Aide à la Grèce : le FMI reconnaît ses erreurs

Faillite de la Grèce (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Le FMIl a admis avoir établi des prévisions de croissance trop optimistes, lors de la mise en place du premier plan d’aide au pays.

Le regard de René Le Honzec.

Le Fonds monétaire international a admis, mercredi 5 juin, avoir établi des prévisions de croissance bien trop optimistes, lors de la mise en place du premier plan d’aide au pays, en 2010. Il doute également du bon fonctionnement de la troïka.