Dette publique : le Trésor français emprunte 8,8 milliards d’euros sur les marchés

L’AFT a procédé ce matin à l’adjudication de 8,817 milliards d’euros.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Logo Agence France Trésor AFT (tous droits réservés)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Dette publique : le Trésor français emprunte 8,8 milliards d’euros sur les marchés

Publié le 16 novembre 2012
- A +

L’AFT a procédé ce matin à l’adjudication de 8,817 milliards d’euros. Les émissions se sont décomposées en obligations à taux fixe à moyen terme (7,487 milliards d’euros) et en obligations indexées sur l’inflation (1,330 milliard d’euros).

Cette émission a été largement souscrite par les investisseurs (demande 2,65 fois supérieure à l’offre) :

L’Agence France Trésor a ainsi émis cette année 191,6 milliards d’euros et dépassé son programme prévisionnel annuel total pourtant déjà révisé à 182,8 milliards d’euros :

Le projet de loi de finances pour 2013 prévoit un montant d’émissions de dette à moyen et long terme (BTAN, OAT) net des rachats de 170 milliards d’euros.

Une dernière émission d’OAT pour cette année est encore prévue par l’AFT le 6 décembre.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Aïe! Aïe! Aïe! Le sol se dérobe!
    F. Hollande laissera un nom célèbre dans l’histoire de notre nation: celui de l’homme dont l’irresponsabilité et l’ambition auront conduit la France au fond de l’abîme économique et social.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
inflation danger
6
Sauvegarder cet article

Voilà : maintenant qu'Emmanuel Macron est triomphalement réélu grâce à sa grande popularité (voire sa plasticité), la plupart des problèmes se sont envolés et tout va mieux. En fait, ça va plus que bien, ça va même du feu de dieu et on peut déjà le constater dans les chiffres qui paraissent - commodément - après cette phase électorale un tantinet fébrile.

Ainsi, selon une première estimation publiée ce vendredi par l'Insee, la France affiche une insolente croissance nulle (oui, 0 %) bien inférieure à ses précédentes prévisions (déjà pa... Poursuivre la lecture

L’élection présidentielle 2022 est déjà derrière nous (voir résultats en fin d’article). On peut considérer, comme moi, que l’élection de Marine Le Pen aurait signifié un désastre pour la liberté, la prospérité et la fraternité des Français. Il n’en demeure pas moins que la reconduction d’Emmanuel Macron à l’Élysée ne règle rien, raison pour laquelle il n’a pas eu ma voix non plus. La France est comme suspendue au-dessus du vide. Elle l’était avant le scrutin, elle l’est toujours après et l’avenir est toujours aussi douloureusement incertain.... Poursuivre la lecture

Les programmes des candidats leur servent à être élus. Il s’agit d’une fiction savamment élaborée par leurs conseils en communication. Immédiatement après les élections, cette fiction se trouve confrontée à une double réalité : d’abord la constitution d’une majorité parlementaire ce qui nécessite des concessions ; ensuite l’argent, nécessaire à la distribution des largesses ou au financement des réformes promises. Or l’argent dépend de la taxe mais surtout, aujourd’hui, des manipulations de la Banque centrale européenne.

Avec Emmanuel ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles