Quantox, mésusages idéologiques de la mécanique quantique

quantox

L’ouvrage de Richard Monvoisin est un bon petit manuel d’auto-défense intellectuelle et une batterie d’arguments à opposer à ceux parfois déconcertants des pseudo-sciences.

L’ouvrage de Richard Monvoisin est un bon petit manuel d’auto-défense intellectuelle et une batterie d’arguments à opposer à ceux parfois déconcertants des pseudo-sciences.

Par Anton Suwalki.

Encore une excellent petit bouquin de cette collection zététique. Les lois de la physique évoquent pour beaucoup de gens un vague et pénible souvenir du lycée, une matière qu’on s’est empressé d’oublier dès que ça n’était plus obligatoire dans le cursus d’étude. À plus forte raison, la physique quantique, qui n’est enseignée qu’à partir du master en université et dans les grandes écoles, devrait être pour l’immense majorité une entité parfaitement inconnue. Or il est fréquent d’entendre des gens l’invoquer à propos de tout et de rien, en général avec d’autant plus de force et d’autorité qu’ils sont hermétiques à la science.

C’est parce que la (mauvaise) vulgarisation des paradoxes apparents de cette science [1] peut facilement se retourner contre elle et alimenter la pensée magique. Ses concepts (dualité onde-corpuscule, principe d’indétermination de Heisenberg, intrication quantique…) sont dès lors facilement détournables par les marchands de pseudo-médecines [2] « alternatives », sans parler des gourous d’idéologies New-Age.

Dans ce petit livre de 60 pages sans difficulté technique, Richard Monvoisin, docteur en didactique des sciences et épistémologie [3], remet efficacement les pendules à l’heure. Voici, à pas cher, ce qui ne gâche rien, un bon petit manuel d’auto-défense intellectuelle pour les sceptiques, et une batterie d’arguments pertinents à opposer à ceux parfois déconcertants des pseudo-sciences.

On notera le post-scriptum : « Remerciements spéciaux au physicien Julien Degorre, spécialiste de la physique quantique, qui s’est arraché les cheveux pendant les relectures« .

• Richard Monvoisin, Quantox, Mésusages idéologiques de la mécanique quantique, Collection Une chandelle dans les ténèbres, Book-e-book, 2013.


Sur le web.

  1. Paradoxes dans le sens où ils vont à l’encontre de nos idées reçues, de notre intuition inspirée par notre expérience du monde macroscopique.
  2. Taper « thérapies quantiques » sur Google : environ 20.000 résultats ! Sans surprise, la physique quantique est censée servir de base scientifique (en fait d’alibi) aux charlatans de l’homéopathie.
  3. Thèse de doctorat de Richard Monvoisin.