Premier indice de la liberté humaine : Nouvelle Zelande en tête, la France 33e

Selon le premier indice de la liberté humaine, la France est le 33e pays le plus libre au monde, alors que la Nouvelle Zélande est en tête.

Selon le premier indice de la liberté humaine, la France est le 33e pays le plus libre au monde, alors que la Nouvelle Zélande est en tête.

Par Alexis Vintray.

Jusqu’à présent, aucun indice ne mesurait de manière exhaustive la liberté humaine dans le monde. C’est un manque en voie d’être comblé, après le lancement d’une première version de l’Human Freedom Index par le Cato Institute, le Fraser Institute, et le Liberales Institut.

La méthodologie a été élaborée par le péruvien Ian Vasquez et la slovène Tanja Stumberger, en combinant un indice de la liberté économique, déjà existant, avec un nouvel indice des libertés individuelles qu’ils ont construit. Ce dernier utilise des indicateurs cohérents avec une définition négative de la liberté (absence de contraintes). Ainsi, les auteurs se sont intéressés à la liberté d’expression, de circulation, ou religieuse, à la liberté de la presse et d’association ou aux discriminations légales fondées sur le sexe ou la sexualité. Au final, ce sont 76 indicateurs différents qui sont agrégés dans cet indicateur. La liste complète est disponible pages 58 et suivantes.

En combinant ces deux indices, les auteurs ont construit un Indice de la Liberté Humaine (Human Freedom Index), se fondant sur des chiffres de 2008 (les plus récents complets). Et dans cette première version de l’indice calculée sur 123 pays, c’est la Nouvelle Zélande qui remporte la palme du pays le plus libre au monde, suivie par les Pays-Bas et Hong Kong. L’Australie arrive 4e, devant le Canada et l’Irlande, et les Etats-Unis en 7e place.

Où est la France me direz-vous ? 32e ex-aequo pour les libertés individuelles, la France est 33e au classement général de la liberté humaine. Un résultat acceptable mais pas non plus particulièrement flatteur pour le pays qui se veut la patrie des droits de l’homme. Plus en détails, les points sur lesquels la France n’est que modérément respectueuse des libertés individuelles sont la liberté religieuse, la liberté d’expression et la sécurité (criminalité, vols, hostilité envers les étrangers, et autres).  Des points qui ne surprendront pas les lecteurs de notre journal.

Parmi les leçons intéressantes de cet indice, une vérification empirique du lien positif entre libertés individuelles et performance économique. Plus les individus sont libres, plus l’économie est prospère pour le bien de tous. Les résultats sont particulièrement frappants pour les libertés les plus fondamentales (physical integrity, mesurée par le CIRI Human Rights Data Project)

La liberté est également, sans surprise, corrélée à la démocratie, déjà mesurée elle par un Democracy Index :

Surtout, un tel indice permet de voir quelles sont les libertés les plus menacées selon les régions du monde et quelles sont les régions les plus libres :

Nous souhaitons à cette belle initiative le même succès que l’Index of Economic Freedom de l’Heritage Foundation, qui existe depuis 1995 et sortira dans sa version 2013 aujourd’hui. La liberté n’est pas hémiplégique et ne se limite ni aux libertés individuelles, ni aux libertés économiques. Un tel indice vient le rappeler à point nommé.


Sur le web