Je quitte la sécu : Épisode 9, l’URSSAF dégaine

Depuis près de trois mois, Laurent C. a entamé les démarches de résiliation de la sécu. Chaque semaine il nous livre ses impressions.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Quitter la Sécurité Sociale

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Je quitte la sécu : Épisode 9, l’URSSAF dégaine

Publié le 18 mai 2013
- A +

Depuis près de trois mois, Laurent C. a entamé les démarches de résiliation de la Sécurité sociale. Chaque semaine il nous livre ses impressions.

Par Laurent C.

L’ URSSAF dégaine


27 avril : je reçois mon premier  « avis amiable » avant lancement de la procédure de mise en recouvrement. C’est amiable, c’est gentil. Conformément aux recommandations du MLPS, j’ignore l’amabilité.

Certainement en raison des ponts de mai, les différents monopoles m’ont laissé tranquille depuis le dernier épisode. J’en profite pour une petite revue de presse.

28 avril : les frontaliers entrent aussi dans le combat :

« Quelque 3.000 frontaliers, résidant en France et travaillant en Suisse, ont manifesté samedi dans trois localités proches de la frontière pour demander à pouvoir continuer à souscrire une assurance maladie privée, plutôt que de s’affilier à la Sécu française comme le gouvernement veut les y contraindre. »

Source : Le Figaro

 1er mai : La branche transport désigne sa mutuelle unique obligatoire !

« Les partenaires sociaux de la branche du transport sanitaire (ambulances) ont désigné Carcept-Prévoyance, institution de prévoyance du groupe Klésia, pour gérer le nouveau régime frais de santé qu’ils ont créé à effet du 1er janvier 2014 »

Source : argus de l’assurance

Outre le fait que cette désignation anticipe le vote de la loi prévue le 14 mai, le lecteur attentif notera que les syndicats « ont créé à cet effet » un régime frais de santé ad hoc. On s’étonnera qu’il n’y ait pas eu de mises en concurrence auprès de mutuelles déjà existantes.

14 mai : la loi sur la généralisation de la complémentaire santé adopté

« Le Sénat, contrairement à son vote en première lecture, n’a donc pas prohibé la possibilité pour les partenaires sociaux des branches professionnelles de désigner un ou plusieurs assureurs pour gérer un régime conventionnel santé. »

Source : argus de l’assurance

Dans tous les cas, l’entreprise, et ses représentants du personnel, perdent le libre choix de leur mutuelle. Pire, les entreprises qui comme la mienne n’avaient pas attendu la loi pour faire bénéficier ses salariées d’une mutuelle adaptée à leur besoin vont devoir souscrire à la mutuelle unique désignée par la branche, au mieux avoir le choix dans une des mutuelles désignées. Avec toute l’impartialité avec laquelle la mutuelle unique ou la sélection de mutuelles de branche sera faite par nos chers syndicats !

Ah,  une dernière pour la route : vous connaissiez déjà l’AME (Aide Médicale d’État) permettant à tout ressortissant étranger une prise en charge à 100% de leurs soins en France, ainsi que la CMU (Couverture Médicale Universelle) qui prend en charge tous ceux qui ne cotisent pas à la sécu, et la CMU Complémentaire (Mutuelle totalement gratuite prenant en charge les dépassements de frais de la CMU de base). Je vous présente un 4ème larron méconnu : l’ ACS ou Aide à l’acquisition d’une assurance Complémentaire Santé.

Comme son nom l’indique elle permet à ceux qui ne dépassent pas plus de 35%  du seuil de la CMU, de bénéficier d’une prise en charge partielle de leur frais de mutuelle.

Source : CMU.fr

J’oubliais aussi que pour être en bonne santé il faut avoir le gaz et l’électricité… donc je cite « Grâce à l’ACS, vous pouvez également bénéficier de réductions sur votre facture de gaz et d’électricité. »

15 mai : je rejoins le groupe Facebook « les sortis de la sécu« .

Créé à l’initiative des Médecins ne sont pas des pigeons et en tant que professions libérales dépendant de la sécurité sociale pour leur travail ils sont pris en entre le marteau et l’enclume ! Ils sont donc particulièrement actifs dans le mouvement de sortie de la sécu.

Sur ce groupe il est étonnant de voir les différences de traitement selon la caisse dont on dépend : entre menaces et absences de réponses cela en dit long sur la gestion de la SS.

16 mai : mon courtier poursuit toujours ses recherches pour me trouver une assurance vie européenne en remplacement de la retraite obligatoire. Cela ne semble pas simple car il apparaît que les sociétés européennes ayant des succursales en France, souhaitant ne pas avoir d’embêtement à vendre leurs produits en France, ne prennent pas en charge directement les ressortissants Français et les contraignent à passer par la succursale française. Comme vu dans l’épisode précédent seule l’assurance vie européenne est assimilable à une assurance retraite, pas l’assurance vie française…

A suivre dans les prochains épisodes.

17 mai : en discutant avec mon expert comptable j’apprends que ce dernier cherche aussi à sortir de la sécu et de la retraite ! C’est pourtant pas un joueur et sa profession n’est pas réputée pour la prise de risques outranciers. C’est dire le ras-le-bol général grandissant.

Nous avons pu échanger. Il me confirme que plusieurs de ses clients, surtout dans le médical, ont entamé les même démarches.

A suivre dans le prochain épisode !

Voir les commentaires (28)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (28)
  • Lors de votre inscription a une assurance demandez le numéro d’agreement français et européen selon les directives européenne. Les experts comptables acceptent que entreprises et clients paient des factures a des organismes fantôme. Le problème dans les poursuites que vous allez avoir c’est que personne ne fait son travail comme il faut une facture sans numéro légal ne doit pas être réglé, un huissier doit vérifier l’existence légal de l’origine de la contrainte, etc…. La justice donne raison aux plus grand nombre de demandes, le jour ou les tribunaux verrons que la majorité des gens vont s’assurer ailleurs ,ils finirons par céder, par banqueroute des organismes « secu urssaf msa.. .. Pour les retraites lisez « les retraites ou le mensonge permanent » de Gerard Maudrux2003″bon courage

  • Bravo Laurent, continuez à bien nous informer, nous sommes beaucoup derrière vous. Sinon, autre petite surprise étudiée par notre glorieuse administration: le remboursement de certains soins médicaux, en fonction des revenus.
    http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/des-remboursements-de-soins-fixes-selon-les-revenus-17-05-2013-2810141.php

    • Tenez bon, mon époux cela fait 5 ans qu’il est sortie de la SECU, et franchement notre niveau de vie c’est beaucoup amélioré.
      Nous avons régulièrement un défilé d’Huissier, en dehors de leur travail, ce sont des personnes charmants.

      • @Black Mamba

        Votre témoignage détaillé serait fortement apprécié. Pourriez vous nous expliquer comment vous avez fait ? Avez vous une retraite ?
        Merci d’avance

  • @Black Mamba
    « Nous avons régulièrement un défilé d’Huissier, en dehors de leur travail, ce sont des personnes charmants »
    Je connais même un cas de coup de foudre entre une huissière et celui qu’elle était venue saisir … aucun rapport avec la « contrainte par corps » 🙂 … ils se sont mariés depuis.

  • 28 avril : les frontaliers entrent aussi dans le combat :
    « quelque 3.000 frontaliers, résidant en france et travaillant en suisse, ont manifesté samedi dans trois localités proches de la frontière pour demander à pouvoir continuer à souscrire une assurance maladie privée, plutôt que de s’affilier à la sécu française comme le gouvernement veut les y contraindre. »

    il faut préciser, les 3 000 frontaliers, c’était à pontarlier, petite ville frontière de 19 000 habitants avec une météo de chien. ce qui était assez inattendu, les frontaliers ayant la réputation d’être très individualistes. étant moi même frontalier, j’ai participé à ce défilé. à la tête du cortège, il y avait le maire avec son écharpe tricolore.

    il faut préciser que actuellement, avec les assurances privées en france, on est mieux couvert que la sécu, par exemple, je paye actuellement 100 euros par mois d’assurance maladie, avec aucune option (mais c’est mon choix).
    si je prenais la moins cher en suisse, ce serait aux alentours de 250 euros par mois.
    et ce qui est prévu pour mai 2014, avec le transfert automatique et autoritaire sur la cmu, la cotisation pour l’assurance maladie sera d’un pourcentage de son revenu fiscal de référence, donc y compris les autres revenus que ceux du travail… ainsi, mes locataires me payant un loyer, je devrai payer la cmu sur mon bénéfice foncier… sans être plus malade ou mieux remboursé quand je le serai.
    j’ai fais une simulation, selon les informations que je possède, je devrai payer entre 700 et 800 euros par mois pour une couverture moindre que celle que j’ai actuellement.
    pas sûr que le moment venu je sois volontaire pour me faire détrousser ainsi. au lieu de leur donner 700 euros par mois, j’irai peut être leur réclamer 2 700 euros par mois au titre des assedics, les locataires continuant à me payer leurs loyers… mauvais calcul de la part de l’état.

    oscar n

    • >j’ai fais une simulation, selon les informations que je possède, je >devrai payer entre 700 et 800 euros par mois pour une couverture >moindre que celle que j’ai actuellement.

      Dès que vous serez assujettis à la Sécu, ils vont vous tomber dessus
      avec la CSG-RDS ( encore env. 10% )

      Rajoutez donc 500-600 Euros et là, l’addition
      va devenir lourde….

      L’idée est de taxer les frontaliers en Suisse comme des indépendants.

      Et le nombre de gens concernés est de 130 000.

      amariz va faire des affaires……

      en attendant, frontaliers en Suisse, commandez déjà les
      prospectus pour les assurances remplacant la Sécu ici :

      ( histoire de mettre la pression aux branquignoles qui prétendent vous tondre….)

      http://www.libreassurancemaladie.com/index.php?f=demande

  • @Laurent C
    Sur le site Amariz : »Pour obtenir un devis, ou si vous avez des questions, merci de remplir le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons très bientôt. »
    Pas de formulaire ni zone à « cliquer » .
    Cherchent ils vraiment de nouveaux clients?

    • Si vous cliques « Contact et Devis  » tout est Clair.

      Gadfly

      • Juste une question: vous êtes atteint d’une maladie couteuse en terme de traitement (par exemple diabète soigné par dialyse), est ce que vos assurances privées vont vous prendre en charge?

        • @naughtyboy
          Amariz rembourse prend en charge et rembourse sur la même base que la sécu. Pas plus. Pas moins. Donc pas de surprise.
          Il y a en revanche un plafond de prise en charge annuel (voir épisode 1). Cela dit ce n’est pas normal que pour la sécu il n »y ait pas de plafond de prise en charge. On a jamais vu une assurance illimité…. C’est bien pour cela qu’il y a un déficit remboursé par nos impots.
          Donc en fait je paye 2 fois : 1 fois pour Amariz, et 1 fois par mes impôts pour le trou de la sécu que j’ai quitté.

          • Vous écrivez : «On n’a jamais vu une assurance illimité» (sic) et vous vous trompez.
            En effet, même des assureurs privés proposent une assurance illimitée : celle de la responsabilité civile automobile. Il s’agit d’une obligation légale à partir du moment où vous souhaitez conduire une voiture.

            Mais votre erreur n’est guère étonnante. La démarche même de «quitter la sécu» est une erreur. Vous le dites vous même sans avoir peur de vous contredire, puisque vous remerciez d’avance «la sécu» de vous accepter de nouveau dans son giron lorsqu’AMARIZ ne voudra plus de vous à un prix raisonnable. Et vous la remerciez d’assurer vos cinq enfants sans surcoût pour votre épouse.
            Vous pensez bien que si trop de monde fait comme vous, «la sécu» ne garde que les «mauvais risques» (comme les familles nombreuses) et fait faillite. J’ai d’ailleurs cru comprendre que c’était votre but. Que gagnerez-vous à ce jeu ? Rien, puisque vous pensez bien que vos compatriotes ne vous laisserons pas tomber. Plutôt que d’appeler cela une assurance maladie, la loi renommera cela en impôts pour le système de soin universel.

            Je vous adresse donc toutes mes félicitations pour ce combat que je trouve stupide et perdu d’avance, et vous remercie de faire tourner les études d’huissier et les tribunaux.

  • J’apprécie particulièrement la série d’articles qui sont très instructifs. Souhaitant m’installer en libéral, je suis très attentif a mes futures charges…
    Je suis tombé en faisant 2-3 recherches sur cette page de la SECU:

    http://www.securite-sociale.fr/Le-monopole-de-la-Securite-sociale

    • @biganon : hallucinant la page de la sécu ! surtout que forcement ils mentent ?

      • les assocs de frontaliers pourraient être le volant critique pour faire
        appliquer le droit europeen, car Reichman est seul et bien âgé. Ils ont
        les moyens pour les batailles jurudiques et le nombre pour eux.

        Mais ils semble que pour l’instant, ils soient encore fascinés par les ors de la république…..et essayent de négocier un rabais sur la ponction
        de 23% du brut qui montre son nez ( 13% CMU + 10% CSG )

        Mais comme leurs responsables sont souvent d’anciens syndicalistes ( même s’ils se défendent d’être un syndicat ), il est à craindre qu’ils soient eux aussi enchainés par le Tabou que représente la Sécurité Sociale et ne puissent pas envisager autre chose.

        Comme dit Reichman, des intérêts très puissants sont en jeu.

        l’Avenir nous le dira…

  • Dossier spécial « quitter la sécu » dans le dernier Valeurs Actuelles du 23 Mai. Votre serviteur y est cité en bonne place. Révolte !

  • On attends tous l’épisode 10 ….

  • J’ai quitté la sécu il y a 20 ans , a l’époque du CDCA, de Christian Poucet, mort assassiné à cause de son combat. Je cotise å Amariz depuis cette date. Au début cela a été difficile.Contraintes â payer, tribunal sécurité sociale ( pas trop difficile de se défendre, ils ne prennent pas d’avocat( pas les moyens, c’est un représentant de la caisse qui vient, et n’a aucun argumement )…. Il m’ont complètement lâchée depuis bien longtemps. Pour ma retraîte je me suis fait une assurance vie au Luxembourg de façon officielle. Je suis en SARL, pestataire de service pour ma boîte. J’ai monté une holding. Ma fille qui a 1% des parts est gérante non appointée et perçois des dividendes à hauteur de sa participation. donc pas grand chose. Quant a moi la prestation étant assurée par la holding ( soumise IS ) donc pas grand chose, revenus 44 000€ par ans, je redone la TVA…. Et j’ai un impôt minimal en ce qui me concerne. Voilà, c’est possible de leur échapper légalement.

    • @sylvie : bravo pour le combat et merci du témoignage

    • Bonjour. Je suis intéressé par votre montage société, afin d’échapper au max. Vous pouvez revenir vers moi en MP.

    • Bonjour,
      @sabine ,
      pouvez vous expliquer si vous avez eu la situation : répondre aux appels d’offre de marché public qui exige une attestation RSI ? et comment cela s’est il passé en l’absence de cette dernière?
      Cordialement

  • Bonjour

    Je fais partie de ces français qui en a marre de mettre de l’argent dans ce gouffre qui est le système social français.

    Cependant je suis salarié et je crois que ça serait difficile de sortir aussi « facilement » de ce système mafieux.

    J’avais envisagé de partir de France pour sortir de ce carcan, mais je me dis après tout je suis français et j’aime mon pays mais je déteste ce système bureaucrate.

    Donc je suis fortement intéressé pour enfin de sortir de ce système.

    Cordialement

    Christophe

  • JE SUIS AVEC INTÉRÊT LA PROGRESSION DE VOTRE PARCOURS DU COMBATTANT

  • Bravo !
    je suis Gérant de deux sociétés dans le bâtiment , j’ai créé une hoding qui détient les parts sociales que j’ai dans ces sociétés , ma Holding me paye et paye 1500 euo de RSI / mois environs…..j’ai ai raz le bol.
    j’ai décidé de me lancer .
    mon épouse étant elle aussi asservie au RSI , nous allons entamer les démarches.
    merci pour cet espoir que vous donnez à tous les indépendants.

  • Bonsoir
    ya t il un épisode 10?
    Merci

  • Bonjour et merci pour ce magnifique combat contre les piranhas de France. Je suis dans un peu similaire étant frontalier suisse. C’est de l’abus de pouvoir qu’a l’administration française. Je suis salarié d’une entreprise étrangère, résident en France et je dois être obligatoirement à la CMU et je dois payer le CSG et la RDS sur l’ensemble de ce que je gagne. Je ne comprend pas…Ils sont bien contents que je paye mes impôts en France et pas une petite somme mais il leur faut encore enfoncer le clou. la CMU sera à terme à hauteur de 8 % du salaire net imposable. Votre combat est justifié et bien d’autres vous rejoindront. NON AUX RAPACES

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Récemment, la Cour des comptes a refusé de certifier les comptes de la Sécurité sociale pour des raisons de fiabilité sur le montant de son déficit. Entre autres : un désaccord de près de 10 milliards d'euros sur le déficit du régime général entre 2020 et 2021… mais aussi des erreurs importantes sur le versement des prestations de retraite.

Cela n’aura échappé à personne : en plus d’être une gabegie financière, la Sécurité sociale souffre d’un cruel manque de transparence. Aujourd’hui, le niveau d’étatisation est tel que la France occu... Poursuivre la lecture

Charles Prats
0
Sauvegarder cet article

Par Claude Sicard.

On apprend par le journal Libération que le magistrat Charles Prats est placé sous enquête administrative par notre ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, en raison des révélations contenues dans son dernier livre sur l’importance faramineuse des fraudes sociales dans le pays : en effet, il les évalue à pas moins de 52 milliards d’euros par an.

On comprend que cela dérange nos responsables politiques, d’autant qu’il s’agit de fraudes imputables pour une bonne part à des ressortissants étrangers ou issus ... Poursuivre la lecture

Par Patrick de Casanove.   

La Sécurité sociale a été créée par les Ordonnances de 1945 :

 « Art. 1er. — Il est institué une organisation, de la sécurité sociale destinée à garantir les travailleurs et leurs familles contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leur capacité de gain, à couvrir les charges de maternité et les charges de famille qu’ils supportent. »

Elle a pour objectif de « de protéger les individus des conséquences de divers événements ou situations, généralement qualifiés d... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles