Daniel Hannan en conférence

Daniel Hannan ira donner une conférence à Madrid sur l’avenir de l’Espagne, avec ou sans l’Europe.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Daniel Hannan en conférence

Publié le 25 mai 2013
- A +

Daniel Hannan participera à une grande conférence à Madrid sur l’avenir de l’Espagne, avec ou sans l’Europe.

Par Daniel Hannan, depuis Oxford, Royaume-Uni.

C’est en Espagne plus que dans tout autre pays que l’échec de l’euro est le plus flagrant. Un pays jadis en excédent budgétaire qui fait faillite et est maintenant réduit à la pauvreté et la misère par la seule volonté de sa classe politique, et de l’Europe, pour maintenir l’union monétaire à tout prix. Qui y gagne ? Les banquiers et les Eurocrates. Qui y perd ? Tous les autres.

Je parlerai de la crise à Madrid le 1er juin prochain. Les lecteurs espagnols sont cordialement invités à venir. Envoyez un e-mail à ignacio.morales.suero@aecr.eu

Les hommes politiques espagnols ont déçu leur peuple. Le modèle économique qu’ils ont promu a été un modèle de gouvernement excessif, de centralisation sans raison et de dépendance politique et économique croissante envers le pouvoir. C’est évident pour beaucoup que ce modèle est en échec. Cependant, il y a de l’espérance envers l’initiative individuelle de chacun d’entre nous.

L’Espagne mérite mieux que cela. L’Espagne devrait vivre sous ses propres lois, avec ses propres représentants. L’Espagne devrait être capable de gérer son économie en fonction de ses propres intérêts. L’Espagne devrait libérer une fois pour toutes sa ressource la plus précieuse : ses habitants.

Sur le web

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • la france est un bon exemple pour l’espagne, qu’il y a des peuples, qui ne sont PAS capable de vivre sous leurs propre lois !!

  • Lafôtaleuro? Vraiment? Et el señor Savetier (Zapatero en V.O.), avec les quelques petites centaines de milliers de clandestins qu’ill a régularisées, ça compte pour du beur?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La découverte de l’espionnage pratiqué par la direction nationale du Parti Populaire à l’encontre de la présidente madrilène Isabel Diaz Ayuso a plongé la formation dirigée par Pablo Casado dans une crise inédite. À plus d’un an des élections législatives nationales, son successeur devra faire un choix qui déterminera l’avenir de la droite espagnole : quelles relations le Parti Populaire entretiendra-t-il avec Vox ?

Pablo Casado, un président soumis aux diktats moraux de la gauche

La députée et porte-parole du PP, Cayetana Alvarez de T... Poursuivre la lecture

Par César Casino Capian.

Début octobre, le gouvernement espagnol présidé par le socialiste Pedro Sanchez présentait son projet de Loi de Finances pour l’année 2022.

Basé sur des prévisions macroéconomiques irréalistes, un record de dépenses publiques et de prestations sociales, une augmentation des impôts, une discrimination territoriale et aucune stratégie compréhensible de sortie de crise pandémique, l’orchestre gouvernemental joue de plus belle pendant que le bateau coule.

Pas de doutes, les élections approchent. Mais ... Poursuivre la lecture

Par César Casino Capian.

https://www.youtube.com/watch?v=gtjiN_6f9Yo

 

Le 4 mai, Isabel Diaz Ayuso a été reconduite haut la main à la tête de la Communauté Autonome de Madrid, lors d’un scrutin marqué par une participation record. Seule contre tous, elle a rendu intelligible et populaire un discours passionnément libéral qui, espérons-le, saura inspirer la droite française et européenne.

Une présidente récompensée pour son courage

Les résultats sont sans équivoque : Isabel Diaz Ayuso a écrasé ses adversaires e... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles