5 milliards d’économies ? Et si on commençait par le gouvernement ?

L'Hôtel Matignon à Paris

Jean-Marc Ayrault demande cinq milliards d’économies à ses ministres. Et si on commençait par réduire justement ces ministères inutiles et dépensiers ?

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault demande cinq milliards d’euros d’économies à ses ministres. Et si on commençait par réduire justement ces ministères inutiles et dépensiers ?

Par Philippe Robert.

L'armée mexicaine française
L’armée mexicaine française

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, qui compte trente-huit ministères dont un grand nombre relève de la pure fantaisie, est prié par lettres de cadrage de trouver 5 milliards d’euros à ne pas dépenser, en tout cas momentanément.

Puisque nous aimons tant à nous comparer à notre alter ego (sic !), la République fédérale d’Allemagne, dans ce qu’elle produit de meilleur et la France de pire, voyons donc où nous en sommes en matière d’efficacité gouvernementale.

Chez nous, donc, une flopée de ministères plus ou moins occultes dont nombre d’entre eux, sans le moindre doute, ont été créés pour caser les petits camarades prometteurs du parti fussent-ils, mais qu’importe, des plus incompétents.

En revanche, en plus de la chancelière Angela Merkel, le gouvernement allemand compte 16 ministres pour 81,4 millions d’âmes contre un Premier ministre flanqué de 38 ministres et sous-ministres pour 65,3 millions d’habitants dans l’hexagone.

L’économie de 5 milliards d’euros exigée de ses ministres inflationnistes par Jean-Marc Ayrault serait donc plus aisément réalisable si, déjà, de manière exemplaire, le gouvernement trouvait le courage de sabrer dans ses propres rangs.

Certes, charité bien ordonnée commence par soi-même mais sans doute est-ce là trop demander au pouvoir socialiste si avide de progressisme mal placé ! Décidément, on ne le dira jamais assez aux Français : “Ah les cons, s’ils savaient”…

À lire aussi sur Contrepoints :