Hollande s’exerce au remaniement, le regard de René Le Honzec

Le regard de René Le Honzec sur un possible remaniement ministériel.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013791

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Hollande s’exerce au remaniement, le regard de René Le Honzec

Publié le 7 mai 2013
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Ridiculisé par la côte de confiance la plus basse de la Vème, Flanby va faire comme tous les clampins qui l’ont précédé: remanier. Il n’y a que dans l’esprit nécrosé des politiciens pour croire encore que ce genre de faribole duperait encore les Français (surtout les libéraux, ha, ha!). Et puis, c’est surtout le problème de recrutement que rencontre tout manager: la qualité. Le PS va devoir miser sur une immigration sélective pour se renouveller entre Mélenchistes, vertistes, rosistes, centristes, boorlistes. Tout ça pour rien n’ayant jamais su ce qu’ils voulaient faire, au juste, déans une économie de marché qu’ils n’ont jamais admise.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • pauvre marianne, ce taper rien que des guignols de 1 metre 63 avec les chaussures. elle doit regretter de ne pas etre americaine, elle pourrait travailler au black .

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le 20 mai dernier, Élisabeth Borne nommait son premier gouvernement. Le second gouvernement Borne, nommé dans la foulée des résultats des élections législatives de mi-juin, s’est révélé n’être en fait qu’un remaniement, sanctionnant les ministres défaits, en difficultés politiques ou nommés à d’autres fonctions. Aussi, les décrets d’attribution des ministères pris le 1er juin 2022 et 8 juin 2022 restent-ils en vigueur. Car les décrets d’attribution des ministres en disent plus sur la politique qui va être menée par le président de la Républiq... Poursuivre la lecture

gouvernement remaniement
0
Sauvegarder cet article

Ce lundi à 16 heures Emmanuel Macron a convoqué un Conseil des ministres à l'Élysée, quelques heures après la nomination du nouveau gouvernement. Il pourrait notamment y être évoquée la question de confiance que la Première ministre Élisabeth Borne peut poser à l'Assemblée à l'issue de sa déclaration de politique générale prévue mercredi. La cheffe du gouvernement n'a pas encore dit si elle engageait ou non sa responsabilité.

L'Élysée annonce que la p... Poursuivre la lecture

Par Jonathan Frickert.

Ce remaniement n’aura laissé personne indifférent. Outre les départs de Castaner et Ndiaye, c’est bien l’arrivée de deux « grandes gueules » qui occupe les esprits.

Celle d’Éric Dupond-Moretti, sous ses airs de maverick, risque toutefois de virer au passage éclair à la chancellerie tant le personnage a des idées arrêtées et une personnalité clivante comme en témoigne la levée de boucliers que sa nomination a provoqué chez les magistrats.

Du côté de la Culture, le retour de Roselyne Bachelot sonne co... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles