre la lecture

Par Finn Andreen.

Bien que Les Machiavéliens : défenseurs de la Liberté fut publié en 1943, c'est un livre qui mérite une attention continue. Pourtant, cet important ouvrage du politologue James Burnham (1905-1987) reste méconnu du grand public et parfois même des universitaires. Jusqu'à tout récemment, la seule autre édition en anglais fut publiée en 1964. Ce livre n’a pas été traduit en français depuis 1949.

Une recension des idées des penseurs machiavéliens est opportune en raison de la clarté politique qu’elles peuvent appor... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles